South Pacific

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir South Pacific (homonymie).
South Pacific
Image décrite ci-après
Scène finale, avec Ezio Pinza, Barbara Luna, Michael De Leon (ou Noel De Leon) et Mary Martin (de g. à d.)

Livret Oscar Hammerstein II
Joshua Logan
Lyrics Oscar Hammerstein II
Musique Richard Rodgers
Mise en scène Joshua Logan
Chorégraphie Joshua Logan
Décors Jo Mielziner
Costumes Motley
Dorothy Jeakins
Lumières Jo Mielziner
Producteur(s) Richard Rodgers
Oscar Hammerstein II
Leland Hayward
Joshua Logan
Première 7 avril 1949
Majestic Theatre, Broadway
Dernière 16 janvier 1954
Nb. de représentations 1 925
Langue d’origine Anglais
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis

South Pacific est une comédie musicale américaine de Oscar Hammerstein II et Joshua Logan, musique de Richard Rodgers, créée à Broadway en 1949.

Argument[modifier | modifier le code]

L'action se déroule sur deux îles du Pacifique Sud, durant la Seconde Guerre mondiale.

Nellie Forbush, infirmière dans l'U.S. Navy, est tombée amoureuse d'un propriétaire-planteur d'origine française, Émile de Becque. En dépit des efforts de Luther Billis, organisateur de distractions pour les marins américains, ceux-ci sont forcément attirés par la seule femme « disponible », une tonkinoise d'âge mûr surnommée « Bloody Mary », les autres propriétaires-planteurs ayant caché leurs femmes. Arrive le lieutenant Joseph « Joe » Cable, en mission d'espionnage, vers lequel Mary se sent attirée. Néanmoins, elle présente sa fille Liat à Joe qui s'en éprend. Bientôt, Nellie apprend qu’Émile a deux enfants, Ngana et Jerome, nés d'une polynésienne de « couleur ». Ses préjugés raciaux la poussent alors à rompre avec lui.

Mary croyait que Liat et Joe allaient se marier, mais ce dernier a les mêmes préjugés que Nellie et rejette la jeune tonkinoise. Émile, en désespoir de cause, accepte de partir derrière les lignes japonaises, en compagnie de Joe, pour une dangereuse mission destinée à renseigner l'État-major américain sur les prochaines opérations à mener dans le secteur. Joe n'en reviendra pas et Nellie, voyant le chagrin de Liat et croyant Émile également mort, décide de s'occuper de ses deux enfants. Lorsqu'Émile revient, ayant pu en réchapper contre toute attente, tous quatre se réunissent...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution originale[modifier | modifier le code]

Numéros musicaux[modifier | modifier le code]

Acte I
  • Overture – instr.
  • Dites-moi pourquoi – Ngana, Jerome
  • A Cockeyed Optimist – Nellie
  • Twin Soliloquies – Nellie, Émile
  • Some Enchanted Evening – Émile
  • Bloody Mary Is The Girl I Love – ensemble masculin
  • There's Nothing Like a Dame – Luther, ensemble masculin
  • Bali Ha'i – Mary
  • I'm Gonna Wash That Man Right Outa My Hair – Nellie, ensemble féminin
  • I'm in Love with a Wonderful Guy – Nellie, ensemble féminin
  • Younger Than Springtime – Joe
  • Finale : Some Enchanted Evening (reprise) – Nellie, Émile
Acte II
  • Entr'acte – instr.
  • Soft Shoe Dance – ensemble
  • Happy Talk – Mary, Liat, Joe
  • Honey Bun – Nellie, Luther
  • You've Got to Be Taught – Joe
  • This Nearly Was Mine – Émile
  • Some Enchanted Evening (reprise) – Nellie
  • Finale ultimo : Dites-moi pourquoi (reprise) – Nellie, Ngana, Jerome, Émile, ensemble

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Tony Award 1949 : Meilleurs décors pour Jo Mielziner pour diverses productions, dont South Pacific ;
  • Prix Pulitzer 1950, catégorie drame ;
  • Tony Awards 1950 :
    • Meilleure comédie musicale pour la production ;
    • Meilleur livret pour Oscar Hammerstein II et Joshua Logan ;
    • Meilleure musique pour Richard Rodgers ;
    • Meilleur acteur dans une comédie musicale pour Ezio Pinza ;
    • Meilleure actrice dans une comédie musicale pour Mary Martin ;
    • Meilleur second rôle masculin dans une comédie musicale pour Myron McCormick ;
    • Meilleur second rôle féminin dans une comédie musicale pour Juanita Hall ;
    • Meilleur producteur pour une comédie musicale : Oscar Hammerstein II, Richard Rodgers, Leland Hayward et Joshua Logan ;
    • Meilleure mise en scène d'une comédie musicale pour Joshua Logan.

Reprises (sélection)[modifier | modifier le code]

Adaptations à l'écran[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. À partir de juin 1951, Mary Martin reprenant ce rôle à Londres.
  2. À partir de juin 1951, Betta St. John reprenant ce rôle à Londres