Sous-développement

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

On parle de pays sous-développé et de sous-développement d'un pays lorsque la situation sanitaire et économique y est très mauvaise. Le terme pays sous-développé n'est plus beaucoup employé, on préfère le terme plus politiquement correct de pays en voie de développement, ou pays en développement. Les pays les plus pauvres sont les pays les moins avancés (PMA).

Historique[modifier | modifier le code]

Le concept naît au lendemain de la Seconde Guerre mondiale[1]. Le 20 janvier 1949, dans son discours sur l'état de l'Union, le président des États-Unis Harry Truman emploie pour la première fois le mot « sous-développé » (underdeveloped)[2] :

« Il nous faut lancer un nouveau programme qui soit audacieux et qui mette les avantages de notre avance scientifique et de notre progrès industriel au service de l'amélioration et de la croissance des régions sous-développées. Plus de la moitié des gens dans le monde vit dans des conditions voisines de la misère. Ils n'ont pas assez à manger. Ils sont victimes de maladies. Leur pauvreté constitue un handicap et une menace, tant pour eux que pour les régions les plus prospères. »

En anglais :

« We must embark on a bold new program for making the benefits of our scientific advances and industrial progress available for the improvement and growth of underdeveloped areas. More than half the people of the world are living in conditions approaching misery. Their food is inadequate. They are victims of disease. Their economic life is primitive and stagnant. Their poverty is a handicap and a threat both to them and to more prosperous areas. »

Après la Seconde Guerre mondiale, l'Occident se rend compte de l'immense misère de plus de deux tiers de l'Humanité. Les pays riches rêvent, ou du moins affichent l'ambition de faire sortir les pays sous-développés de cette misère. Aussi l'influence des pays du Nord est extrêmement forte sur les ex-pays colonisés.

La notion de sous-développement a longtemps fait partie de la politique étrangère des États-Unis, qui voulaient faire accepter l'aide occidentale aux pays du Sud pour contrer l'influence que la solution communiste pourrait avoir dans ces pays.

Le triomphe d'une vision économétrique[modifier | modifier le code]

La notion de sous-développement marque en outre le triomphe d'une vision économétrique du monde, où les pays sont classés non plus selon leurs caractéristiques culturelles, sociales, et humaines, mais en fonction du Produit National Brut par habitant. À partir des années 1990 et de l'émergence des exigences de développement durable, cette vision commence à être remise en cause, et les critères purement comptables liés au calcul du PNB ou du PIB sont aujourd'hui critiqués par de nombreux experts (voir Limites du PIB et défauts dans sa détermination). On préfère aujourd'hui employer l'indicateur de développement humain pour rendre compte des disparités de niveaux de développement entre les pays.

Les pays sous-développés qui appliquent les bonnes méthodes de développement économique (bonne gouvernance, libéralisme économique (par exemple respect du droit à la propriété), etc.) améliorent leur situation et peuvent devenir des pays émergents (cas de multiples pays d'Asie), puis des pays développés (cas de la Corée du Sud passée du stade de sous-développé à un stade de pays très avancé).

Évolutions récentes[modifier | modifier le code]

Le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), sous l'égide de l'ONU coordonne des efforts en faveur du développement économique des pays sous-développés. Le PNUD a lancé les Objectifs du millénaire pour le développement, ratifiés par l’ensemble des États membres[3].

Cette vision a évolué chez les acteurs de terrain vers la notion de maldéveloppement, qui s'abstrait des velléités d'influence politique et de la vision purement économique pour essayer de comprendre les origines du décalage entre les pays du Nord et ceux du Sud. Encore que ces appellations géographiques peu précises, souvent utilisées par les altermondialistes, aient une connotation pouvant paraître raciste.[réf. nécessaire]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :