Sourcing

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le sourcing est un terme anglais utilisé dans les achats, les RH et les services informatiques (IT) pour désigner le fait de trouver soit des fournisseurs soit des candidats. Le terme vient du verbe anglais « to source ».

Achats[modifier | modifier le code]

Le mot sourcing est employé dans le monde des affaires pour qualifier l'acte qui vise à réduire le coût général des achats. Cette expression anglo-saxonne (recherche d’une source) est utilisée pour désigner l’action de recherche, localisation et évaluation d’un fournisseur ad hoc, afin de répondre à un besoin identifié (en matière de biens ou de services) formulé par une entreprise ou par un service ou un département de cette entreprise.

  • Identifier et développer de nouveaux fournisseurs à l'international
  • Élargir le panel des fournisseurs aptes pour un marché
  • « Vendre le besoin » « Marketing de l’achat »
  • Augmentation de la concurrence dans le panel des fournisseurs existants
  • Comparaison continue du prix et de la qualité sur le marché mondial
  • Destruction ou prévention des monopoles
  • Découverte d’innovations apportées par de nouveaux fournisseurs
  • Le sourcing peut consister à laisser une entreprise autre que la sienne gérer la partie achat dans un pays autre que le sien, ainsi que toutes les activités qui en découlent (négociation des prix, suivi et contrôle de la marchandise, logistique de transport et de dédouanement, gestion du service après-vente).

RH[modifier | modifier le code]

Sourcing (ou identification en français) est un terme utilisé en gestion des ressources humaines pour décrire un processus qui a pour objectif d'identifier des candidats correspondant aux profils recherchés par le client.

L'identification est à la fois un processus interne — recherches multi-critères au sein du vivier de candidats, bases de données internes, annuaires des Écoles... — et externe — phoning par les chargés de recherche, recherche sur le web, accès à des candidathèques et à des CVThèques...

Ce sourcing indispensable est en général effectué par les assistants (ou chargés) de recherche, lorsque ces derniers existent, ou le cas échéant, par les consultants en recrutement eux-mêmes, qui gèrent alors l'ensemble du processus de recrutement.

Le sourcing se situe donc en amont d'une prestation de recrutement. Dans la vague de l'externalisation de la fonction recrutement qui est née début 2000, certaines prestations de sourcing intègrent une possibilité d'évoluer vers une chasse de tête. On parle alors de sourcing évolutif ou de smart sourcing.

Services informatiques[modifier | modifier le code]

Dans le domaine des services informatiques, le sourcing (« IT Sourcing ») consiste à confier toute ou partie d'un service ou d'une fonction de l'informatique d'entreprise à un fournisseur (nouveaux développements logiciels, tierce maintenance applicative, maintenance en conditions opérationnelles, support technique, ...).

À partir de 2001, l'université de Carnegie Mellon a développé un référentiel d'évaluation, eSCM, utilisé dans le conseil en sourcing afin d'améliorer la relation entre clients et fournisseurs dans le cadre de la fourniture de services utilisant les technologies de l'information.

Le terme d'« IT Sourcing Management » correspond aux processus mis en œuvre par les cabinets de conseil spécialisés afin d’évaluer les stratégies de sourcing, mettre en œuvre le modèle de sourcing retenu (programmes de transformation), suivre l’exécution des contrats (pilotage contractuel) et analyser la performance des résultats obtenus (niveaux de services conformes aux attentes, atteinte des gains, ...).

Dès les années 2000, des cabinets de conseil se sont spécialisés dans cette gestion des services délivrés par des tiers (pure-players de l'IT Sourcing Management) contribuant ainsi au développement de ce marché. En 2009, plus de 60 % des entreprises déclarent avoir mis en place une politique de sourcing[1]. Mais au-delà de l'évolution des relations client-fournisseur et de leur industrialisation, l'IT Sourcing Management a induit la création de nouveaux métiers au sein d'entités spécialisées dans les entreprises clientes et dans les cabinets de conseil visant à répondre aux nouveaux enjeux des entreprises  : « manager de contrat », « vendor manager »[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) CIGREF, « L'information : prochain défi pour les entreprises », sur cigref.fr (consulté le 26 janvier 2013)
  2. (fr) CIGREF, « Nomenclature RH 2011 », sur cigref.fr (consulté le 26 janvier 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]