Soumaoro Kanté

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kanté.

Soumaoro Kanté (ou Soumaworo selon les transcriptions) est un roi africain ayant régné au XIIIe siècle dans le Royaume de Sosso, dans la région de Koulikoro (actuel Mali). Dans l'épopée de Soundiata, dérivée de la vie réelle de Soundiata Keïta, il est le principal adversaire de ce dernier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Soumaoro Kanté succéda à son père Sosoe Kemoko sur le trône du royaume de Sosso vers 1200. Soumaoro mène des campagnes contre les petits royaumes voisins. Considéré comme un roi sorcier, doué de pouvoirs magiques, quasi invulnérable, il fait régner la terreur dans toute la région. Après avoir attaqué victorieusement le Mandé, il est confronté à Sundjata Keïta qui, allié avec les rois malinkés, vient le combattre. Après plusieurs batailles incertaines, Soundjata Keïta vainc Soumaoro Kanté lors de la Bataille de Kirina en 1235. Dans l'épopée de Soundiata, Soumaoro est blessé par Soundjata grâce à une flèche munie d'un ergot de coq blanc (la seule arme pouvant l'atteindre) : il s’enfuit, poursuivi par Soundjata, et disparaît dans une faille rocheuse quelque part dans les montagnes de Koulikoro.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Djibril Tamsir Niane, Soundjata ou l'épopée mandingue, Présence africaine, Paris, 1960.
  • Joseph Ki-Zerbo et Djibril Tamsir Niane (sous la direction de), Histoire générale de l’Afrique, tome IV L’Afrique du XIIe au XVIe siècle, Présence africaine/Edicef/Unesco, 1991

Liens externes[modifier | modifier le code]