Souleymane M’Baye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mbaye.
Souleymane M’Baye
Fiche d’identité
Nom complet Souleymane M’Baye
Surnom The Sensation
Nationalité Drapeau de la France France
Date de naissance 21 mars 1975
Lieu de naissance Clichy
Taille 1,71 m (5 7)
Catégorie Poids super-légers et welters
Palmarès
  Professionnel
Combats 46
Victoires 40
Victoires par KO 22
Défaites 5
Matchs nuls 1
Titres professionnels Champion du monde poids super-légers WBA (2006-2007)

Champion d'Europe poids super-légers EBU (2002, 2009)
Dernière mise à jour : 7 février 2014

Souleymane M'Baye est un boxeur français né le 21 mars 1975 à Clichy.

Carrière[modifier | modifier le code]

Le 2 septembre 2006, au Reebok Center de Bolton, il s’empare de la ceinture WBA des super légers laissée vacante par Ricky Hatton en dominant Raul Horacio Balbi par arrêt de l’arbitre à la 4e reprise et succède ainsi à un autre français, Julien Lorcy, battu par ce même argentin cinq ans auparavant.

M'Baye avait déjà eu l'occasion, en 2003, de défier le champion en titre guyanais Vivian Harris, mais il avait été battu. Il conserve sa couronne mondiale le 10 mars 2007 contre l'ukrainien Andriy Kotelnik, malgré un match nul. Le 21 juillet 2007, il doit céder sa ceinture au gallois Gavin Rees, qui recevait le tricolore à Cardiff. M'Baye est battu aux points à l'unanimité des trois juges.

Le 3 juillet 2009, il affronte l'irlandais invaincu Paul McCloskey pour le titre européen des super-légers, laissé vacant. Il le bat aux points par décision partagée.

Le 28 mai 2010, Souleymane M'Baye bat le canadien précédemment invaincu Antonin Décarie et remporte la ceinture de champion du monde par intérim WBA des poids welters[1], titre qu'il cède le 14 juillet 2011 face à Ismaël El-Massoudi par arrêt de l'arbitre à la 12e reprise[2].

Anecdote[modifier | modifier le code]

  • Outre son activité de boxeur professionnel, Souleymane M'Baye est également agent sportif.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Mbaye s'impose avec brio (lequipe.fr)
  2. Mbaye est tombé (lequipe.fr)



Liens externes[modifier | modifier le code]