Souillé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Souillé
L'église Saint-Martin.
L'église Saint-Martin.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Sarthe
Arrondissement Le Mans
Canton Ballon
Intercommunalité Communauté de communes des Portes du Maine
Maire
Mandat
Michel Lebreton
2014-2020
Code postal 72380
Code commune 72338
Démographie
Gentilé Souilléen
Population
municipale
696 hab. (2011)
Densité 152 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 07′ 09″ N 0° 10′ 57″ E / 48.119167, 0.1825 ()48° 07′ 09″ Nord 0° 10′ 57″ Est / 48.119167, 0.1825 ()  
Altitude Min. 49 m – Max. 87 m
Superficie 4,57 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Sarthe

Voir sur la carte administrative de Sarthe
City locator 14.svg
Souillé

Géolocalisation sur la carte : Sarthe

Voir sur la carte topographique de Sarthe
City locator 14.svg
Souillé

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Souillé

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Souillé

Souillé est une commune de France, située dans le département de la Sarthe dans la région Pays de la Loire, peuplée de 696 habitants[1] (les Souilléens).

Géographie[modifier | modifier le code]

Commune située dans le département de la Sarthe.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Souillé
Sainte-Jamme-sur-Sarthe Montbizot
La Bazoge Souillé La Guierche
La Bazoge

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Dès la Préhistoire, la présence d'activité de forge est attestée (Les Landes). L'installation du village d'origine date du Ve siècle, sous le vocable de Saint Martin. Un atelier monétaire est implanté à l'époque mérovingienne. Le pouvoir féodal est exercé par le châtelain de la Guierche, dont le château se situait au bord de la Sarthe, près du passage à gué.

Au XIe siècle, Herbert de La Guierche fait don de l'église et du village ancien aux religieux bénédictins de l'abbaye Saint-Martin de Sées, dans l'Orne.

Au XVe siècle le domaine est affermé. L'étendue des terres cultivables augmente après la vente des landes royales achevées vers 1571.L'activité de Souillé demeure essentiellement agricole jusqu'à la fin du XXe siècle. Souillé fut l'une des principales communes productrices de chanvre dans le canton de Ballon. À ce titre, on compte encore aujourd'hui neuf fours à chanvre dont cinq restaurés ces dernières années.

Administration[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1898   - Chéreau    
         
1959   - Bodereau    
         
1983 mars 2008 Guy Papin - -
mai 2011[2] Michel Fourreaux SE -
[3] en cours Michel Lebreton[4] SE Retraité de l'Éducation nationale
Les données manquantes sont à compléter.

Enseignement[modifier | modifier le code]

Souillé comporte une école en alternance avec une école de La Guierche. Par la suite, les élèves de cette commune poursuivent leurs études au collège Jean Rostand à Sainte-Jamme-sur-Sarthe. Les jeunes poursuivent leurs études au Mans.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 696 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
368 378 383 381 390 374 383 394 345
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
326 326 305 322 320 300 328 326 290
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
322 280 302 249 244 231 221 203 229
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2006 2009
227 210 276 274 308 365 463 547 643
2011 - - - - - - - -
696 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2004[6])
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Martin.
  • Chapelle Sainte-Anne.
  • Nombreux fours à chanvre sur la commune.
  • La plage de Souillé qui offre un panorama agréable sur la Sarthe et le moulin à eau restauré.
  • Le pont Eiffel.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

  • Procession du 15 août à la chapelle Sainte-Anne.
  • Des circuits de randonnées pédestres, VTT, voire cavalières sont proposées.
  • La pratique du canoé-kayak est possible au départ de la plage de Souillé.
  • La fête de la pêche au mois de juin qui permet l'initiation des enfants du village.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2011.
  2. « Ouest-france.fr - La moitié du conseil municipal de Souillé a démissionné » (consulté le 14 décembre 2011)
  3. « Ouest-france.fr - Élection à l'unanimité du maire et de ses adjoints - Souillé » (consulté le 14 décembre 2011)
  4. Réélection 2014 : « De nouveaux maires et adjoints élus dès ce vendredi soir », Le Maine libre,‎ 28 mars 2014 (consulté le 30 mars 2014).
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2004, 2006, 2009, 2011

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :