Souffle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Souffle (homonymie).
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne la respiration. Pour le souffle cardiaque, voir souffle cardiaque.

Le souffle est une expulsion volontaire d'air (expiration) par le relâchement du diaphragme et la contraction des muscles intercostaux. La pression exercée ainsi sur les alvéoles pulmonaires libère l'air qu'elles contiennent.

Il peut aussi décrire en médecine les bruits en général pathologiques issus de l'appareil cardio-vasculaire dus à la circulation du sang dans les vaisseaux ou le cœur.

Mesure du souffle[modifier | modifier le code]

En forçant un patient à expulser ainsi de l'air, on peut déceler certaines maladies pulmonaires, qui gênent l'expiration car les bronches sont alors encombrées.

Exploration ventilatoire[modifier | modifier le code]

Permet de mesurer et enregistrer des volumes respiratoires et des débits expiratoires. Pas fumer depuis plus de 3 heures. Arrêt de certains médicaments sur prescription médicale. Utilisation d'un pince nez.

Mesure du DEP (Débit expiratoire de pointe)[modifier | modifier le code]

(Peak flow en anglais) Débit espiratoire maximal atteint lors d'une expiration forcée commencée en inspiration forcée. Méthode : En position debout, tenir le débimètre de pointe entre les mains (attention de ne pas bloquer le curseur, a ce qu'il soit en position verticale et qu'il soit bien sur 0). Prendre une inspiration profonde. Placer l'embout dans la bouche et serrer les lèvres. Expirer aussi fort et vite que possible. Enregistrer le résultat. Remettre à 0. Répéter 2 fois la manœuvre. Prendre la meilleure des 3 valeurs.

Exploration fonctionnelle respiratoire[modifier | modifier le code]

Étude des volumes et débits gazeux qui entrent et sortent de l'appareil respiratoire au cours des mouvements de la respiration.

Examen réalisé avec un spiromètre.

Signification dans les religions[modifier | modifier le code]

Dans les religions sémitiques, le souffle se dit He (H) ou Yahve (YHVH). C'est à partir de cela que s'est formé le nom donné au dieu sémitique Yahvé.

Dans le sport[modifier | modifier le code]

Une des pratiques sportives utilisant le souffle est la Sarbacane.