Sotra Facula

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sotra Facula

Vue composite de Sotra Facula acquise en 2010 par Cassini combinant radar à synthèse d'ouverture et spectromètre cartographe imageur infrarouge et visible[1].
Vue composite de Sotra Facula acquise en 2010 par Cassini combinant radar à synthèse d'ouverture et spectromètre cartographe imageur infrarouge et visible[1].

Géographie et géologie
Coordonnées 12,5° S • 39,8° W [2]
Type de formation Facula
Nature géologique Cryovolcan ?
Diamètre 235 km
Éponyme Sotra, îles norvégiennes
Localisation sur Titan

(Voir situation sur carte : Titan)

Sotra Facula

Sotra Facula est une tache brillante — facula — large de 235 km située sur le satellite Titan de la planète Saturne par 12,5° S et 39,8° W, au sud de Fensal.

Nature géologique[modifier | modifier le code]

Cette région, déjà identifiée en 2004 lors de précédents survols du satellite par la sonde Cassini, a été à nouveau étudiée fin 2010 et a alors révélé une topographie étonnamment proche de celle de volcans terrestres tels que l'Etna et les Lakagígar[3]. Aucune activité volcanique n'a été décelée dans cette zone, mais ses éventuelles modification topographiques et/ou morphologiques vont à présent faire l'objet d'un suivi plus attentif[4]. Le centre de Sotra Facula est occupé par un massif montagneux circulaire d'environ 65 km de diamètre à la topographie très irrégulière marquée par deux pics d'environ 1 000 m et 1 500 m d'altitude respectivement, à côté de cratères dont le plus creux aurait une profondeur d'environ 1 500 m. Des coulées sont visibles tout autour du massif, avec une épaisseur de peut-être 100 m.

On ignore précisément la nature des laves qui pourraient avoir été émises par d'éventuelles éruptions. Il pourrait s'agir de mélanges d'eau et d'ammoniac, voire des composés hydrocarbonés plus exotiques dans ce contexte tels que du polyéthylène, des paraffines, voire de l'asphalte, et pourrait notamment contenir du méthane, ce qui expliquerait la présence de cette molécule dans l'atmosphère de Titan, où elle est rapidement détruite par les radiations solaires[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) NASA Jet Propulsion Laboratory Caltech Photojournal – 14 décembre 2010 « PIA13695: Flyover of Sotra Facula, Titan . »
  2. (en) USGS Gazetteer of Planetary Nomenclature – Feature Information: Titan « Sotra Facula. »
  3. (en) National Geographic Daily News – 15 décembre 2010 « Saturn Moon Has Ice Volcano—And Maybe Life?. »
  4. (en) NASA Jet Propulsion Laboratory Caltech – 14 décembre 2010 « Cassini Spots Potential Ice Volcano on Saturn Moon. »
  5. (en) Scientific American – 16 décembre 2010 « Titan Spews: Discovery of Cold Volcanoes on Saturnian Moon May Solve Methane Mystery. »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]