Sorex araneus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sorex araneus est une espèce de petits insectivores de la famille des Soricidae. Cette musaraigne a plusieurs noms vernaculaires en français : la Musaraigne carrelet, la Musaraigne commune ou encore la Musaraigne vulgaire[1],[2].

Description[modifier | modifier le code]

Comparaison entre Sorex minutus (à gauche) et Sorex araneus (à droite)

Elle a le museau pointu en forme de trompe qui caractérise les musaraignes, un corps plutôt mince par rapport à la tête. Les pointes des dents sont rouges.

Biologie[modifier | modifier le code]

C'est une espèce des broussailles, bois, champs, haies et jardin qui n'hésite pas à pénétrer dans les maisons à l'automne.

Contrairement à une croyance populaire, cette espèce de musaraigne n'est pas venimeuse[3]. Il existe bel et bien quelques rares espèces de musaraignes venimeuses mais la musaraigne carrelet n'en fait pas partie et vit dans des endroits très éloignés de celles-ci[4].

Ce sont des animaux actifs toute l'année, solitaires, s'activant de jour comme de nuit avec des périodes de pause régulières. Ils mangent l'équivalent de leur poids chaque jour en insectes, gastéropodes, vers ou petits vertébrés.

C'est une espèce prolifique qui a 3 ou 4 portées de 5 à 10 petits entre avril et août.

Distribution[modifier | modifier le code]

Écozone paléarctique de l'Angleterre à la Sibérie. En France, c'est une espèce plutôt montagnarde (au-dessus de 1 000 m d'altitude) au sud et de plaine dans le nord-est.

Espèces voisines[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Murray Wrobel, 2007. Elsevier's dictionary of mammals: in Latin, English, German, French and Italian. Elsevier, 2007. ISBN 0-444-51877-0, 9780444518774. 857 pages. Rechercher dans le document numérisé
  2. Meyer C., ed. sc., 2009, Dictionnaire des Sciences Animales. consulter en ligne. Montpellier, France, Cirad.
  3. Denis Diderot, Jean Le Rond d'Alembert, Encyclopédie ou dictionnaire raisonné des sciences des arts et des métiers, Volume 22. Éditeur Pellet, 1778. Original provenant de Bibliotheque cant. et univ. Lausanne Numérisé le 10 sept. 2009 Lire ce document en ligne page 558
  4. Musaraigne sur Terra Nova, consulté en mars 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :