Sorcellerie (série de jeux vidéo)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Wizardry

Éditeur Sir-Tech
Développeur Sir-Tech
Personnalité(s) Andrew Greenberg
Robert Woodhead
Genre Jeu de rôle
Lancement Wizardry: Proving Grounds of the Mad Overlord (1981)

Plate(s)-forme(s)

Apple II, Commodore 64, DOS, Macintosh, MSX, NEC PC-9801, NES, PC booter, PC Engine, Game Boy Color, Super Famicom

Wizardry est une série de jeux de rôle sur ordinateur qui furent très populaires sur Apple II dans les années 1980.

Historique[modifier | modifier le code]

Wizardry débuta comme simple jeu d'exploration de « donjon » et fut écrit par Andrew Greenberg et Robert Woodhead alors qu'ils étaient étudiants à l'université Cornell ; le jeu fut publié par la société Sir-Tech.

Les quatre premiers épisodes furent codés en Pascal Apple et furent portés sur différentes plates-formes simplement en implémentant ce langage sur les machines désirées.

David W. Bradley continua le développement de la série après le quatrième épisode, enrichit son scénario et augmenta sa complexité (Robert Woodhead fonda la société d'importation d'animes Animeigo tandis qu'Andrew Greenberg devint un avocat spécialisé dans la propriété intellectuelle).

Les premiers épisodes de Wizardy se révélèrent être des succès, étant par ailleurs les premières incarnations réellement graphiques du jeu de rôle Donjons et Dragons sur ordinateur.

La série[modifier | modifier le code]

Wizardry compte à ce jour, en 2005, 8 épisodes :

  1. Proving Grounds of the Mad Overlord (1981) – Le donjon du suzerain hérétique en français
  2. Knight of Diamonds (1982) – Le chevalier de diamant
  3. Legacy of Llylgamyn (1983) – L’Héritage de Llylgamyn
  4. The Return of Werdna (1986)
  5. Heart of the Maelstrom (1988)
  6. Bane of the Cosmic Forge (1990)
  7. Crusaders of the Dark Savant (1992) (redéveloppé, puis publié sous le nom Wizardry Gold en 1996)
  8. Wizardry 8 (2001)

Les trois premiers et les trois derniers jeux forment deux trilogies.

La série au Japon[modifier | modifier le code]

La popularité de Wizardry au Japon conduisit à la création de plusieurs animes (sous la forme d'OAV) et de plusieurs suites, dérivés ou ports sur différentes consoles. La plupart n'ont jamais été publiés en dehors de l'archipel.

  1. Wizardry I (MSX, NES, Game Boy Color, WonderSwan Color, téléphone mobile)
  2. Wizardry II (MSX, NES, Game Boy Color)
  3. Wizardry I & II (PC Engine Super CD)
  4. Wizardry III (MSX, NES, Game Boy Color)
  5. Wizardry III & IV (PC Engine Super CD)
  6. Wizardry V (SNES, PC Engine Super CD)
  7. Wizardry VI (SNES)
  8. Wizardry VI & VII (Saturn)
  9. Wizardry VII (PlayStation)
  10. Wizardry Gaiden (Game Boy)
  11. Wizardry Gaiden 2 (Game Boy)
  12. Wizardry Gaiden 3 (Game Boy)
  13. Wizardry Gaiden 4 (SNES)
  14. Wizardry Nemesis (Windows, Saturn)
  15. Wizardry: Llylgamyn Saga(Windows, PlayStation, Saturn)
  16. Wizardry: New Age of Llylgamyn (PlayStation)
  17. Wizardry: Dimguil (PlayStation)
  18. Wizardry Empire (PlayStation, Game Boy Color)
  19. Wizardy Empire II: Fukkatsu no Tsue (PlayStation, Game Boy Color)
  20. Wizardry Empire III (PlayStation 2)
  21. Wizardry Chronicle (Windows)
  22. Wizardry Summoner (Game Boy Advance)
  23. Wizardry: Tale of the Forsaken Land (Wizardry Busin au Japon) (PlayStation 2)
  24. Busin 0: Wizardry Alternative Neo (PlayStation 2)
  25. Wizardry Traditional (Téléphone mobile)
  26. Wizardry Traditional 2 (Téléphone mobile)
  27. Wizardry Xth (PlayStation 2)

Descendance[modifier | modifier le code]

Wizardry a inspiré de nombreux clônes et a servi de base pour de nombreux jeux de rôles sur ordinateur. Parmi les séries dont l'apparence et la jouabilité est liée à Wizardry, on peut citer The Bard's Tale et Might and Magic.