Soputan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Soputan
Vue du Soputan depuis l'ouest.
Vue du Soputan depuis l'ouest.
Géographie
Altitude 1 784 m
Massif Sulawesi
Coordonnées 1° 06′ 43″ N 124° 44′ 10″ E / 1.112, 124.7361° 06′ 43″ Nord 124° 44′ 10″ Est / 1.112, 124.736  
Administration
Pays Drapeau de l'Indonésie Indonésie
Province Sulawesi du Nord
Kabupaten Minahasa, Minahasa du Sud, Minahasa du Sud-Est
Géologie
Roches Andésite, andésite basaltique, basalte, picro-basalte
Type Volcan gris
Activité Actif
Dernière éruption 8 août au 19 septembre 2012
Code 266030
Observatoire Directorate of Volcanology and Geological Hazards Mitigation

Géolocalisation sur la carte : Indonésie

(Voir situation sur carte : Indonésie)
Soputan

Le Soputan, en néerlandais Sopoetan[1], est l'un des volcans les plus actifs de l'île de Sulawesi, en Indonésie[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Le Soputan est situé en Indonésie, à l'extrémité Nord-Est de l'île de Sulawesi[2], dans la province de Sulawesi du Nord. Il se trouve sur le rebord sud-ouest de la caldeira de Tondano, au sud-ouest d'un autre volcan, le Sempu[2].

Culminant à 1 784 mètres d'altitude, ce volcan gris dépourvu de végétation est flanqué au nord-est de l'Aeseput, une bouche éruptive latérale culminant à 1 655 mètres d'altitude[2],[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Image satellite d'un panache volcanique émis par le Soputan le 3 juillet 2011.

Avec 34 éruptions entre 1450 et 2007, dont 28 depuis 1901, le Soputan est l'un des volcans les plus actifs de Sulawesi[2],[3]. Ces éruptions sont généralement du même type : des explosions, parfois phréatiques, d'indice d'explosivité volcanique de 1 à 3 se produisent depuis le cratère sommital[3].

Seules les onze éruptions qui se sont déroulées de 1906 à 1953 se sont produites depuis l'Aeseput, une bouche éruptive située sur le flanc nord-est du volcan[3]. Ces éruptions latérales d'indice d'explosivité volcanique de 2 ont produit des coulées de lave à six reprises, accompagnées de la croissance d'un dôme de lave pour l'éruption de 1915[3].

Les seize éruptions qui ont suivi celle de 1953, jusqu'à celle de 2007, ont généralement vu la formation d'un dôme de lave qui s'effondrait en formant des nuées ardentes, parfois accompagné de coulées de lave et de lahars, provoquant alors des dégâts sur les constructions humaines comme en 1966, 1982, 1984, 1985, 1989, 2000 et 2004[3].

Jusqu'à l'éruption de 2007, le Soputan n'avait fait aucune victime, même pendant l'éruption de 1845 qui a provoqué des tsunamis, notamment grâce à l'évacuation des populations menacées comme ce fut le cas en 1982, 1984 et 1989.

Le 3 juillet 2011, il entre à nouveau en éruption, rejetant un panache de cendre à plus de 5 000 mètres d'altitude[4].

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Global volcanism Program - Synonymes
  2. a, b, c, d et e (en) Global Volcanism Program - Soputan
  3. a, b, c, d et e (en) Global Volcanism Program - Histoire éruptive - Histoire
  4. (en) AFP, « Indonesian volcano erupts », France 24,‎ 3 juillet 2011 (lire en ligne)