Sopraniste

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un sopraniste est un chanteur adulte de sexe masculin dont la tessiture est proche de la soprano féminine. Sopraniste signifie "qui joue la partie de dessus" et pourrait être logiquement étendu à tous les musiciens jouant une partie dans la tessiture soprano. L'usage actuel veut qu'il ne serve qu'à désigner les contre-ténors (encore appelés falsettistes) soprani, et les castrats soprani (aujourd'hui disparus). Il est difficile d'en arrêter une définition fournie tant le nombre de sopranistes est aujourd'hui minuscule.

Castrats sopranistes[modifier | modifier le code]

Du XVIIe au XIXe siècle, lorsque les castrations de garçons prépubères étaient autorisées en Europe (à l'exception de la France), il existait des castrats contraltistes et sopranistes, mais ils utilisaient uniquement la voix de tête que l'absence de mue avait préservée. On peut donc qualifier certains castrats de sopranistes, bien que leur technique vocale ne soit pas assimilable à celle des sopranistes actuels. L’usage de l'Église du XVIIe ‑ XVIIIe siècle a favorisé l’emploi du terme de « soprano naturel » pour qualifier les castrats sopranistes, au mépris des femmes soprani et des falsettistes sopranistes, deux tessitures ou pratiques vocales ayant parfaitement cours à l'époque. Farinelli, Bernacchi, Caffarelli, Carestini ou Giziello sont les exemples les plus célèbres de castrats sopranistes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]