Sophonisbe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sophonisbe
La Mort de Sophonisbe (Devosge, attr.)
La Mort de Sophonisbe (Devosge, attr.)
Titre
Reine de Numidie
Biographie
Date de naissance 235 av. J. -C.
Lieu de naissance Carthage
Date de décès 203 av. J. -C.
Lieu de décès Cirta
Père Hasdrubal Gisco
Conjoint Syphax puis Massinissa
La mort de Sophonisbe selon G. Pittoni

Sophonisbe (née à Carthage en 235 av. J. -C. et morte à Cirta en 203 av. J. -C.), est une reine de Numidie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille d'Hasdrubal Gisco, général carthaginois, célèbre pour sa beauté, elle épousa Syphax, roi de Numidie vers 206-205, sur ordre de son père, afin de sceller une alliance entre Carthaginois et Numides. D'après Diodore de Sicile (XXVII, 7), elle passait pour instruite et pour avoir reçu une éducation. Appien (Lib., X.37) rapporte par ailleurs qu'elle fut auparavant fiancée à Massinissa, autre roi numide rival de Syphax, avant qu'il ne devienne allié de Rome. La plupart des historiens gréco-romains soulignent l'influence de Sophonisbe sur Syphax. Cet ascendant de la reine sur son époux est à relativiser, et appartient plus à l'historiographie antique, défavorable aux Carthaginois.

En juin 203, suite à la défaite de Syphax et d'Hasdrubal à la bataille des Grandes Plaines face aux armées romaines, puis à la prise de Cirta par Massinissa, elle retrouva ce dernier qui l'épousa sur le champ. Mais Scipion l'Africain désapprouva cette union, craignant que Massinissa ne se détourne de l'alliance romaine au profit de Carthage. Alors qu'elle devait finalement subir le sort des vaincus et être emmenée à Rome pour figurer au triomphe de Scipion, Sophonisbe préféra la mort plutôt que de tomber aux mains de ses ennemis. Elle s'empoisonna pour éviter le déshonneur.

Œuvres littéraires tirées de Sophonisbe[modifier | modifier le code]

Toutes les œuvres tragiques ayant Sophonisbe pour protagoniste sont inspirées de Tite-Live, Ab Urbe Condita, livre XXX 11-15, qui constitue, avec Appien et Plutarque, la seule source historique concernant ce personnage.

  • Pétrarque consacra quelques vers latins à Sophonisbe et Massinissa dans son œuvre Africa , livre V, vv. 1 – 773.
  • Trissino (dit le Trissin) est l’auteur d’une Sophonisbe (Sofonisba, vers 1515), imitée des tragédies grecques, et qu’on reconnaît historiquement comme la première tragédie classique italienne.
  • Mellin de Saint-Gelais traduisit en 1556 la tragédie de Sophonisbe du Trissin. La pièce fut représentée en avril devant la Cour des Valois au château de Blois.
  • Claude Mermet proposa lui aussi, en 1584, une traduction de la Sophonisbe de Gian Giorgio Trissino.
  • Antoine de Montchrestien fit paraître en 1596 une Sophonisbe portée à la scène en 1601 sous le nom La Cartaginoise ou La Liberté. La pièce apparait dans la première édition regroupant les Tragédies complètes.
  • Jean Mairet publia sa tragédie La Sophonisbe en 1634, où il introduit la règle des trois unités.
  • Georges de Scudéry consacra à la mort de Sophonisbe la 5e harangue de son ouvrage Les Femmes Illustres ou les Harangues Héroïques de monsieur de Scudery, paru en 1642.
  • Pierre Corneille écrivit sa tragédie Sophonisbe en 1663.
  • Voltaire à son tour composa sur le même sujet une tragédie en 5 actes (grande tragédie) imprimée en 1770 et dont la première fut donnée le 15 janvier 1774.
  • Plus récemment Gabriel Camps consacra à l'histoire de Sophonisbe une partie de son livre L'Afrique du Nord au féminin - Héroïnes du Maghreb et du Sahara qui parut en 1992, et où il dresse en vingt tableaux l'histoire des peuples d'Afrique du Nord.
  • Marie-France Briselance écrivit un roman retraçant l'histoire du roi numide Massinissa dans son œuvre Massinissa le berbère et relatant l'histoire de Sophonisbe

Au cinéma, le personnage de Sophonisbe a notamment été interprété par l'actrice Italia Almirante-Manzini dans le film Cabiria (1914), puis par l'actrice Francesca Bragiotti dans Scipion l'Africain (1936).

Galerie[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :