Sophisme génétique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le sophisme génétique est une méthode d'analyse consistant à critiquer ou à approuver une croyance ou une théorie non pas en analysant son contenu, mais en se fondant sur sa genèse, et tout particulièrement sur les intentions attribuées à son auteur.

Le sophisme cognitif[pas clair] est par exemple invoqué par ceux[Qui ?] qui trouvent qu'il était exagéré de réduire l'affaire Sokal à une querelle nationaliste[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Procès d'intention

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Kevin Mulligan, « Valeurs et Normes Cognitives », Magazine Littéraire , n° 361, janvier 1998, p. 78-79 Article en ligne