Sophie de Hohenberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sophie de Hohenberg

Sophie de Hohenberg, née à Konopischt le 24 juillet 1901, décédée à Tannhausen le 27 octobre 1990.

Fille de François-Ferdinand de Habsbourg-Lorraine, archiduc héritier d'Autriche-Hongrie et de la comtesse Sophie Chotek, princesse de Hohenberg.

Après l'assassinat de ses parents à Sarajevo le 28 juin 1914, Sophie de Hohenberg fut, avec ses frères, élevée par la veuve de leur grand-père Marie-Thérèse de Bragance (1855-1944).

Sophie de Hohenberg épousa en 1920 Frédéric von Nostitz-Rieneck, d'où quatre enfants dont trois fils.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle fut internée avec sa famille au camp de concentration de Dachau.

Liens internes[modifier | modifier le code]



28 juin : Assassinat de l’archiduc François-Ferdinand, héritier du trône d’Autriche-Hongrie. L’attentat, perpétré à Sarajevo par de jeunes nationalistes serbes, s’inscrit dans le contexte politique très tendu des Balkans. Les peuples slaves, soutenus par la Russie, s’opposent à la domination austro- hongroise. En représailles à ce meurtre, Vienne adresse un ultimatum à la Serbie le 23 juillet et lui déclare la guerre le 28. 3 août : l’Allemagne déclare la guerre à la France En quelques jours, le jeu des alliances plonge presque toute l’Europe dans la guerre. Sur le front Ouest, les armées françaises, belges et britanniques reculent tout l’été face à l’offensive allemande. Sur le front Est, les troupes russes sont défaites par Hindenburg,