Sophie Mereau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sophie Mereau

Sophie Friederike Mereau (* Altenburg, 27 mars 1770 – † Heidelberg, 31 octobre 1806) était une femme de lettres allemande de l'époque romantique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née Sophie Schubart, elle publia dès 1791 dans le journal Thalia de Friedrich von Schiller et se lia d'amitié avec plusieurs poètes de son époque (dont Schiller, Schlegel et Goethe) et entretint des relations avec la communauté intellectuelle allemande de l'époque. Elle épousa en 1793 le professeur de droit Friedrich Karl Mereau dont elle eut un fils. Mais ce mariage malheureux s'acheva par un divorce en 1801. Elle se remaria en 1803 avec le poète Clemens Brentano et mourut trois ans plus tard à l'âge de 36 ans.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans
  • Das Blüthenalter der Empfindung (roman, 1794)
  • Amanda und Eduard (roman, 1797)
  • Sapho und Phaon (roman, 1806)
Lettres
  • Gedichte (2 vol., 1800-1802)
Traduction

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]