Sophie Lebrun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sophie Lebrun Dulken (née le 20 juillet 1781 - décédée le 23 juillet 1863) est une pianiste réputée et compositrice allemande. Elle descend d'une famille de musiciens dont de parents célèbres.

Enfance[modifier | modifier le code]

Fille de Ludwig August Lebrun et de Franziska Danzi, elle naît à Londres lorsque sa mère était en tournée. Elle étudia le chant avec son oncle Franz Danzi, et le piano avec Andreas Streicher. Elle eut une descendance.

Carrière et vie[modifier | modifier le code]

Après ses études, Sophie Lebrun partit pour une tournée de concerts en Europe et devint un pianiste réputée. Elle épousa le facteur de pianos de la cour de Munich, JL Dülken en 1799 et le couple eut quatre enfants : Theobald (né en 1800), épousa Louise David, une célèbre pianiste), Louise (en 1805), Fanny (en 1807) et Violande (en 1810). Tous devinrent musiciens. Elle composa des sonates et autres œuvres pour piano, non publiées et perdues. Elle mourut à Munich[1],[2].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Julie Anne Sadie et Rhian Samuel, The Norton/Grove dictionary of women composers,‎ 1994, Digitized online by GoogleBooks (présentation en ligne)
  2. Martha Furman Schleifer et Sylvia Glickman, Women Composers : Music Through the Ages : Composers Born 1700-1799,‎ 1998

Liens externes[modifier | modifier le code]

(en) « Sophie Lebrun Dülken »