Sooners

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Une course à la terre (en anglais « Land Rush ») dans l'Oklahoma

Avec l'installation de colons blancs dans la région de l'actuel Oklahoma, le gouvernement fédéral établit le Dawes Act en 1887, approfondi par le Curtis Act en 1898. Cette loi distribuait les terres tribales aux familles amérindiennes et encourageait leur mise en valeur agricole. La moitié des terres amérindiennes furent en réalité ouverte à la colonisation ou achetées par les compagnies de chemin de fer[1]. La course à la terre (« Land Run » en anglais), en particulier en 1889, commençait selon le principe du « premier arrivé, premier servi »[2]. Ceux qui ne respectaient pas les règles en entrant dans le Territoire avant le départ officiel étaient appelés les sooners, terme qui devint le surnom de l'Oklahoma[3]. Entre 1889 et 1895, six courses à la terre furent organisées[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Robert Hamilton, « United States and Native American Relations », Florida Gulf Coast University (consulté le 05-03-2010)
  2. (en) « Factors Influencing Enrollment in Agricultural Education Classes of Native American Students in Oklahoma » [doc], Oklahoma State University,‎ 1999 (consulté le 05-03-2010)
  3. (en) « Rushes to Statehood », National Cowboy and Western Heritage Museum (consulté le 05-03-2010)
  4. Anne Heinrichs, Oklahoma. This Land Is Your Land, Compass Point Books, 2003, (ISBN 0756503302), p.16

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]