Sony Alpha NEX-7

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sony Alpha NEX-7
{{#if:
Image illustrative de l'article Sony Alpha NEX-7

Type Hybride numérique
Nombre de pixels (millions) 24,3 millions de pixels
Définition (max) 6 000 × 4 000
Type de capteur CMOS Sony Exmor
Taille de capteur APS-C
Coefficient de conversion 1,5
Sensibilité du capteur de 100 à 16 000 ISO
Mode du focus autofocus par détection de phase
Mode rafale 10 i/s
3,5 i/s avec AF continu[1]
Écran LCD écran inclinable haute définition (921 600 points)
Dimensions (l × h × p) 120 x 67 x 43 mm
Masse 291 g (nu)
Format Mémoire Memory Stick PRO Duo, Memory Stick PRO-HG Duo, SD, SDHC, SDXC
Chronologie des modèles
Précédent Aucun α 7
α 6000
Suivant

Le Sony Alpha NEX-7 est un appareil photographique hybride semi-professionnel de monture E commercialisé par Sony Alpha entre novembre 2011 et avril 2014. Il représente le haut de la gamme des hybrides Sony avant l'arrivée de l'Alpha 7 et reste le modèle APS-C le plus avancé avant la sortie de l'Alpha 6000.

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Par rapport au NEX-5, le NEX-7 est plus massif avec une poignée plus ergonomique ainsi que de nombreux boutons et molettes supplémentaires. L'appareil utilise une interface nommée Trinavi qui permet de réaliser des réglages poussés par le biais de trois molettes, deux sur le capot et l'autre à côté de l'écran[2].

En ce qui concerne l'électronique, le NEX-7 est muni d'un capteur Sony CMOS Exmor de 24,3 mégapixels dont la sensibilité peut atteindre 16 000 ISO. Le microprocesseur Bionz, déjà utilisé sur les anciens SLT et NEX, s'occupe du traitement de l'image qui est affichée sur un écran LCD de 921 600 points mesurant 7,5 cm de diagonal, monté sur charnière. Il dispose également d'un viseur électronique. L'appareil est capable de filmer en 1080p à 50 i/s[3].

Accueil[modifier | modifier le code]

Le NEX-7 est très bien accueilli par la presse spécialisée et par les photographes (amateurs et professionnels), car il offre des performances et des possibilités très proches de celle des reflex numériques experts, mais avec un boîtier léger et compact. Certains professionnels se sont équipés d'un NEX-7 comme second boîtier léger, voir principal, en remplacement de leur ancien reflex[4],[5],[6].

En 2012, il reçoit le prix TIPA du meilleur hybride expert[7].

Le site LesNumeriques lui décerne 5 étoiles, relevant en points positifs une bonne réactivité, la bonne construction et l'ergonomie personnalisable, le viseur électronique de bonne qualité, la qualité d'image (dont la gestion du bruit), la présence d'un flash intégré, le mode vidéo de qualité et fluide ainsi que le mode panorama. En points négatifs le site fait état de la nécessité d’avoir une optique performante pour exploiter la résolution du capteur, la lenteur de la rafale avec AF, l’absence de stabilisation mécanique intégrée, la griffe porte-accessoire de format propriétaire et enfin l'impossibilité de prendre des photos pendant l'enregistrement vidéo et le déclenchement bruyant[1].

Concurrence[modifier | modifier le code]

Le NEX-7 est un appareil « semi-pro », une catégorie qui regroupe des appareils aux fonctions proches des appareils professionnels mais plus compacts, destinés aux photographes amateurs passionnés et aux photographes professionnels. Lors de la sortie du NEX-7 il n'existe que le GH2 comme hybride appartenant à cette catégorie, ses concurrents sont surtout des reflex : (Canon EOS 7D, Nikon D300s et Sony Alpha 77), il faudra attendre 2012 pour que sorte les Fujifilm X-Pro1 et Olympus OMD EM-5 puis EM-1 pour que le marché s'élargisse chez les hybrides.

Dérivé et remplacement[modifier | modifier le code]

Hasselblad Lunar[modifier | modifier le code]

Logo du Lunar.

En septembre 2012, Hasselblad lance son premier appareil photographique hybride, le Lunar, basé sur le NEX-7. Il est donc compatible avec tous les objectifs Sony Alpha de monture E. C'est un appareil destiné aux professionnels travaillant dans le milieu du luxe et de la mode ainsi qu'aux célébrités. Il est construit avec des matériaux spécifiques comme du cuir ou du bois[8].

L’appareil est commercialisé au prix de 5 000 €, sa réputation d'objet de luxe et d’appareil performant vient de son utilisation par des personnalités tel que David Lynch, Dmitri Medvedev, David Beckham où encore le groupe Blondie[9],[10].

Alpha 6000 et Alpha 7[modifier | modifier le code]

L'Alpha 6000, qui remplace à la fois le NEX-7 et le NEX-6, est présenté au cours d'une conférence le 12 février 2014. Sa commercialisation démarre début avril de la même année[11],[12].

Après le NEX-7, Sony ne produit plus d'hybride semi-professionnel APS-C, cette catégorie passant au plein format avec l'Alpha 7 en 2013. L'A6000 devient par la même occasion, l'hybride APS-C le plus avancé de la gamme ILCE.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]