Skrillex

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Sonny Moore)
Aller à : navigation, rechercher

Skrillex

Description de cette image, également commentée ci-après

Skrillex photographié en 2011

Informations générales
Surnom Sonny, Twipz, Skrocle
Nom de naissance Sonny John Moore
Naissance 15 janvier 1988 (26 ans)
Los Angeles, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale DJ, producteur, guitariste, chanteur
Genre musical Dubstep, electro house, post-hardcore, deep house, brostep, complextro
Instruments Voix, guitare basse, phonographe, boîte à rythmes, synthétiseur, échantillonneur, séquenceur musical, ordinateur personnel
Années actives Depuis 2002
Labels Atlantic Records, Big Beat, mau5trap, OWSLA
Site officiel www.skrillex.com
Logo

Sonny Moore, né le 15 janvier 1988 à Los Angeles, plus connu sous le pseudonyme Skrillex, est un compositeur américain de musique électronique ainsi qu'un ancien membre du groupe de musique d'emocore From First To Last.

Vie et carrière[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Sonny Moore est né le 15 janvier 1988 à Los Angeles dans le quartier d'Highland Park du Nord-Est de Los Angeles[réf. nécessaire]. Il déménagea cependant à l'âge de deux ans dans le quartier de Forest Hill à San Francisco où il alla notamment à l'école primaire. Vers ses 9-10 ans, il fait ses années d'écoles dans un pensionnat situé dans le désert de Mojave mais retourne finalement avec sa famille en Californie du Nord.

À l'âge de douze ans, il retourne habiter dans son quartier natal au Nord-Est de Los Angeles où il se fait inscrire dans une académie privée spécialisée dans les arts. Plus tard, il suit des cours privés à domicile en raison de diverses intimidations dans son ancienne école, dues à son physique. L'artiste en est toujours complexé à l'heure actuelle.

En 2004, à l'âge de seize ans, Sonny apprend qu'il a été adopté et partira par la suite. Même en tant que jeune adolescent, il assistera à divers concerts de Punk dans des quartiers Latinos-américains au Sud et à l'Est de Los Angeles et, par la suite, à diverses raves de musique électronique au centre-ville de Silver Lake et dans divers quartiers d'Echo Park.

Carrière solo[modifier | modifier le code]

En juin 2010 sort son premier EP, My Name Is Skrillex . En décembre 2010, il sort son deuxième EP, Scary Monsters and Nice Sprites. Une édition Deluxe Tour est également sortie et contient Weekends!!! avec Sirah et Weekends!!! (Zedd remix).

Il crée son label « OWSLA » durant l'été 2011. Fin 2011, il remixe le titre Levels du DJ suédois Avicii. Il compose la chanson thème de Reptile pour la nouvelle version du jeu video Mortal Kombat. Il apparaît également sur le dernier album du groupe KoЯn, The Path of Totality, sorti le 5 décembre 2011, où il accompagne le groupe sur trois titres.

En juin 2011 sort son premier clip, Rock'n'Roll (Will Take You The Mountain), qui est constitué de photos et de vidéos prises durant les huit mois précédents. En août 2011 sort son second clip, First Of The Year (Equinox), en collaboration avec HK Corp et Tony T. à la réalisation. En décembre 2011 sort le clip Ruffneck (FULL Flex) suite au succès du titre en Angleterre où il se place en numéro 1 des ventes digitales[réf. nécessaire].

En février 2012 sort le clip de Bangarang, premier single issu de l'EP éponyme. Il créé la bande originale du jeu vidéo Syndicate. En avril sort Make It Bun Dem, un morceau en collaboration avec Damian « Jr Gong » Marley, un des onze fils de Bob Marley. Il participe à la bande originale du film d'animation des studios Disney : Les Mondes de Ralph, avec le titre Bug Hunt (Noisia Remix). Son avatar 3D apparaît furtivement durant le film. Il compose également une grande partie de la bande originale du film Spring Breakers, un film dramatique réalisé par Harmony Korine.

En 2014 sort son premier album, Recess, qui se classe en quatrième position du Billboard 200[réf. nécessaire]. Il contient des collaborations avec des artistes tels que Diplo, le rappeur Coast Is Clear, Fatman Scoop, Alvin Risk, les Ragga Twins ou le groupe suédois Niki & The Dove. Le premier single de l'album, Try It Out (Neon Mix), est une nouvelle version de celle contenue dans le jeu vidéo Call of Duty: Black Ops II. Le single donnant son titre à l'album, Recess, est dévoilé en juillet 2014. Cette pièce est une collaboration avec Kill the Noise, Fatman Scoop et le chanteur du groupe d'indie rock Passion Pit, Michael Angelakos.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Grammy Awards 2012:

  • meilleur single dance pour Scary Monsters and Nice Sprites,
  • meilleur album dance pour Scary Monsters and Nice Sprites EP
  • meilleur remix pour Cinema - Benny Benassi (Skrillex Remix).

Grammy Awards 2013:

  • meilleur enregistrement dance pour Bangarang,
  • meilleur album dance/electronica pour Bangarang
  • meilleur remix non classique pour Nero - Promises.

Billboard Music Awards 2013:

  • EDM Album Of The Year pour Bangarang.

Prestation scénique[modifier | modifier le code]

L'artiste attache une forte importance à l'aspect visuel de ses concerts et marque toujours ses sets par un spectacle atypique pour un DJ.

Lors de son concert au Zénith de Paris en avril 2012, Skrillex utilise une technique de projection d'image haute définition permettant de créer un décor de synthèse sur un large support en 3 dimensions. Il couple à ce procédé une technologie de Motion capture lui permettant de synthétiser et de projeter ses propres mouvements sur l'ensemble de la structure[1].

Pendant sa tournée au Canada en 2012, il s'installe dans une sorte de vaisseau spatial qui peut se lever de plusieurs mètres au-dessus de la scène, l'artiste est entouré de canons à fumée et de canons à flamme verte, en plus d'un jeu de lumières, d'un écran à LED, et de lasers pointés au-dessus de la foule[2].

L'artiste est également lié au genre Drum and bass, genre auquel il a contribué en produisant les morceaux What is Light Where is Laughter ainsi qu'un remix Drum and bass de Wild for the night du groupe Birdy Nam Nam. En dehors de cela, Skrillex a pour habitude de mixer ces genres lors de ses représentations.

Influences[modifier | modifier le code]

Skrillex a déclaré dans une interview qu'il a été un fan de longue date de Warp Records, un label de musique électronique qui a publié des morceaux d'artistes comme Aphex Twin et Squarepusher[réf. nécessaire].

Discographie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Discographie de Skrillex.

EPs[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Concert de Skrillex : Cell Show au Zénith de Paris », sur legolasgamer.com,‎ 04 mai 2012
  2. Émilie Côté, « Festival d'été de Québec : party électro de feu! », sur lapresse.ca,‎ 11 juillet 2012

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :