Sonic Syndicate

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sonic Syndicate

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Sonic Syndicate au festival "Peace and Love" en 2009

Informations générales
Surnom Fallen Angels (2002–2005)
Pays d'origine Drapeau de la Suède Suède
Genre musical Métalcore / death mélodique
Années actives Depuis 2002
Labels Pivotal Rockordings (2005)
Nuclear Blast (depuis 2006)
Site officiel www.sonicsyndicate.com
Composition du groupe
Membres Nathan J. Biggs
Robin Sjunnesson
Karin Axelsson
John Bengtsson
Anciens membres Richard Sjunnesson
Roland Johansson
Roger Sjunnesson
Andreas Mårtensson
Kristoffer Backlund
Magnus Svensson
Christoffer Andersson

Sonic Syndicate est un groupe de metalcore originaire de Falkenberg en Suède. Le groupe s'est formé en 2002 sous le nom de « Fallen Angels ». C'est en 2005 qu'ils changent de nom pour Sonic Syndicate. On peut noter comme leurs principales influences des groupes de death mélodique tels que In Flames ou Soilwork[1]. Leur dernier album tend à se diriger vers le rock moderne tout en conservant des caractéristiques du metalcore.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les débuts[modifier | modifier le code]

Le groupe suédois s'est formé en 2002 sous le nom de Fallen Angels par Richard et Roger Sjunnesson, deux frères, et leur petit cousin Robin Sjunnesson. Ils enregistrent trois démos Fall From Heaven, Black Lotus, et Extinction avant de signer avec Pivotal Rockordings en 2005[2]. Après cela, ils changent le nom du groupe pour devenir Sonic Syndicate et enregistrent leur premier album studio, Eden Fire.

Eden Fire et tournées[modifier | modifier le code]

Le groupe entame une tournée Eden Fire dans toute la Suède, aux côtés de groupes tel qu'Avatar. Durant leur tournée avec Avatar, le batteur Kristoffer Bäcklund quitte le groupe en février 2006 et est remplacé par John Bengtsson. C'est aussi en 2006 que le claviériste quitte le groupe alors qu'un second chanteur s'y joint, Roland Johansson

En novembre 2007, ils entament une nouvelle tournée avec Himsa et Amon Amarth. Plus tard en 2008, ils tourneront avec Nightwish.

Nuclear Blast et Only Inhuman[modifier | modifier le code]

En 2006, le groupe participe à un grand concours organisé par Nuclear Blast. Ce concours rassemblera plus de 1 500 groupes, mais Sonic Syndicate fait partie des trois gagnants et se voit offrir un contrat par le label Nuclear Blast. Le successeur d'Eden Fire est produit par Jonas Kjellgren de Scar Symmetry. Only Inhuman, tel est son nom, sort le 18 mai 2007 et le groupe sort peu après son premier clip : Denied issu de l'album et produit par Patric Ullaeus.

Le groupe participera au Wacken Open Air 2007, ainsi que plusieurs autres festivals européens. Sonic Syndicate entamera des tournées avec Caliban, Heaven Shall Burn, ou encore Dark Tranquility et Soilwork.

Love and Other Disasters[modifier | modifier le code]

Love and Other Disasters sort en septembre 2008. Le premier single Jack of Diamonds est accompagné d'un clip vidéo, toujours dirigé par Patric Ullaeus[3], suivi quelques mois plus tard par My Escape. Fin 2008, le groupe tourne en Europe de l'Ouest. Deux nouveaux singles sont annoncés, le premier clip Power Shift fait son avant-première sur le site et le myspace du groupe le 18 février 2009.

Fin mars, le groupe annonce que le chanteur Roland Johansson quitte le groupe pour des raisons personnelles (il accompagnera cependant le groupe pour encore quelques dates)[4]. Il indique qu'il se consacrera par la suite à un projet musical avec Jesper Strömblad[5] Le groupe a déjà commencé à chercher son remplaçant, une annonce a même été mise en ligne sur leur site et sur myspace.

Burn This City[modifier | modifier le code]

Le 24 août 2009, le chanteur Nathan James Biggs (du groupe The Hollow Earth Theory) est annoncé comme le remplaçant de Roland Johansson[6].

Le groupe annonce rentrer en studio pour son nouvel album, prévu pour l'été 2010. Le 25 septembre, Sonic Syndicate - dans sa nouvelle formation - sort le single Burn This City, accompagné d'un clip vidéo. Peu après la sortie du single, le groupe débute la diffusion de leur autre nouveau morceau; "Rebellion in Nightmareland" sur leur page officielle Myspace Le 26 novembre 2009, l'EP Rebellion comprenant les deux nouvelles chansons avec Nathan James Biggs, sort dans les bacs..

We Rule the Night[modifier | modifier le code]

Sonic Syndicate annonce début janvier 2010, que son prochain album sera produit par Toby Wright. Ils annoncent également que celui-ci sera enregistré au Bohus Sound Studios à Kungälv en Suède. Le 11 février 2010, le groupe annonce que la production du nouvel album est quasiment terminée[7]. Le titre de l'album ne sera dévoilé que le 5 mars 2010: "We Rule the Night". La sortie, prévue au départ pour le 28 mai 2010, est finalement repoussé au 27 août 2010[8],[9].

Le premier single de l'album est "Revolution, Baby". Le clip vidéo est à nouveau dirigé par Patric Ullaeus, et il est dévoilé au public le 17 mai 2010.

Fin octobre 2010, Richard Sjunnesson décide de quitter le groupe, suite à quelques problèmes avec leur label, Nuclear Blast, qui souhaitait changer la direction du groupe vers un style musical différent[10]. Des rumeurs courent sur un projet nommé The Unguided, avec son frère Roger Sjunnesson ainsi que l'ancien chanteur de Sonic Syndicate: Roland Johansson, et éventuellement Jesper Strömblad (In Flames)[11]. Il est remplacé par Christoffer Andersson. Le 25 novembre, Roland Johansson rejoint officiellement The Unguided, et un album a été annoncé pour 2011[12]. Roger Sjunnesson restera quand même en tant que guitariste chez Sonic Syndicate, mais Christoffer Andersson n'a toujours pas été officialisé en tant que chanteur définitif du groupe. Le 13 Juin 2012, Roger Sjunnesson membre fondateur du groupe avec son frère Richard Sjunnesson, guitariste et principal compositeur du groupe, annonce son départ du groupe. Cependant, il ajoute que continuer sa carrière musicale et écrire des chansons pour The Unguided[13].

Formation[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]