Sonic (série)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sonic est une série de jeux vidéo, développée par Sega depuis 1991, mettant en scène leur mascotte Sonic le hérisson. Elle est un des piliers majeur de l'Histoire du jeu vidéo. La série s'est ensuite étalée sur d'autres supports, notamment des séries d'animation et des comics. Tous jeux et consoles confondues, plus de 70 millions de jeux de cette franchise se sont vendus.

L'univers de Sonic[modifier | modifier le code]

Initialement, Sonic vivait ses aventures d'îles en îles :

Puis il a parcouru les 8 continents de la planète (Sonic Unleashed) :

  • Apotos (inspiré par la Grèce),
  • Spagonia, continent où se trouve la principauté de Soleanna (Sonic the Hedgehog (2006)) ;
  • Mazuri (inspiré par l'Afrique),
  • Holoska (inspiré par le Cercle Polaire Arctique),
  • Chun-Nan (inspiré par la Chine),
  • Shamar (inspiré par le Moyen-Orient),
  • Empire City, le continent des Fédérations Unis (Sonic Adventure - Sonic Adventure 2 - Shadow the Hedgehog), un pays pas toujours intègre lorsqu'il s'agit de protéger ses secrets ;
  • Adabat (inspiré par l'Asie du Sud-Est).

Voire au-delà de la Terre comme :

  • la Lune (Sonic Advance), elle se fera partiellement détruire dans Sonic Adventure 2 par la Team Dark (Shadow-Eggman-Rouge) ;
  • Little Planet (Sonic CD), une seconde lune qui fut conquis par le Dr Eggman ;
  • la station spatiale ARK, ancien centre de recherche des Fédérations Unis géré par le Professeur Gerald Robotnik ;
  • le Death Egg, station spatiale du Dr Eggman ;
  • la Black Comet (Shadow the Hedgehog), le vaisseau extraterrestre des Black Arms ;
  • les planètes Tropical Resort, Sweet Mountain, Starlight Carnival, Planet Wisp, Aquarium Park et Asteroid Coaster (Sonic Colours).

Les Émeraudes du chaos[modifier | modifier le code]

Les émeraudes du Chaos (Chaos Emeralds) sont des pierres magiques qui jouent un rôle important dans l'univers de Sonic, collectables tout au long de chaque jeu au travers de niveaux bonus. Présentes dès le premier opus, les émeraudes ne sont alors qu'au nombre de six et servent à octroyer des continues supplémentaires. Elles passent au nombre de sept à partir de Sonic The Hedgehog 2 et procurent à Sonic la possibilité de se transformer en Super Sonic en les ramassant toutes.

L'histoire des émeraudes n'est abordée qu'à partir de Sonic 3 et Sonic & Knuckles. Knuckles est le gardien de l'Émeraude Mère, la plus grosse et la plus puissante des émeraudes. Dans Sonic Adventure, le Dr. Eggman se sert des émeraudes pour augmenter la puissance de Chaos. En fait, les émeraudes ont deux pouvoirs, le positif et le négatif, pour utiliser le pouvoir positif, il faut enrichir les émeraudes par le cœur. Il est possible pour Shadow et Sonic de se téléporter avec une Chaos Emerald.

Dans Sonic Unleashed, Eggman les utilise sur Sonic pour le transformer en hérisson-garou.

L'Émeraude Mère[modifier | modifier le code]

L'émeraude mère est un joyaux gardé par Knuckles qui est dite d'avoir été créée par les dieux eux-mêmes. Elle a notamment le pouvoir d'annuler celui des émeraudes du chaos, mais sa véritable puissance est infinie, bien que quasiment impossible à exploiter.

Personnages[modifier | modifier le code]

Produits Sonic[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste des jeux vidéo Sonic.

S'il existe sur de nombreux autres supports, Sonic est avant tout un personnage de jeu vidéo et est ainsi apparu dans de nombreux jeux vidéo depuis sa première apparition dans Sonic the Hedgehog (1991). Bien que les jeux vidéo avec Sonic soient principalement des jeux de plate-forme, Sonic est également présent dans d'autres types de jeux comme des jeux de course (Sonic R) ou des jeux de combat (Sonic the Fighters).

Par ailleurs, de nombreux jeux vidéo de Sega contiennent des caméos de Sonic. Plus récemment, Sonic est apparu dans des jeux vidéo estampillés Nintendo tel que Mario et Sonic aux Jeux olympiques où les univers de Mario et Sonic sont réunis pour la première fois, ou encore dans Super Smash Bros Brawl où il apparaît comme nouveau personnage jouable.

Consoles 8-bit[modifier | modifier le code]

Bien qu'apparut la première fois sur Mega Drive, Sonic the Hedghog est sorti à la même époque sur Master System et Game Gear.

Consoles 16-bit[modifier | modifier le code]

Les quatre titres originaux de la série sont sortis sur Mega Drive entre 1991 et 1994.

Ces jeux vidéo en deux dimensions sont des jeux de plate-forme vus d'une perspective de côté. Cette génération de consoles a aussi connu deux autres réalisations au sein de la franchise.

Consoles 32-bit[modifier | modifier le code]

Un jeu portant le nom Sonic X-treme devait aussi sortir sur Saturn afin d'entrer en compétition avec Super Mario 64 de Nintendo et Crash Bandicoot de Sony. Cependant, pour des raisons de temps et de restructuration de Sega, le projet fut annulé à la fin de l'année 1996.

Sixième génération[modifier | modifier le code]

Septième génération[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Compilations Sonic.

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'une série animée américaine de 65 épisodes (ainsi qu'un épisode supplémentaire pour Noël) ayant comme personnages principaux Sonic, Tails, Dr. Robotnik et trois robots extraits du jeu Dr. Robotnik's Bean Machine, Scratch, Grounder et Coconuts (d'autres robots n'apparaissent que dans un seul épisode) [1].

C'est une série animée américaine de 26 épisodes. Sonic et les "Combattants de la Liberté" (Sally, Rotor, Antoine, Dulcie, Tails...) combattent le Dr. Robotnik alors qu'ils ne sont encore qu'enfants. Ils organisent donc différents raids dans Robotropolis en espérant un jour détrôner ce tyran qui ne jure que par un monde robotisé.

Il s'agit de 2 OAVs produits au Japon par Haruki Nakayama et le Studio Pierrot, mais jamais doublées en français. L'histoire est dérivée de Sonic the Hedgehog 3 et Sonic the Hedgehog CD, et met principalement en scène le clone métallique de Sonic : Metal Sonic.

C'est une série animée franco-américaine de 40 épisodes. Sonic a un frère prénommé "Manic" et une sœur prénommée "Sonia", avec qui il forme un groupe de rock nommé "Les Insurrecsionics".

C'est une série animée japonaise de 78 épisodes principalement basée sur les jeux Sonic Adventure. Suite à un accident survenu dans la base de Robotnik, Sonic et ses amis se retrouvent transportés dans le monde des humains.

  • Sonic Boom

C'est un série animée franco-américaine, actuellement en production pour 52 épisodes de 11 minutes. Elle sera diffusée en automne 2014 sur Cartoon Network aux États-Unis et sur Canal J et Gulli en France.

Comics[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'une série de comics américains publiée par Archie Comics toujours en cours de parution (210 numéros). L'histoire est identique à celle du dessin animés du même nom (avec quelques modifications).

C'est une série de comics britannique publié par Egmont Fleetway de 223 numéro. Les comics forment une adaptation plus fidèle des jeux que ceux édités par Archie. C'est un condensé de plusieurs petites histoires. À noter que quelques fans ont décidé de continuer ce comics de manière non-officielle[2].

Il n'existe qu'un seul numéro de cette bande-dessinée française édité par les éditions La Sirène dont la création a été confié à Smoldo et Mister B. L'histoire est inspirée de Sonic 3 et montre Sonic cherchant à échapper au Dr. Robotnik et trouvant par hasard une émeraude du Chaos sur la tête d'une reine Echidné qui veut les laver dans des mares de lave.

Créé par Francis Mao afin de promouvoir la sortie de Sonic aux États-Unis, ce petit comic raconte comment Sonic est devenu bleu. L'histoire fut ensuite reprise dans Sonic the Comic.

Une série de 8 comics inspirée du dessin animé du même nom.

Mangas[modifier | modifier le code]
  • Sonic Story Comic (1991)

C'est un manga promotionnel en 2 volumes qu'il était possible de se procurer dans le "Mega Drive Fan". Ce manga contient des références aux version beta du premier opus Sonic the Hedgehog telle que la "Sparkling Zone". On y voit notamment l'apparition du groupe de rock de Sonic qui était censé devenir l'image du Sound Test, dans lequel le fameux crocodile-futur Vector est présent.

  • Korokoro Comics (1992)

Créé par Tanaka Kouichi, ce manga à parution bi-mestrielle dans le Korokoro Comics Special, raconte la vie de Nikki, un jeune garçon normal qui a une petite amie Amy et un rival du nom d'Anton. Sa vie serait presque normale s'il n'avait pas régulièrement des pertes de mémoire quand il y a du danger car il devient en fait le héros Sonic. La « Amy » dessiné par Tanaka Kouichi deviendra plus tard la « Amy » visible dans Sonic the Hedgehog CD.

  • Dash & Spin: Super Fast Sonic!! (2002)

Créé par Harukaze Santa, le manga met dans des situations humoristiques les personnages les plus connus : Sonic, Eggman, Tails, Knuckles, Amy et Shadow. Les publications bi-mestrielle des "Korokoro Specials" ont donné lieu à deux manga de format plus habituels.

Magazines[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'un magazine mensuel des éditions Tournon-Egmont. On pouvait y lire les planches de Sonic the Comic ainsi que d'autre comics sur les héros de Sega.

C'est un magazine hors-série des éditions Future France. On pouvait y lire toutes les informations sur Sonic ainsi que son histoire. Il était livré avec une plaque d'auto-collants.

Jeux de société[modifier | modifier le code]

  • Sonic the Hedgehog (1992)

Il s'agit d'un jeu de société édité par MB pour 2 à 4 joueurs et ayant une durée de vie moyenne de 30 minutes. Le but du jeu est d'obtenir le plus d'anneaux possible pour défaire Robotnik.

Livres-jeux[modifier | modifier le code]

Il existe une série de six livres-jeux publiée au Royaume-Uni en anglais par Puffin Books[3] :

Romans et nouvelles[modifier | modifier le code]

Une série de quatre romans a été publiée exclusivement au Royaume-Uni en anglais par Virgin Books et ils ont été écrits par Marc Gascoigne, James Wallis et Carl Sargent sous le nom de Martin Adams :

Une série de cinq romans été publiée exclusivement aux États-Unis en anglais par Troll Associates et ils ont été écrits par Michael Teitelbaum :

Une série de six livres a été publiée au Royaume-Uni en anglais par Ladybird Books :

Mike Pattenden a écrit Stay Sonic: The Official Sega Handbook en 1993 pour Penguin Books, décrivant la version officielle des origines de Sonic.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Plus exactement, les deux robots proviennent des jeux Sonic the Hedgehog et Sonic the Hedgehog 2 sur Mega Drive. Grounder est un robot qui attaque en sortant du sol dans le niveau « Labyrinth Zone » du premier opus, et dans le niveau « Aquatic Ruin » du second. Scratch provient pour sa part du niveau « Flying Forteress » du deuxième opus, où il projette des œufs sur le joueur depuis une sorte de petit bunker.
  2. Sonic the Comic - Online!
  3. Gamebooks.org