Sonic (série)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne la série de jeux vidéo. Pour le personnage, voir Sonic le hérisson. Pour les autres articles homonymes, voir Sonic the Hedgehog.

Sonic, ou Sonic the Hedgehog (ソニック・ザ・ヘッジホッグ, Sonikku za Hejjihoggu?), est une série de jeux vidéo, développée par la firme japonaise Sega, depuis 1991. Elle met en avant la mascotte de la firme Sonic, un hérisson bleu anthropomorphe, luttant contre l'antagoniste principal de la série, le Dr Robotnik. Sonic doit habituellement déjouer les plans de Robotnik dans son idée de domination du monde. Le premier jeu de la série, publié en 1991, est produit par le studio Sonic Team de Sega, suite à une demande de ce dernier pour la conception d'une mascotte ; le titre est un franc succès, permet la production d'un bon nombre de suites, et permet à Sega d'accéder au statut de l'une des plus imposantes sociétés vidéoludiques dans l'histoire des consoles 16-bit du début au milieu des années 1990.

Sonic Team développe alors les nombreux titres de sa franchise. Les membres clés de l'équipe de production initiale incluent Yuji Naka, Naoto Ōshima, et Hirokazu Yasuhara. Les autres développeurs des jeux Sonic incluent la branche américaine Sega Technical Institute, la société japonaise Dimps, la société américaine Backbone Entertainment, la société canadienne BioWare, et les sociétés britanniques Sumo Digital, et Traveller's Tales. Les premiers jeux se basent sur des éléments de jeux de plateformes, puis sur d'autres genres de jeux vidéo incluant action-aventure, combat, course, rôle, et sports.

Histoire[modifier | modifier le code]

Prémices[modifier | modifier le code]

pratiquement tous les jeux de la série présentent Sonic en guise de personnage jouable et protagoniste. La série met en avant Sonic et ses alliés tentant de sauver le monde de différentes menaces, principalement le Dr Robotnik, le principal antagoniste de la série. Le principal but de Robotnik est de dominer le monde ; pour ce faire, il tente habituellement d'éliminer Sonic et d'acquérir les puissantes Émeraudes du chaos.

Sega Genesis (1991–1996)[modifier | modifier le code]

Le premier jeu Sonic, intitulé Sonic the Hedgehog, est un jeu de plateforme commercialisé en 1991[1], mettant en scène le protagoniste Sonic courant à travers différents niveaux du jeu afin d'arrêter le Dr Robotnik, et de l'empêcher de conquérir le monde[2]. Le jeu se centre sur la capacité de Sonic à sauter et courir à vive allure grâce notamment aux divers checkpoints et à des loopings[2]. Sa suite, Sonic the Hedgehog 2, un jeu de plateforme également, paru en 1992[3], possède un gameplay amélioré[4] ; il s'agit également du deuxième jeu le plus vendu sur Genesis[5]. Le jeu intronise le bras-droit de Sonic, Miles « Tails » Prower, qui suit Sonic dans le jeu, et permet à un second joueur de l'incarner[4]. La suite, Sonic the Hedgehog 3, est un jeu de plateforme paru en 1994[6]. Le jeu présente un nouveau système de défense[7],[8] et permet à Tails de voler sous le contrôle du joueur[8]. Il intronise également un nouveau personnage, Knuckles, un autre antagoniste de la série[8]. Sonic & Knuckles, un autre jeu de plateforme, est également commercialisé en 1994[9]. Le jeu intronise Knuckles en guise de personnage jouable ayant la capacité de glisser et monter sur les murs[9], et peut être branché à Sonic the Hedgehog 3 afin de débloquer la fonction Lock on. Cette fonction permet une jouabilité intégrale du jeu[9] ; ces deux jeux devaient à la base être conçus en un seul, mais ont dû être séparé au développement par manque de place et de temps[10],[11].

De nombreux jeux Sonic autres qu'en 2D sont paru sur console Genesis. Sonic the Hedgehog Spinball, commercialisé en 1993, est une simulation de pinball modelé et inspiré des deux premiers jeux Sonic[12]. Le jeu, contrairement à d'autres jeux de pinball, possède un but bien différent : récolter les Émeraudes du chaos de chaque niveau et vaincre les boss[12]. Il s'agit de l'un des quelques jeux vidéo basés sur le personnage de la série d'animation Sonic the Hedgehog et Les Aventures de Sonic. Dr. Robotnik's Mean Bean Machine est un jeu de puzzle similaire à Puyo Puyo[13], mais basé sur l'univers des Aventures de Sonic. Sonic 3D Blast, un jeu de plateforme 2.5D en vue isométrique[14], paru en 1996 et développé par Traveller's Tales[15], présentant Sonic courant à travers un environnement pseudo-3D tentant de sauver Flickies des griffes de Robotnik[14].

Sonic CD, paru sur Sega CD, est un jeu de plateforme 2D[16], paru en 1993[17]. Le jeu intronise les personnages Amy Rose[18] et Metal Sonic, et présente de niveaux aux dépens du passé, du présent et du futur de Sonic[16]. Knuckles Chaotix, un spin-off paru en 1995, sur Sega 32X[19], présente Knuckles et un nouveau groupe appelé Chaotix luttant contre Robotnik[20]. Le jeu présente un système à deux joueurs[20]. Il existe également un jeu intitulé Sonic Eraser, un jeu de puzzle exclusivement paru sur Meganet.

Sega Master System et Game Gear (1991–1996)[modifier | modifier le code]

À la suite du succès escompté de Sonic sur Sega Genesis, la série est intronisée sur consoles Sega Master System et Sega Game Gear. Sega commence avec la parution de Sonic the Hedgehog, un jeu de plateforme en 2D, en 1991[21]. Le jeu permet à Sonic de courir à vive allure, comme sur sa version Mega Drive/Genesis, mais avec quelques différences dans le level design et dans la musique[22]. Sega fait par la suite paraître Sonic the Hedgehog 2, un autre jeu de plateforme en 2D, en 1992. Le jeu est diffère par rapport à sa version Genesis, avec de différents niveaux et différentes musiques. Il présente également un scénario différent dans lequel Robotnik enlève Tails, qui n'est pas un personnage jouable dans la version Master System/Game Gear[23]. Sonic Chaos/Sonic and Tails (Japon), paru en 1993[24], est similaire aux deux premiers jeux Sonic sur Sega Master System/Game Gear, mais présente Tails en guise de personnage jouable[25]. Une suite, Sonic Triple Trouble/Sonic and Tails 2 (Japon), un jeu de plateforme en 2D, est paru en 1994[26] sur Game Gear, et présente un nouveau personnage, Nack the Weasel, qui, aux côtés de Knuckles et Robotnik, faisaient la course afin de récolter les Émeraudes du chaos. L'un des derniers jeux sur Sega Game Gear, Sonic Blast, est paru en 1996[27].

Des jeux dérivés Sonic, autres qu'en 2D, ont également été commercialisés. Sonic Labyrinth, paru sur Game Gear en 1995[28], présente une vue isométrique et un gameplay ralenti d'exploration. Sonic Drift, un jeu de course en kart, est paru en 1994[29]. Il est plus tard suivi de Sonic Drift 2 en 1995[30]. Tails a également eu ses propres jeux. Tails' Skypatrol, paru en 1995[31], permet au joueur de contrôler Tails en vol. Tails Adventure, également paru en 1995[32], propose des éléments de RPG et de plateformes.

Sega Saturn (1996–1997)[modifier | modifier le code]

Quelques jeux Sonic sont parus sur Sega Saturn, mais aucun d'entre eux n'était originellement conçu sur cette console. Sonic 3D est paru en 1996[33], en même temps que sa version Mega Drive. Comme pour sa version sur Mega Drive, la version sur Saturn utilise des graphismes isométriques en 2.5D, accompagné de techniques en full motion video, notamment[34]. Sonic Jam, une compilation paru sur Saturn en 1997, se compose des jeux Sonic the Hedgehog, Sonic the Hedgehog 2, Sonic the Hedgehog 3, et Sonic & Knuckles, et d'un mode Sonic World, permettant au joueur de contrôler Sonic dans un mini-univers en 3D[35]. Le Sonic World permet d'accéder à des palettes graphiques des personnes, aux musiques du jeu, et à des vidéos de Sonic en japonais[36]. Sonic R, un spin-off de course à pied, et également le premier jeu Sonic intégralement en 3D[37], est paru en 1997 sur Saturn[38], et adapté sur PC en 1998[39].

La Sega Technical Institute tente de développer un jeu Sonic sur Saturn, intitulé Sonic X-treme. Il devait, à la base, être rival des jeux Super Mario 64 de Nintendo, et Crash Bandicoot de Sony. Cependant, par manque de temps, et après des divergences entre la STI, la société Sega, et l'équipe de production, le projet est annulé courant 1996[40].

Dreamcast (1998–2001)[modifier | modifier le code]

Les ventes sur Sega Dreamcast commence à décliner à la suite du lancement de la PlayStation 2[41] ; néanmoins, quelques jeux Sonic ont vu le jour sur la console. Sonic Adventure, par la suite un jeu de lancement pour la Dreamcast, est paru en novembre 1998 au Japon, et en septembre 1999 en Amérique du Nord[42]. Le jeu est le tout premier de la série à utiliser le doublage. Sonic Adventure est réédité sur GameCube et PC sous le titre Sonic Adventure DX: Director's Cut en 2003[43], puis fin 2010, sur Xbox Live Arcade[44] et PlayStation Network[45]. Sa suite, Sonic Adventure 2, commercialisé en 2001, est le dernier jeu à paraître sur Dreamcast[46]. En 2002, il devient le premier jeu de la série à paraître sur plateforme Nintendo à son adaptation – avec quelques améliorations – sur GameCube sous le titre Sonic Adventure 2: Battle[47] ; en octobre 2012, il est importé sur Xbox Live Arcade et PlayStation Network, avec une version pour Steam en novembre la même année.

D'aurtes jeux Sonic sur Dreamcast incluent Sonic Shuffle, paru en 2000, et conceptuellement similaire à la série Mario Party[48] et Sonic the Hedgehog Pocket Adventure.

Game Boy Advance (2001–2006)[modifier | modifier le code]

La transition de Sonic sur Game Boy Advance commence avec le jeu Sonic Advance, le premeir titre original Sonic sur console Nintendo. Il s'agit d'un jeu de plateforme en 2D, similaire aux précédents jeux parus sur Genesis, avec un nouveau gameplay[49]. Il est paru fin 2001 au Japon et courant 2002 à l'international[50], puis adapté sur N-Gage de Nokia le 7 octobre 2003 sous le titre SonicN[51]. Deux suites, Sonic Advance 2 et Sonic Advance 3, suivent en mars 2003, et en juin 2004, respectivement. Entretemps, deux autres jeux Sonic sont parus : Sonic Battle, un jeu vidéo de combat en 3D, et Sonic Pinball Party, une simulation de pinball. Le dernier jeu Sonic à paraître sur Game Boy Advance s'intitule Sonic The Hedgehog Genesis en 2006.

GameCube, PlayStation 2, Xbox (2002–2008)[modifier | modifier le code]

Le premier jeu paru sur GameCube s'intitule Sonic Adventure 2: Battle, suivi de Sonic Adventure DX: Director's Cut. Sega fait plus tard paraître Sonic Heroes, le premier jeu adapté sur supports GameCube, PlayStation 2, et Xbox. Il est commercialisé sur ces trois consoles le 30 décembre 2003 au Japon. Shadow the Hedgehog, un autre jeu de la série Sonic, est paru fin 2005 en Amérique du Nord, et utilise le même moteur de jeu que Sonic Heroes. Le jeu se centre sur Shadow the Hedgehog, tentant de retourner dans le passé. Sonic Riders est le premier jeu de course Sonic paru depuis Sonic R.

DS, et PlayStation Portable (2005–2010)[modifier | modifier le code]

Deux jeux Sonic sont parus sur PlayStation Portable : Sonic Rivals et sa suite Sonic Rivals 2. Les deux jeux sont en graphisme 2.5D. Sonic Chronicles : La Confrérie des ténèbres, un spin-off paru en septembre 2008, est un jeu de rôle développé par BioWare.

De nombreux jeux Sonic sont parus sur Nintendo DS. Le premier s'intitule Sonic Rush, paru en 2005, avec un gameplay similaire à celui de Sonic Advance. Il est suivi d'une suite intitulée Sonic Rush Adventure, en 2007, présentant de nouveaux éléments comme la conduite de jet-skis et de sous-marins. Sonic Colors, paru en novembre 2010, va beaucoup plus loin dans le gameplay la série Rush. Comme pour la Nintendo Wii, la DS assiste à la sortie de jeux vidéo croisant Mario aux côtés de Sonic. Le premier, Mario et Sonic aux Jeux olympiques, est paru fin 2007. Sa suite, Mario et Sonic aux Jeux olympiques d'hiver, est paru en octobre 2009[52].

Wii, PlayStation 3, et Xbox 360 (2006–2012)[modifier | modifier le code]

À cette période, Sega amène la série dans plusieurs directions. D'abord avec Sonic the Hedgehog, paru en novembre 2006 sur Xbox 360, puis en décembre 2006 sur PlayStation 3. Elle continue ensuite avec la série Sonic Adventure. Sonic Unleashed est paru en 2008 sur Xbox 360, Wii, PlayStation 2 et PlayStation 3[53].

Par la suite, de nouveaux jeux présentent uniquement Sonic comme personnage jouable. Sonic the Hedgehog 4: Episode 1, un jeu épisodique en 2D, est développé et commercialisé sur PlayStation Network, Xbox Live Arcade, et WiiWare. Sonic the Hedgehog 4: Episode 2 est paru en 2012 sur PlayStation Network, Xbox Live, Android, iOS, et Windows Phones. Sonic Colors, un jeu sur Wii, est paru en novembre 2010. Un autre jeu, Sonic Generations, est développé par Sonic Team sur Xbox 360, PS3, PC, et par Dimps sur Nintendo 3DS, paru en novembre 2011, représentant deux Sonic, l'ancien et l'actuel[54],[55]. Pendant ce temps, la franchise s'adapte en une multitude de spin-off.

3DS, Vita, iOS, et Android (depuis 2011)[modifier | modifier le code]

Bien avant la parution de la Nintendo 3DS, de nombreux jeux Sonic ont été annoncé sur cette console. À l'E3 2010, un jeu Sonic non-intitulé est annoncé, plus tard connu sous le titre de Sonic Generations[56]. Un troisième opus de la série Sonic et Mario, Mario et Sonic aux Jeux olympiques de Londres 2012 est également paru sur 3DS[57]. Sonic and All-Stars Racing Transformed est paru sur 3DS en février 2013, et sur PlayStation Vita en novembre 2012[58]. En octobre 2012, Sonic Jump (en) est commercialisé sur iOS, et en mars 2013, Sonic Dash (en) est commercialisé[59]. En mai 2013, Sega annonce une version de Sonic Lost World sur 3DS[60].

Wii U (depuis 2013)[modifier | modifier le code]

En mai 2013, Sega annonce un partenariat avec Nintendo, sous lequel les trois jeux Sonic à venir seraient exclusivement adaptés sur Nintendo 3DS et Wii U, et distribué par Nintendo en Europe et en Australie. Cela inclut Sonic Lost World, un nouveau jeu de plateforme ; Mario et Sonic aux Jeux olympiques d'hiver de Sotchi 2014 ; et Sonic Boom[61]. Le personnage de Sonic a, depuis, également été confirmé pour un retour sur Super Smash Bros. for Nintendo 3DS / for Wii U[62].

Univers[modifier | modifier le code]

Les anneaux sont les items les plus répandus dans les jeux Sonic.

Environnement[modifier | modifier le code]

Initialement, Sonic vivait ses aventures d'îles en îles :

Puis il a parcouru les 8 continents de la planète (Sonic Unleashed) :

  • Apotos (inspiré par la Grèce),
  • Spagonia, continent où se trouve la principauté de Soleanna (Sonic the Hedgehog, 2006) ;
  • Mazuri (inspiré par l'Afrique),
  • Holoska (inspiré par le Cercle Polaire Arctique),
  • Chun-Nan (inspiré par la Chine),
  • Shamar (inspiré par le Moyen-Orient),
  • Empire City, le continent des Fédérations Unis (Sonic Adventure, Sonic Adventure 2, Shadow the Hedgehog), pays pas toujours intègre lorsqu'il s'agit de protéger ses secrets ;
  • Adabat (inspiré par l'Asie du Sud-Est).

Voire au-delà de la Terre comme :

  • la Lune (Sonic Advance), elle se fera partiellement détruire dans Sonic Adventure 2 par la Team Dark (Shadow-Eggman-Rouge) ;
  • Little Planet (Sonic CD), une seconde lune qui fut conquis par le Dr Eggman ;
  • la station spatiale ARK, ancien centre de recherche des Fédérations Unis géré par le Professeur Gerald Robotnik ;
  • le Death Egg, station spatiale du Dr Eggman ;
  • la Black Comet (Shadow the Hedgehog), le vaisseau extraterrestre des Black Arms ;
  • les planètes Tropical Resort, Sweet Mountain, Starlight Carnival, Planet Wisp, Aquarium Park et Asteroid Coaster (Sonic Colours).

Émeraudes[modifier | modifier le code]

Les émeraudes du chaos sont des pierres magiques qui jouent un rôle important dans l'univers de Sonic, accessibles tout au long de chaque jeu au travers de niveaux bonus. Présentes dès le premier opus, les émeraudes ne sont alors qu'au nombre de six et servent à octroyer des continues supplémentaires. Elles passent au nombre de sept à partir de Sonic The Hedgehog 2 et procurent à Sonic la possibilité de se transformer en Super Sonic en les ramassant toutes. L'histoire des émeraudes n'est abordée qu'à partir de Sonic 3 et Sonic & Knuckles. Knuckles est le gardien de l'Émeraude Mère, la plus grosse et la plus puissante des émeraudes. Dans Sonic Adventure, le Dr Robotnik se sert des émeraudes pour augmenter la puissance de Chaos. En fait, les émeraudes ont deux pouvoirs, le positif et le négatif, pour utiliser le pouvoir positif, il faut enrichir les émeraudes par le cœur. Il est possible pour Shadow et Sonic de se téléporter avec une Émeraude du chaos. Dans Sonic Unleashed, Eggman les utilise sur Sonic pour le transformer en hérisson-garou.

L'émeraude mère est un joyaux gardé par Knuckles qui est dite d'avoir été créée par les dieux eux-mêmes. Elle a notamment le pouvoir d'annuler celui des émeraudes du chaos, mais sa véritable puissance est infinie, bien que quasiment impossible à exploiter.

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

  • Les Aventures de Sonic (1993-1996) : série d'animation américaine de 65 épisodes (ainsi qu'un épisode supplémentaire pour Noël) ayant comme personnages principaux Sonic, Tails, Dr Robotnik et trois robots extraits du jeu Dr. Robotnik's Bean Machine, Scratch, Grounder et Coconuts (d'autres robots n'apparaissent que dans un seul épisode) (plus exactement, les deux robots proviennent des jeux Sonic the Hedgehog et Sonic the Hedgehog 2 sur Mega Drive). Grounder est un robot qui attaque en sortant du sol dans le niveau « Labyrinth Zone » du premier opus, et dans le niveau « Aquatic Ruin » du second. Scratch provient pour sa part du niveau « Flying Forteress » du deuxième opus, où il projette des œufs sur le joueur depuis une sorte de petit bunker.
  • Sonic the Hedgehog (1993-1994) : série d'animation américaine de 26 épisodes. Sonic et les Combattants de la Liberté (Sally, Rotor, Antoine, Dulcie, Tails) combattent le Dr. Robotnik alors qu'ils ne sont encore qu'enfants. Ils organisent donc différents raids dans Robotropolis en espérant un jour détrôner ce tyran qui ne jure que par un monde robotisé.
  • Sonic le rebelle (1996-1998) : série animée franco-américaine de 40 épisodes. Sonic a un frère prénommé Manic et une sœur prénommée Sonia, avec qui il forme un groupe de rock nommé Les Insurrecsionics.
  • Sonic X (2003-2006) : série d'animation japonaise de 78 épisodes principalement basée sur les jeux Sonic Adventure. Suite à un accident survenu dans la base de Robotnik, Sonic et ses amis se retrouvent transportés dans le monde des humains.

Comics[modifier | modifier le code]

  • Sonic the Comic (1993-2001) : série de comics britannique publié par Egmont Fleetway de 223 numéro. Les comics forment une adaptation plus fidèle des jeux que ceux édités par Archie. C'est un condensé de plusieurs petites histoires[66].
  • Sonic Adventures : Dans les Griffes de Robotnik (1994) : il n'existe qu'un seul numéro de cette bande-dessinée française édité par les éditions La Sirène dont la création a été confié à Smoldo et Mister B. L'histoire est inspirée de Sonic 3, et montre Sonic cherchant à échapper au Dr. Robotnik et trouvant par hasard une émeraude du Chaos sur la tête d'une reine Echidné qui veut les laver dans des mares de lave[67]
  • Sonic the Hedgehog (1991) : créé par Francis Mao afin de promouvoir la sortie de Sonic aux États-Unis, ce petit comic raconte comment Sonic est devenu bleu. L'histoire fut ensuite reprise dans Sonic the Comic[68].

Mangas[modifier | modifier le code]

  • Sonic Story Comic (1991) : manga promotionnel en deux volumes qu'il était possible de se procurer dans le Mega Drive Fan. Ce manga contient des références aux version beta du premier opus Sonic the Hedgehog telle que la Sparkling Zone. On y voit notamment l'apparition du groupe de rock de Sonic qui était censé devenir l'image du Sound Test, dans lequel le fameux crocodile-futur Vector est présent.
  • Korokoro Comics (1992) : créé par Tanaka Kouichi, ce manga à parution bi-mestrielle dans le Korokoro Comics Special, raconte la vie de Nikki, un jeune garçon normal qui a une petite amie Amy et un rival du nom d'Anton. Sa vie serait presque normale s'il n'avait pas régulièrement des pertes de mémoire quand il y a du danger car il devient en fait le héros Sonic. La « Amy » dessiné par Tanaka Kouichi deviendra plus tard la « Amy » visible dans Sonic the Hedgehog CD.
  • Dash & Spin: Super Fast Sonic!! (2002) : créé par Harukaze Santa, le manga met dans des situations humoristiques les personnages les plus connus : Sonic, Eggman, Tails, Knuckles, Amy et Shadow. Les publications bi-mestrielle des Korokoro Specials ont donné lieu à deux manga de format plus habituels.

Magazines[modifier | modifier le code]

  • Sonic Mag (1999) : magazine mensuel des éditions Tournon-Egmont. Il présentait les planches de Sonic the Comic ainsi que d'autre comics sur les héros de Sega.
  • Sonic Magazine (2006) : magazine hors-série des éditions Future France. Il présentait toutes les informations sur Sonic ainsi que son histoire. Il était livré avec une plaque d'auto-collants.

Jeux de société[modifier | modifier le code]

  • Sonic the Hedgehog (1992) : Il s'agit d'un jeu de société édité par MB pour deux à quatre joueurs et ayant une durée de vie moyenne de 30 minutes. Le but du jeu est d'obtenir le plus d'anneaux possible pour défaire Robotnik.

Livres-jeux[modifier | modifier le code]

Il existe une série de six livres-jeux publiée au Royaume-Uni en anglais, par Puffin Books[69] :

  • James Wallis, Metal City Mayhem, Penguin Books, 1993
  • James Wallis, Zone Rangers, Penguin Books, 1993
  • Nigel Gross et Jon Sutherland, Sonic v Zonik, Penguin Books, 1994
  • Nigel Gross et Jon Sutherland, The Zone Zapper, Penguin Books, 1994
  • Marc Gascoigne et Jonathan Green, Theme Park Panic, Penguin Books, 1995
  • Marc Gascoigne et Jonathan Green, Stormin' Sonic, Penguin Books, 1996

Romans et nouvelles[modifier | modifier le code]

Une série de quatre romans a été publiée exclusivement au Royaume-Uni en anglais par Virgin Books et ils ont été écrits par Marc Gascoigne, James Wallis et Carl Sargent sous le nom de Martin Adams :

  • Sonic the Hedgehog in Robotnik's Laboratory, Virgin Books, 1993
  • Sonic the Hedgehog in the Fourth Dimension, Virgin Books, 1993
  • Sonic the Hedgehog and the Silicon Warriors, Virgin Books, 1993
  • Sonic the Hedgehog in Castle Robotnik, Virgin Books, 1994

Une série de cinq romans été publiée exclusivement aux États-Unis en anglais par Troll Associates et ils ont été écrits par Michael Teitelbaum :

  • Sonic the Hedgehog, Troll Associates, 1993
  • Robotnik's Revenge, Troll Associates, 1994
  • Fortress of Fear, Troll Associates, 1995
  • Friend or Foe, Troll Associates, 1995
  • Sonic & Knuckles, Troll Associates, 1995

Une série de six livres a été publiée au Royaume-Uni en anglais par Ladybird Books :

Mike Pattenden a écrit Stay Sonic: The Official Sega Handbook en 1993 pour Penguin Books, décrivant la version officielle des origines de Sonic.

Accueil[modifier | modifier le code]

La franchise Sonic a été récompensée sept fois dans l'édition 2008 du Guinness World Records. Elle est représentée dans les catégories « Meilleur jeu sur systèmes Sega », « Plus long comics inspiré d'un jeu vidéo » et « Meilleure compilation rentable de jeux rétro » (pour Sonic Mega Collection). Dans le Guinness World Records: Gamer's Edition 2010, la série Sonic est classée 15e dans le top 50 des franchises vidéoludiques. En décembre 2006, IGN la liste comme 19e meilleures franchises de tous les temps[70].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Jason Dobson, « Sonic The Hedgehog Celebrates 15th Anniversary », Gamasutra, Think Services,‎ 23 juin 2006 (consulté le 27 août 2009).
  2. a et b (en) Lucas Thomas, « Sonic the Hedgehog VC Review », IGN,‎ 26 janvier 2007 (consulté le 10 février 2011).
  3. (en) « Sonic The Hedgehog 2 Neoseeker Profile », http://www.neoseeker.com (consulté le 21 octobre 2007).
  4. a et b (en) Lucas Thomas, « Sonic the Hedgehog 2 Review - Wii Review at IGN », IGN,‎ 11 juillet 2007 (consulté le 10 février 2011).
  5. (en) Lee Andrew Anderson, « Top Nine Highest Selling Sega Genesis Games of All-Time », sur Yahoo! (consulté le 18 juin 2014).
  6. (en) « IGN: Sonic the Hedgehog 3 », IGN, IGN Entertainment, Inc.
  7. (en) Frank Provo, « Sonic the Hedgehog 3 Review for Wii », Gamespot, CBS Interactive, Inc,‎ 12 septembre 2007 (consulté le 26 février 2011).
  8. a, b et c (en) Lucas Thomas, « Sonic the Hedgehog 3 Review », IGN, IGN Entertainment, Inc,‎ 11 septembre 2007 (consulté le 11 février 2011).
  9. a, b et c (en) Lucas Thomas, « Sonic & Knuckles Review », IGN, IGN Entertainment, Inc,‎ 22 février 2010 (consulté le 11 février 2011).
  10. (en) Interview with Roger Hector
  11. (en) « Sega's Yuji Naka Talks! », GameSpy.
  12. a et b (en) Frank Provo, « Sonic Spinball Review for Wii », GameSpot, CBS Interactive, Inc,‎ 19 mars 2007 (consulté le 26 février 2011).
  13. (en) Lucas, M Thomas, « Dr. Robitnik's Mean Bean Machine Review », IGN, IGN Entertainment, Inc,‎ 11 décembre 2006 (consulté le 26 février 2011).
  14. a et b (en) Lucas M Thomas, « Sonic 3D Blast Review », IGN, IGN Entertainment, Inc,‎ 4 décembre 2007 (consulté le 26 février 2011).
  15. (en) « IGN: Sonic 3D Blast », IGN, IGN Entertainment, Inc (consulté le 26 février 2011).
  16. a et b (en) Jeremy Peeples, « Review: Sonic CD », Sega-16, Sega-16,‎ 27 juin 2004 (consulté le 26 février 2011).
  17. (en) « IGN: Sonic CD », IGN, IGN Entertainment, Inc (consulté le 26 février 2011).
  18. (en) Lucas M Thomas, « Smash it Up! - Sonic Team », IGN, IGN Entertainment, Inc,‎ 12 octobre 2007 (consulté le 26 février 2011).
  19. « Knuckles Chaotix for Sega 32X from 1UP », 1UP.com (consulté le 26 février 2011).
  20. a et b (en) Travis Fahs, « Knuckles Chaotix Review », IGN Retro, IGN Entertainment, Inc,‎ 26 mars 2008.
  21. (en) « IGN: Sonic the Hedgehog (1991) », IGN, IGN Entertainment, Inc (consulté le 28 février 2011).
  22. (en) Lucas Thomas, « Sonic the Hedgehog (Master System Version) Review », IGN,‎ 4 août 2008 (consulté le 10 février 2011).
  23. (en) Lucas Thomas, « Sonic the Hedgehog 2 (Master System Version) Review », IGN,‎ 8 décembre 2008 (consulté le 10 février 2011).
  24. (en) « Sonic the Hedgehog Chaos for GG », GameSpot, CBS Interactive, Inc (consulté le 28 février 2011).
  25. (en) Lucas Thomas, « Sonic Chaos Review », IGN,‎ 2 février 2009 (consulté le 10 février 2011).
  26. « Sonic the Hedgehog: Triple Trouble for Game Gear (1994) », MobyGames, MobyGames (consulté le 28 février 2011).
  27. (en) « Sonic Blast for Game Gear (1996) », MobyGames, MobyGames (consulté le 28 février 2011).
  28. (en) « Sonic Labyrinth for Game Gear (1995) », MobyGames, Moby Games (consulté le 28 février 2011).
  29. « Sonic Drift for Game Gear (1994) », MobyGames, MobyGames (consulté le 28 février 2011).
  30. (en) « Sonic Drift 2 for Game Gear (1995) », MobyGames, MobyGames (consulté le 28 février 2011).
  31. « Tails' Skypatrol for Game Gear (1995) », MobyGames, Moby Games (consulté le 28 février 2011).
  32. (en) « Tails Adventure for Game Gear (1995) », MobyGames, MobyGames (consulté le 28 février 2011).
  33. (en) « IGN: Sonic 3D Blast », IGN Cheats, IGN Entertainment, Inc (consulté le 28 février 2011).
  34. (en) Kris, « Sega Saturn Review: Sonic 3D Blast », IMPLANTgames, IMPLANTgames,‎ 10 septembre 2009 (consulté le 28 février 2011).
  35. « IGN: Sonic Jam », IGN, IGN Entertainment, Inc (consulté le 11 février 2011).
  36. (en) Glenn Rubenstein, « Sonic Jam Review for Saturn », GameSpot, CBS Interactive, Inc,‎ 10 juillet 1997 (consulté le 1er mars 2011).
  37. (en) « Sonic R Review for the SATURN », Game Revolution, Atomio Online, LLC (consulté le 1er mars 2011).
  38. « IGN: Sonic R », IGN, IGN Entertainment, Inc (consulté le 11 février 2011).
  39. (en) « Sonic R for PC », GameSpot, CBS Interactive, Inc (consulté le 1er mars 2011).
  40. (en) Travis Fahsb, « Sonic X-treme Revisited », IGN, IGN Entertainment, Inc (consulté le 12 février 2011), p. 2.
  41. (en) Travis Fahs, « IGN Presents the History of Dreamcast », IGN Retro, IGN Entertainment, Inc,‎ 9 septembre 2010 (consulté le 22 février 2011), p. 10.
  42. (en) « Sonic Adventure Release Information for Dreamcast », Gamespot, CBS Interactive Inc. (consulté le 20 février 2011).
  43. « IGN: Sonic Adventure DX: Director's Cut », IGN, IGN Entertainment, Inc (consulté le 22 février 2011)
  44. (en) « Sonic Adventure (2010) on Xbox 360 », IGN, IGN Entertainment, Inc (consulté le 22 février 2011).
  45. « IGN: Sonic Adventure », IGN, IGN Entertainment, Inc (consulté le 22 février 2011)
  46. (en) Chau, Anthony, « Sonic Adventure 2 - Dreamcast Review at IGN », IGN, IGN Entertainment, Inc,‎ 22 juin 2001 (consulté le 22 février 2011).
  47. (en) Fran Mirabella III, « IGN: Sonic Adventure 2: Battle - GameCube Review at IGN », IGN, IGN Entertainment, Inc,‎ 8 février 2002 (consulté le 22 février 2011), p. 1.
  48. « Sonic Shuffle - Dreamcast Review at IGN »,‎ 15 novembre 2000 (consulté le 22 février 2011).
  49. (en) Craig Harris, « Sonic Advance Review - Game Boy Advance Review at IGN », IGN, IGN Entertainment, Inc,‎ 5 février 2002 (consulté le 3 juin 2011).
  50. (en) « Sonic Advance Related Games, Sonic Advance Similar Games - Gamespot.com », GameSpot, CBS Interactive, Inc (consulté le 3 juin 2011).
  51. (en) Alex Navarro, « Sonic N Review, SonicN N-Gage Review - GameSpot.com », GameSpot, CBS Interactive, Inc,‎ 12 décembre 2003 (consulté le 3 juin 2011).
  52. Logan, « Mario & Sonic aux Jeux Olympiques d'Hiver- Nintendo DS », sur Jeuxvideo.com,‎ 16 octobre 2009 (consulté le 18 juin 2014).
  53. Pixelpirate, « Sonic Unleashed- PlayStation 3 », sur Jeuxvideo.com,‎ 19 décembre 2008 (consulté le 18 juin 2014).
  54. (en) Tristan Oliver, « Next Sonic Trailer Released, Shows CGI Classic Sonic », TSSZ.
  55. (en) « Sonic Generations », Sega.com (consulté le 13 août 2013).
  56. (en) « Rumor: Sonic Generations Rolling Onto the 3DS? », sur SonicRetro (consulté le 18 juin 2014).
  57. « London's Calling Mario & Sonic », Sega/Nintendo,‎ 4 avril 2011 (consulté le 21 avril 2011).
  58. (en) Daniel Krupa (IGN UK), « IGN - SEGA Unveils Sonic & All-Stars Racing Transformed », Ds.ign.com (consulté le 1er mai 2012).
  59. Sonic Dash announced for mobile platforms
  60. (en) « Sonic Lost World confirmed », joystiq.com,‎ 17 mai 2013 (consulté le 17 mai 2013).
  61. (en) « Nintendo to publish Sonic titles », gamesindustry.biz,‎ 17 mai 2013 (consulté le 17 mai 2013).
  62. (en) Damien McFerran, « Sonic The Hedgehog Confirmed For Super Smash Bros. On Wii U And 3DS », Nintendo Life,‎ 1er octobre 2013 (consulté le 28 décembre 2013).
  63. (en) « New Sonic Animated Series Coming Fall 2014 », sur Cartoon Network,‎ 7 octobre 2013 (consulté le 18 juin 2014).
  64. Yukishiro, « Sonic Boom annoncé, Sega tente le comeback », sur Gamekult,‎ 6 février 2014 (consulté le 18 juin 2014).
  65. (en) « Archie Redesigns "Sonic The Hedgehog" »,‎ 10 février 2014 (consulté le 18 juin 2014).
  66. (en) « Sonic The Comic », sur RetroJunk (consulté le 18 juin 2014).
  67. « 1 . Dans les griffes de robotnik », sur Bédéthèque (consulté le 18 juin 2014)
  68. (en) « Sonic The Hedgehog #1: Promotional Issue », sur Recalled Comics (consulté le 18 juin 2014).
  69. (en) « Sonic the Hedgehog Adventure Gamebooks », sur Gamebooks.org (consulté le 21 février 2012).
  70. (en) The News & Features Team, « The Top 25 Videogame Franchises », IGN,‎ 4 décembre 2006 (consulté le 21 juillet 2010).

Liens externes[modifier | modifier le code]