Songe d'une nuit d'hiver

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Songe.

Songe d'une nuit d'hiver (San zimske noci) est un film serbe réalisé par Goran Paskaljevic, sorti le 25 octobre 2006.

Songe d’une nuit d’hiver

Titre original San zimske noci
Réalisation Goran Paskaljevic
Scénario Goran Paskaljevic, Filip David
Pays d’origine Serbie Serbie
Genre Drame
Sortie 2006
Durée 90

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Synopsis[modifier | modifier le code]

Serbie, hiver 2004. Lazare rentre chez lui après dix années d'absence. Aujourd'hui, c'est un homme différent qui retrouve la liberté, un homme décidé à se libérer du lourd fardeau du passé et prêt à commencer une nouvelle vie dans un pays sorti de la guerre des Balkans.

L'appartement où il vivait jadis est occupé par une femme, Jasna, qui élève seule sa fille Jovana, une enfant autiste de douze ans. Réfugiées de Bosnie, elles squattent depuis un certain temps déjà l'appartement de Lazare. Jasna souhaite elle aussi tourner la page sur un passé difficile avec un mari qui n'a jamais accepté l'autisme de leur fille et qui les a quittées. Et parce qu'elles n'ont nulle part ou aller, Lazare n'a pas le cœur de les chasser. Peu à peu, entre ces trois êtres marginalisés par la société, va naître une certaine complicité...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Commentaire[modifier | modifier le code]

Goran Paskaljevic livre, dans ce film multiprimé, une vision réaliste de la Serbie à l'hiver 2004, en même temps qu'une approche bouleversante de l'autisme à travers Jovana Mitic, véritable autiste de 12 ans. Le pays semble être lui-même autiste, plus proche de l'impasse que de la voie du renouveau après le terrible conflit balkanique.

Le titre du film résulte de celui du spectacle, Songe d'une nuit d'été de Shakespeare, vrai spectacle joué dans le centre d'accueil par les handicapés, dont Jovana, et filmé par Paskaljevic dans une forte et belle scène du film.

Liens externes[modifier | modifier le code]