Song Gong

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gong

L'empereur Gong ou Gongdi (chinois 宋恭帝) (1271-1323), également connu sous le nom de Zhào Xiǎn (趙顯), fut le seizième empereur de la dynastie Song. Il régna de 1274 jusqu'à son abdication en 1276. Son grand frère Song Duanzong lui succéda.

En 1274, Gong n'a que quatre ans quand il monte sur le trône, suite à la mort de son père l'empereur Duzong. Son règne débute sous la régence de sa grand-mère, la grande impératrice douairière Xie, et de sa mère, l'impératrice douairière Quan.

Sous le règne de Gong, la dynastie Song s'effrite face aux attaques et invasions des Mongols de la dynastie Yuan. Ils passent le Yangzi Jiang et se mettent en route pour capturer Lin'an (actuelle Hangzhou), la capitale. Obligée de capituler, la grande impératrice douairière Xie se rend aux forces Yuan. Après la capture de Gong, le titre de Duc lui est retiré et, sur l'ordre de Kubilai Khan, il part au Tibet en 1289 pour mener une existence de moine.

Là il traduit de nombreux textes bouddhiques. Conscient de sa lignée royale, il compose un poème exprimant ses aspirations pour les Song et sa colère envers les Yuan. Il est finalement mis à mort en 1323, à l'âge de 53 ans.

Référence[modifier | modifier le code]