Song Bing

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Song Bing

Song Bing (en chinois : 宋帝昺) (1271 – 19 mars 1279) fut le dernier empereur de la dynastie Song. Il est également connu sous le nom de Seigneur de la Nation-Perpétuelle (en chinois : 永國公 yongguo gong).

Né Zhào Bǐng (趙昺), il est le fils de l'emperor Duzong, et le petit frère de son prédécesseur, l'empereur Duanzong. Il reçoit le titre de prince Xin (信王) en 1274 puis ceux de prince Guang (廣王) et prince Wei (衛王) deux ans plus tard. Il est intronisé à Gangzhou (actuelle Mui Wo, Île de Lantau, Hong Kong) le 10 mai 1278, l'ère de son règne est nommé Xiángxīng (祥興).

Dans L'histoire de l'empire Song (宋史), établi par le premier ministre mongol Toktoghan (脫脫), il est dit que l'empereur Bing meurt lors de la bataille de Yamen le 19 mars 1279. Le magistrat Lu Xiufu, réalisant que tout est perdu, prend le jeune empereur et se jette à la mer près du mont Ya (厓), à l'embouchure du Xi Jiang. D'autres sources suggèrent que Lu Xiufu meurt avec son fils, déguisé à la manière d'un empereur, et que Song Bing parvient à s'enfuir avec la flotte de l'amiral Zhang Shijie avant d'établir l'empire Luzon (chinois traditionnel: 呂宋國; pinyin: Lǚsòng Guó).

Référence[modifier | modifier le code]