Sonde de Blackmore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sonde de Blackmore
1, 3, respectivement : sites de gonflage des ballonnets caradial et œsophagien ; 2, 4 : abouchement des sites d'aspiration gastrique et œsophagien ; 5, 6 : ballonnets gastrique et œsophagien ; 7, 8 : ouvertures des canaux d'aspiration gastrique et œsophagien ; 9 : repères de longueur

La sonde de Blackmore ou Sengstaken-Blackmore est un dispositif médical indiqué en cas d'hémorragie digestive haute par rupture de varices œsophagiennes, ou ulcération hémorragique du cardia. Elle est généralement utilisée dans un contexte d'urgence lorsque les alternatives au traitement de l'hémorragie sont insuffisants ou inefficaces[1].

Description et fonctionnement[modifier | modifier le code]

↑ Principe de fonctionnement
N : cavité nasale ; P : pharynx ; E : œsophage ; S : estomac

Les chiffres/lettres (*1) se réfèrent au schéma du principe de fonctionnement.

La sonde consiste en un tuyau en caoutchouc élastomère trilumière, à deux ballonnets gonflables d'une longueur d'environ 120 centimètres. Les ballonnets sont gonflables par des orifices externes(*1,2) dont la pression en monitorable.

Après insertion par sondage naso-gastrique via les voies naturelles hautes, les ballonnets gonflés agissent par tamponnement afin de juguler l'hémorragie. L'insertion peut aussi être réalisée par voie buccale. Le ballonnet central(*4) agit par compression hémostatique sur la zone œsophagienne(*E), le ballonnet distal(*5), sur le cardia.

Le canal central de la sonde s'abouche dans l'estomac(*6) et permet une éventuelle aspiration des matières par son orifice externe(*3). Une fois en place, la sonde peut être reliée à un système de traction externe afin d'augmenter le potentiel de tamponnement.

Un système similaire est la sonde de Linton, équipée seulement du ballonnet cardial.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. PAUCHET-TRAVERSAT Anne-Françoise, Soins infirmiers - fiches techniques - Soins de base, soins techniques centrés sur la personne soignée - 4e édition, Éd. Maloine, Paris,‎ 2003, 852 p. (ISBN 2224027605), page 678