Sonatorrek

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sonatorrek (« l'irréparable perte de fils ») est un poème scaldique en 25 strophes écrit par Egill Skallagrímsson (environ 910–990). L’œuvre est une lamentation du poète pour la mort de deux de ses fils, Gunnar, mort de fièvre, et Böðvarr, qui s'est noyé en mer. Il est préservé dans la Saga d'Egill, fils de Grímr le Chauve au chapitre 78. D'après la saga, après la mort de Böðvarr, Egill comptait se laisser mourir de faim mais sa fille lui en a empêché en partie en le convaincant d'écrire cette ode à son fils.

Le poème est notable pour son thème tragique, sa complexité, et ses nombreuses références au panthéon divin et à d'autres éléments de la mythologie nordique.

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Sonatorrek Texte en vieux norrois sur heimskringla.no
  • Sonatorrek Texte en vieux norrois sur wikisource

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) K. S. Heslop, « ‘Gab mir ein Gott zu sagen, was ich leide’: Sonatorrek and the myth of skaldic lyric », dans Old Norse Myths, Literature and Society, University of Sydney, Center for Medieval Studies,‎ juillet 2000 (lire en ligne), p. 152-164