Sonate pour piano nº 3 de Chopin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Sonate pour piano n° 3 en si mineur op. 58 est une œuvre de Frédéric Chopin de 1844.

Chopin a écrit seulement trois sonates pour son instrument phare. La première, op. 4, est une œuvre de jeunesse, écrite à 18 ans, de loin la moins connue. La seconde, op. 35, date de 1839 et est célébrissime notamment pour sa marche funèbre. La troisième a été écrite près de 5 ans après la précédente, durant l'été 1844, alors qu'il était en villégiature à Nohant-Vic, avec George Sand. Elle a été publiée un an plus tard mais ne semble jamais avoir fait l'objet d'une exécution en public du vivant du musicien[1]. À noter que Chopin a utilisé une quatrième et dernière fois la forme sonate pour son op. 65 pour violoncelle et piano.

Elle est dédicacée à la comtesse Emilie de Perthuis, à qui le musicien a déjà dédié ses Mazurkas op. 24 et qui faisait office de conseiller musical auprès du roi Louis-Philippe..

Elle comporte quatre mouvements et la durée d'exécution est d'environ un peu moins d'une demi-heure.

  • Allegro maestoso
  • Scherzo (molto vivace)
  • Largo
  • Finale. Presto non tanto

Notes et références[modifier | modifier le code]