Son of Albert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Son of Albert

Album de Andrew Ridgeley
Sortie 22 mai 1990
Enregistré 19891990
Durée 46 min 22
Genre Pop, Rock
Producteur Andrew Ridgeley
Gary Bromham
Martyn « Max » Heyes
Label Columbia Records
CK-46188
Critique

Singles

  1. Red Dress
    Sortie : 1990
  2. Shake
    Sortie : 1990

Son of Albert est le premier album solo (en) d'Andrew Ridgley. Sorti en mai 1990, l'essai du chanteur a été un virage dans sa carrière musicale après la séparation du groupe Wham!. Se concentrant davatage sur des guitares et des percussions, les critiques ont tancé, pour la plupart, l'œuvre de Ridgeley. De surcroît, la terrible recette des ventes de Son of Albert a été probablement la cause de l'arrêt de la carrière professionnelle de l'artiste.

En plus de l'album, deux singles, Red Dress et Sake ont été réalisés en 1990, ceux-ci rencontreront un succès anodin. Une autre chanson, intitulée Mexico, devait être le troisième single de Son of Albert mais le projet fut annulé pour des raisons inconnues.

L'album est nommé ainsi en référence au père d'Andrew Ridgeley, Albert[3].

Liste des pistes[modifier | modifier le code]

Chansons produites et arrangées par Andrew Ridgeley et Gary Bromham, sauf mention contraire.

CD
No Titre Durée
1. Red Dress 4:09
2. Shake 3:29
3. The Price of Love 4:08
4. Flame 4:58
5. Hangin 3:21
6. Mexico 5:46
7. Big Machine 4:24
8. Kiss Me 4:30
9. Baby Jane 5:09
10. Shake (Hardcore) 6:03

Charts[modifier | modifier le code]

Pays Chart (1990) Position Réf
Drapeau des États-Unis États-Unis Billboard 200 130 [1]

Participants[modifier | modifier le code]

  • Andrew Ridgeleychant
  • Andrew Ridgeley, Mary Cassidy, Lauren Fownes, Brie Howard, Miss Johnny, George Michael (Red Dress) et Tessa Niles - voix additionnelles
  • Andrew Ridgeley, Gary Bromham, Danny Cummings, Dan McAfferty et Mark « Bobby » Robinson – voix allemandes (Mexico)
  • Andrew Ridgeley et Richard Gibbs – voix électroniques
  • Robert Ahwai, Tony Barnard, Gary Bromham, Hugh Burns, Mike Cozzi et Phil Palmer – guitares
  • Tony Barnard et Mike Cozzi – guitares électriques
  • Hugh Burns – guitares allemandes (Mexico)
  • Gary Masters – claviers
  • Mark Felthan – harmonica
  • Graham Edwards, Deon Estus, David Faragher, Jerry Ferguson, Paul Gray et Danny Thompson – guitares basses
  • Danny Thompson – contrebasse
  • Gary Bromham, Pat Torpey et Paul Ridgeley – batteries
  • Laurence Cottell, David O'Higgins et Paul Spong – cors
  • Danny Cummings – percussions

Production[modifier | modifier le code]

L'ingénierie est assurée par Harvey Birrell, Jacques Erhardt, Gordon Fordyce, Paul Gomersall, Martyn « Max » Heyes, Russell Leahy et Gary Wilkinson.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) (en) « Son of Albert – Andrew Ridgeley », sur Allmusic.com (consulté le 28 janvier 2011).
  2. (en) (en) Greg Sandow, « Son of Albert – Andrew Ridgeley », sur Entertainment Weekly.com,‎ 1er juin 1990 (consulté le 28 janvier 2011).
  3. (en) (en) « Andrew Ridgeley Biography », sur Andrew Ridgeley.com.uk (consulté le 28 janvier 2011).

Liens externes[modifier | modifier le code]