Sommier (literie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sommier à lattes

Un sommier est un système sur lequel un matelas est posé, afin d'obtenir une surface suffisamment rigide et souple pour pouvoir dormir.

Description[modifier | modifier le code]

Le châlit au Moyen Âge renfermait un sommier constitué d'une planche (châlit bordé) ou d’un fond de cordes ou de nattes entrecroisées (châlit cordé)[1].

Il existe des sommiers en tissu métallique, des sommiers à ressorts, des sommiers à lattes ou à cordages (ces derniers notamment en Asie).

Le sommier est généralement fixé à des pieds, afin qu'il ne repose pas directement sur le sol, pour des raisons d'hygiène et de facilité de nettoyage.

Un cadre à lattes est composé de quatre tubes métalliques disposés en rectangle, sur lesquels sont fixées les lattes. Un sommier tapissier, lui, est plus complet. Il est fermé et a vaguement l'apparence d'un matelas ; on ne voit pas l'intérieur.

  • Les sommiers à lattes nues augmentent la fermeté du soutien du corps. Pour une plus grande fermeté, on peut choisir un sommier renforcé par des contre-lattes ou des ressorts.
  • Les sommiers à lattes tapissiers sont parfaits avec les matelas en mousse et peuvent être utilisés avec certains matelas à ressorts. Leur élasticité garantit un très bon soutien. Ils sont souvent réalisés à partir d’une structure flexible en lattes de bois sur laquelle il y a un bloc de mousse.


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Danièle Alexandre-Bidon, exposition « Au lit au Moyen Âge ! » dans la Tour Jean-sans-Peur, 2011.