Solvatochromisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le solvatochromisme est la propriété d'une molécule à changer de couleur selon la polarité du solvant dans lequel elle est dissoute. On distingue le solvatochromisme négatif correspondant à un déplacement hypsochromique (i.e. vers les longueurs d'onde plus courtes), lors de l'augmentation de la polarité du solvant au solvatochromisme positif, relatif à un déplacement bathochromique (i.e. vers les longueurs d'onde plus longues). Le signe du solvatochromisme dépend de la différence du moment dipolaire entre l'état fondamental et l'état excité du chromophore.

Règle de Kundt[modifier | modifier le code]

La recherche d'une relation entre la nature du solvant et l'allure des spectres d'absorption électronique a conduit Kundt a proposer en 1878 la règle qui porte son nom. Kundt énonça que : « le maximum d'absorbance est déplacé vers les grandes longueurs d’onde lorsque l’indice de réfraction du solvant croit[1]. »

Références[modifier | modifier le code]

  1. Kundt A., Ann. Phys. Chem., Vol.4, (1878), p.34