Soliloquie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La soliloquie est un terme souvent utilisé dans la comédie dramatique lorsqu'un personnage relate seul ses pensées/sentiments à haute voix devant le public[1]. La soliloquie se distingue du monologue et de l'aparté.

Psychologie[modifier | modifier le code]

Dans la psychologie, la soliloquie[2] peut désigner un individu parlant seul. Elle survient lorsqu'un individu souffre de schizophrénie ou de divers troubles mentaux. L'isolement social peut favoriser les cas de soliloquie et également se développer lorsqu'un individu est, ou se sent, socialement rejeté. Dans certains cas, les paroles du soliloque peuvent se traduire en ruminations ou lamentations. Dans d'autres cas, elles se traduisent par un monologue voire une discussion.

Dans des cas plus sévères, la soliloquie peut survenir lors d'hallucinations schizophréniques chez le patient, celui-ci croyant qu'il parle à un autre individu alors qu'il entend sa propre voix sans s'en rendre réellement compte[3].

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :