Solignat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Solignat
Image illustrative de l'article Solignat
Blason de Solignat
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne
Département Puy-de-Dôme
Arrondissement Arrondissement d'Issoire
Canton Canton d'Issoire
Intercommunalité Communauté de communes des Puys et Couzes
Maire
Mandat
Jean-Claude Dabert
2014-2020
Code postal 63500
Code commune 63422
Démographie
Population
municipale
468 hab. (2011)
Densité 42 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 30′ 59″ N 3° 10′ 22″ E / 45.5164, 3.1728 ()45° 30′ 59″ Nord 3° 10′ 22″ Est / 45.5164, 3.1728 ()  
Altitude Min. 410 m – Max. 855 m
Superficie 11,07 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Solignat

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Solignat

Solignat est une commune française, située dans le département du Puy-de-Dôme en région Auvergne.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Le village de Solignat est dominé par le puy d'Ysson, ancienne cheminée de lave d'un volcan surgi à l'ère tertiaire, dégagée par l'érosion des matériaux sédimentaires qui l'enveloppaient. Du haut de ses 856 mètres s'offre un magnifique panorama circulaire, sur le Massif du Sancy, la Chaîne des Puys, le plateau du Cézallier et les monts du Livradois-Forez à l'est.

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Climat[modifier | modifier le code]

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Morphologie urbaine[modifier | modifier le code]

Logement[modifier | modifier le code]

En 2009, le nombre total de logements dans la commune était de 241, alors qu'il était de 207 en 1999[1].

Parmi ces logements, 82,6 % étaient des résidences principales, 12,0 % des résidences secondaires et 5,4 % des logements vacants. Ces logements étaient pour 96,3 % d'entre eux des maisons individuelles et pour 3,7 % des appartements[2].

La proportion des résidences principales, propriétés de leurs occupants était de 86,4 %, en augmentation par rapport à 1999 (80,9 %)[3].

Projets d'aménagements[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Le nombre d'habitants de la commune étant compris entre 100 et 499 au dernier recensement, le nombre de membres du conseil municipal est de 11[4].

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1959 1977 Paul Douarre   maire
1977 1989 Marcelle Cocher   maire
1989 1995 Serge Rougier   maire
1995 2008 André Fougeray   maire
2008 en cours
(au 4 juillet 2014)
Jean-Claude Dabert[5]   Retraité

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Au 2 mars 2013, Solignat n'est jumelée avec aucune commune[6].

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 468 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
634 602 676 690 687 664 674 638 650
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
629 636 605 611 577 558 592 575 554
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
526 515 507 505 503 502 448 260 325
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2006 2009
292 319 319 415 417 421 423 426 461
2011 - - - - - - - -
468 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2004[8].)
Histogramme de l'évolution démographique


Enseignement[modifier | modifier le code]

Solignat est située dans l'académie de Clermont-Ferrand.

La commune administre une école élémentaire communale de 34 élèves[9].

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Santé[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Cultes[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Revenus de la population et fiscalité[modifier | modifier le code]

Emploi[modifier | modifier le code]

Entreprises et commerces[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Patrimoine culturel[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique, logotype et devise[modifier | modifier le code]

Blason de Solignat

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. LOG T1M - Évolution du nombre de logements par catégorie sur la fiche Insee de la commune, [lire en ligne].
  2. LOG T2 - Catégories et types de logements sur la fiche Insee de la commune, [lire en ligne].
  3. LOG T7 - Résidences principales selon le statut d'occupation sur la fiche Insee de la commune, [lire en ligne].
  4. art L. 2121-2 du code général des collectivités territoriales.
  5. Liste des maires 2014, site de la préfecture du Puy-de-Dôme (consulté le 4 juillet 2014).
  6. « Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures », sur le site du ministère des Affaires étrangères (consulté le 2 mars 2013).
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2004, 2006, 2009, 2011
  9. « Puy-de-Dôme (63) > Solignat > École », sur le site du ministère de l'Éducation nationale (consulté le 2 mars 2013).