Solidago canadensis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Verge d'or du Canada[1] (Solidago canadensis), également appelé Gerbe-d'or ou Solidage du Canada, est une plante vivace à fleurs du genre des solidages et de la famille des astéracées. L'espèce est originaire d'Amérique du Nord et se rencontre dans la plupart des États américains et provinces canadiennes.
C'est une plante qui a été introduite en France (hémérochore), où elle peut être localement envahissante.
Il ne faut pas confondre cette plante avec d'autres espèces du genre Solidago qui portent des noms vernaculaires identiques.

Habitat[modifier | modifier le code]

La Verge d'or du Canada se trouve dans des habitats divers, même si elle n'est pas tolérante à l'ombre. C'est généralement l'une des premières plantes à coloniser une zone après perturbations (telles que les incendies) et persiste rarement une fois que les arbustes et les arbres s'établissent. On ne la trouve ni dans des endroits très secs, ni dans les zones gorgées d'eau.

Description[modifier | modifier le code]

La Verge d'or du Canada peut être confondu avec un autre Solidage également très présent en France : le Solidage géant; également originaire d'Amérique du Nord.

La taille du Solidage géant ne dépasse généralement pas 120 cm. Il est plus petit que le Solidage du Canada qui mesure de 60 à 250 cm de haut. Le Solidage géant a une tige glabre jusqu'au niveau des fleurs, souvent rougeâtre, alors que la tige du Solidage du Canada est vert doré et poilue (faiblement à densément pubescente) à partir des premières feuilles.

Le Solidage du Canada, bien que considéré comme une espèce invasive, est toutefois moins concurrentiel et dangereux que le Solidage géant.

Variétés[modifier | modifier le code]

  • Verge d'or du Canada - Solidago canadensis Linnaeus var. canadensis
  • Verge d'or de Harger - Solidago canadensis var. hargeri Fernald[2]

Utilisation[modifier | modifier le code]

La Verge d'or du Canada est réputé avoir des vertus médicinales. On dit que Linné, père de la terminologie binomiale latine, donna à la verge d'or le nom scientifique de Solidago (littéralement, « je rends entier », « je consolide ») en raison de sa réputation à favoriser la guérison des plaies. Considérée dans la tradition européenne comme stimulante, sudorifique, tonique, carminative, apéritive et pectorale, on a utilisé la verge d'or pour les rhumes, les affections pulmonaires, les nausées et les douleurs causées par les « vents ».

Toutefois, c'est dans les affections rénales (infections telles que colibacillose, cystite ou néphrite, calculs rénaux, albuminurie, oligurie) qu'on l'a surtout employée. Il s'agirait d'ailleurs d'une des meilleures plantes pour fortifier le système rénal. Elle a également servi à soigner la diarrhée, les entérocolites et les entérites, notamment celles dont souffrent les tout-petits lorsqu'ils percent leurs dents. On la leur administrait sous la forme de sirop.

Riche en flavonoïdes de type vitamine P, la verge d'or est également utile dans le traitement des varices. À ce titre, elle entre dans la composition de nombreuses spécialités pharmaceutiques notamment en Allemagne.

C'est également une des plantes mellifères les plus communes d'Amérique du Nord. Le goût de son miel se situe à mi-chemin entre celui du miel de trèfle et celui du miel de sarrasin. Comme c'est le cas pour tous les types de miel, il concentre une partie des principes actifs de la plante et peut donc jouer un rôle non négligeable dans l'organisme.

Elle peut être utilisée comme nourriture pour les animaux tels que bovins et chevaux.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Luc Brouillet et al., « Solidago canadensis Linnaeus var. canadensis », sur VASCAN, la Base de données des plantes vasculaires du Canada.,‎ 2010+ (consulté le 8 mars 2012)
  2. Luc Brouillet et al., « Solidago canadensis var. hargeri Fernald », sur VASCAN, la Base de données des plantes vasculaires du Canada.,‎ 2010+ (consulté le 8 mars 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :