Solar Decathlon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Entrée du village des maisons solaires de Washington (2005)

Créé à l'initiative de l'US Department of Energy, le Solar Decathlon est une compétition biennale internationale d'architecture, de design, d'urbanisme et d'ingénierie ouverte à des équipes universitaires pluridisciplinaires. Elle récompense la meilleure réalisation de maison solaire évaluée au cours d'une dizaine d'épreuves. Durant la compétition les maisons sont exposées gratuitement au grand public et les équipes concurrentes sont aussi évaluées sur leur capacité à diffuser la culture scientifique, technique et industrielle (CSTI) qu'elles ont produite dans le cadre de leurs projets. La première édition du Solar Decathlon a eu lieu en 2002 aux États-Unis, à Washington. Depuis lors, les éditions américaines de cet événement ont lieu les années impaires. Jusqu'en 2009, l'évènement s'est tenu sur le National Mall de Washington. En 2011, il se tiendra en Californie, à Los Angeles. Depuis 2010, une édition européenne du concours a lieu les années paires. Les deux premières éditions européennes ont eu lieu à Madrid en Espagne en 2010 et en 2012. L'édition 2014 est accueillie en France, à Versailles, à proximité du château du Roi Soleil. Une édition asiatique était programmée en 2011 à Datong, en Chine.

Présentation[modifier | modifier le code]

Projet de l'université de Georgie pour le Solar Decathlon 2007 (ici sur le campus de l'université)

Le Solar Decathlon a été créé par Richard King dans le but de développer l'émulation, l'innovation, la transmission des savoirs et de la recherche dans le domaine des énergies renouvelables et notamment de l'habitat passif, bioclimatique et de l'énergie solaire. Le défi proposé à des universités du monde entier est de concevoir et réaliser - dans un cadre académique, et sur une période de deux années - une maison de 75 m² utilisant le soleil comme unique source d’énergie (outre la chaleur dégagée par les habitants et les appareils électriques).

Chaque prototype est soumis à une série de dix épreuves qui permettent d’évaluer l’architecture, l'ingénierie, l'efficacité énergétique, la balance électrique, le maintien des conditions de confort, le fonctionnement des équipements électroménagers, la faisabilité économique et la capacité du projet à se développer de manière industrielle, la capacité à communiquer ses idées et la qualité des échanges que chaque équipe entretient avec le public accueilli pendant des visites organisées, la soutenabilité et l'innovation. Le projet lauréat est celui qui, comme dans un décathlon olympique, cumule le maximum de points sur un total de mille… Ces épreuves sont évaluées soit par des jurys composés d'experts internationaux de renoms à qui chaque équipe présente son prototype et son étude sur la base du dossier élaboré au cours des deux années du projet, soit par des mesures continues du comportement de chaque prototype (monitoring) durant la durée de la compétition, soit sous la forme de tâches à accomplir permettant de démontrer les capacités du prototype à fonctionner comme une véritable "maison". Les concurrents doivent ainsi assurer le tirage de douches quotidiennes, le lavage et le séchage de linge, la préservation d'aliments frais, le fonctionnement quotidien d'un four, d'une plaque de cuisson, d'un équipement multimédia (TV, Hi-Fi, Internet) ainsi que la préparation de deux repas pour huit convives.

Histoire[1][modifier | modifier le code]

  1. Première édition : National Mall in Washington DC, septembre et octobre 2002.
  2. Deuxième édition : National Mall in Washington DC, 29 septembre au 16 octobre 2005.
  3. Troisième édition : National Mall in Washington DC, 12 au 20 octobre 2007.
  4. Quatrième édition : National Mall in Washington DC, du 9 au 18 octobre 2009.
  5. Cinquième édition : National Mall's West Potomac Park in Washington DC, du 21 septembre au 5 octobre 2011.
  6. Sixième édition : Orange County Great Park in Irvine (CA) du 3 au 13 octobre 2013.

Solar Decathlon en Europe[modifier | modifier le code]

En 2007, le gouvernement espagnol a signé un accord de coopération avec celui des États-Unis pour qu’un Solar Decathlon Europe (SDe) se tienne à Madrid en 2010, puis en 2012, en alternance avec le Solar Decathlon américain. En 2010, 17 universités d’Espagne, des États-Unis, de Chine, d’Allemagne, du Royaume-Uni, de Finlande et de France ont participé. Virginia Tech (États-Unis) a remporté la compétition avec le projet LumenHAUS[2], devant les universités allemandes de sciences appliquées de Rosenheim (projet Ikaros)[3] et de Stuttgart (projet Home +)[4]. En 2012, 18 universités d'Allemagne, du Brésil, de Chine, du Danemark, d'Espagne, de France, de Hongrie, d'Italie, du Japon, du Portugal et de Roumanie ont concouru. L'équipe française Team Rhône-Alpes a remporté la compétition avec le projet Canopea®[5] devant Patio House 2.12 de l'équipe espagnole d'Andaluzia[6] et Med in Italy de l'université italienne de Roma III[7].

En 2014, le gouvernement français a pris la relève des espagnols et le Solar Decathlon Europe a eu lieu à Versailles.

Notation et compétition[modifier | modifier le code]

10 critères (notés sur 1000 points) ont été retenus pour juger les projets réalisés :

  1. Architecture (130 pts)
  2. Ingénierie et Construction (80 pts)
  3. Systèmes solaires (80 pts)
  4. Bilan énergie électrique (130 pts)
  5. Respect des conditions de confort (130 pts)
  6. Performances et consommation des appareils ménagers (80 pts)
  7. Communication et conscience des enjeux sociaux (80 pts)
  8. Industrialisation, viabilité commerciale et marketing (80 pts)
  9. Innovation (80 pts)
  10. Soutenabilité (130 pts)

Participants[modifier | modifier le code]

En 2010, les 20 équipes participantes étaient [8] :

La convergence habitat/transport[modifier | modifier le code]

La question de l'énergie dans l'habitat oblige les concepteurs à élargir les limites de leurs objets d'étude et notamment de prendre en compte les évolutions concernant les véhicules du futur. La question de la convergence entre habitat et transport émerge ainsi comme un enjeu majeur des prochaines années de recherche et de développement auquel les futurs architectes et ingénieurs devront prêter une attention croissante. Lors de certaines éditions du Solar Decathlon et du Solar Decathlon Europe, certaines équipes ont ainsi présenté des modèles de voitures électriques reliées à l'habitat et se rechargeant grâce aux panneaux photovoltaïques de la maison. L'utilisation des batteries des véhicules comme unité de stockage externe à l'habitation apparaît désormais comme une sérieuse piste d'avenir dans la gestion de l'énergie, notamment dans les zones équipées de smartgrid permettant l'équilibrage dans les deux sens.

À découvrir au Solar Decathlon[modifier | modifier le code]

Four solaire parabolique
Parabole solaire Alsol 1.4

Au-delà des maisons solaires et autonomes, le Solar Decathlon est l'occasion de présenter des équipements de la vie quotidienne qui peuvent fonctionner avec l'énergie solaire comme des modèles de cuiseurs solaires et de four solaire. Il existe de nombreux modèles de fours solaires[9] pour la cuisson des aliments qui atteignent des températures de 100 à 220°C parfaitement fonctionnels.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Solar Decathlon, http://www.solardecathlon.org/past_decathlons.html
  2. http://www.solar.arch.vt.edu/eu/index2.html
  3. http://solar-decathlon.fh-rosenheim.de/
  4. http://www.sdeurope.de/
  5. http://www.solardecathlon.fr
  6. http://www.andaluciateam.org
  7. http://www.medinitaly.eu/
  8. Solar Decathlon Europe, http://www.sdeurope.org/index.php/eng/PARTICIPATING-TEAMS
  9. cuisine solaire fours solaires