Solénoglyphe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les serpents solénoglyphes présentent de longs crochets mobiles, reliés à la glande à venin, à l'avant du maxillaire. Ces crochets se replient quand la gueule est fermée, épousant la forme du palais. Ils se redressent quand le serpent ouvre la gueule pour mordre.

Les autres serpents sont appelés protéroglyphes ou Opistoglyphes ou Aglyphes, (des plus dérivés aux plus ancestraux). Les aglyphes ne disposent pas de crochets à venins (colubridés, boïdés principalement). Cette famille de serpents est souvent confondus avec la suivante. Les opistoglyphes possèdent sur la partie postérieur du maxilaire, un ou plusieurs crochets caniculés reliés à la glande à venin. Risque d'envenimation faible surtout s'il s'agit de petites espèces. Certaines espèces plus grosses, plus agressives peuvent potentiellement être dangereuses (colubridés). Les protéroglyphes disposent d'un petit crochet fixe et caniculé situé à l'avant du maxilaire. Relié à la glande à venin, ce crochet est suivi de petites dents pleines (élapidés).