Sokone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sokone
Administration
Pays Sénégal Sénégal
Région Fatick
Département Foundiougne
Maire
Mandat
Elhadji Mbara Sène
2009-2014
Démographie
Gentilé Sokonois
Population 14 500 hab. (est. 2013)
Géographie
Coordonnées 13° 53′ 00″ N 16° 22′ 00″ O / 13.88333, -16.36667 ()13° 53′ 00″ Nord 16° 22′ 00″ Ouest / 13.88333, -16.36667 ()  
Altitude 20 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Sénégal (administrative)

Voir la carte administrative du Sénégal
City locator 14.svg
Sokone

Géolocalisation sur la carte : Sénégal (relief)

Voir la carte topographique du Sénégal
City locator 14.svg
Sokone

Sokone (parfois Sokhone) est une commune du Sénégal située dans le Sine-Saloum, à l'ouest du pays. Elle fait partie du département de Foundiougne et de la région de Fatick.

Histoire[modifier | modifier le code]

Sokone était habité par des Socés (ethnie au Sénégal) d'où le nom sokono en langue socé[réf. nécessaire]

Géographie[modifier | modifier le code]

Sokone est situé au bord d'un bolong, dans un paysage de mangroves[1], à proximité du Parc national du delta du Saloum.

Population[modifier | modifier le code]

Lors des recensements de 1988 et 2002, la population était respectivement de 8 552 et 11 124 habitants.

Fin 2013, selon les estimations officielles, Sokone compterait environ 14 500 personnes[2].

Économie[modifier | modifier le code]

Sokone se trouve sur l'axe routier (N5) qui relie Kaolack à Banjul (Gambie).

Les principales ressources locales sont l'agriculture, notamment la production de noix de cajou, et la pêche.

Patrimoine[modifier | modifier le code]

La mosquée de El Hadj Amadou Dème est inscrite sur la liste des monuments historiques du Sénégal[3]. La localité abrite également quelques bâtiments coloniaux[4].

Jumelage[modifier | modifier le code]

Personnalités nées à Sokone[modifier | modifier le code]

  • Lamine Cissé, général
  • Amadou Dème, guide religieux[6]
  • Annette Mbaye d'Erneville, journaliste, femme de lettres et de radio
  • Babacar Ba, ancien Ministre des Finances
  • Abdou Latif Coulibaly, journaliste, ministre chargé de la promotion de la bonne gouvernance et porte parole du Gouvernement du Sénégal
  • Abdou Karim Sakho Architecte, conseiller à la Primature(2013)
  • Ibrahima Mbow (baye sidy), Président de l'Union citoyenne ( parti politique)
  • Mame Birame Diouf (Souleymane), Economiste, 1er Adjoint au Maire
  • Abdourahmane Sy, grand imam, 1ère personne du village faisant Sokone - Makkah (Arabie Saoudite) à pied pour aller faire le pèlerinage.(20e Siecle)
  • Oumar Diouf Fall, journaliste, directeur de Sud FM
  • Thierno Diop, avocat, ancien ministre
  • Ndiogou Wack Bâ, ancien chef de Canton, ancien député
  • El Hadj Mbara Sène, Ingénieur Agronome, Maire (2009)
  • Macodou Ndiaye[7]
  • Mamadou Ngom, ancien directeur de PASA et ingenieur en Agronomie de Linéa BTP à Paris

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Que j'aime Sokone, la petite Cité, Blottie en son bolon parmi la mangrove. », in El Hadji Mbara Sène, Trésors des songes : poèmes, L'Harmattan, 2012, p. 13 (ISBN 9782296549197)
  2. « Recensement général de la population et de l'habitat - décembre 2002 - Résultats provisoires », in Projections de population du Sénégal issues du recensement 2002, Direction de la Prévision et la Statistique, janvier 2004
  3. Arrêté ministériel no 8836 MCPHC-DPC en date du 12 septembre 2007 portant publication de la liste des sites et monuments historiques classés [1]
  4. Syndicat d'initiative du Sine Saloum [2]
  5. Site officiel de la ville de Ribérac [3]
  6. Une mosquée lui est dédiée à Sokone et son nom a été évoqué pour rebaptiser éventuellement l'aéroport international Blaise Diagne. Voir Wal Fadjri, 18 janvier 2008 [4]
  7. Le lycée de Sokone porte son nom.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • R. P. Louis Galopin, « Une expérience de ruralisation au Sénégal : Sokone », L'école dans son village, promotion individuelle et promotion collective, Paris, CODIAM, 1966 ?, 140 p.
  • Amar Samb, « L'école de Sokone ou Ahmed Dème » dans Essai sur la contribution du Sénégal à la littérature d'expression arabe, thèse, Université de Lille III, 1972, chapitre X

Liens externes[modifier | modifier le code]