Soirée familiale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dans l'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours, plusieurs traditions ayant pour but de renforcer la cellule familiale sont observées par les fidèles. Parmi ces traditions se trouve la Soirée familiale qui a lieu chaque lundi soir.

Historique[1][modifier | modifier le code]

Le concepteur de la Soirée familiale fut John Taylor (1808-1887), successeur de Brigham Young (1801-1877) à la présidence de l'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours. Il recommanda aux membres de l'Église de réserver une soirée par semaine pour étudier l'Évangile et pour se distraire en famille. Il leur promit la paix et l'amour, la pureté et la joie qui rendraient leur vie de famille idéale s'ils appliquaient fidèlement le principe d'une soirée familiale[2].

Cependant, ce n'est qu'en 1915 que la Soirée familiale sera officiellement instituée[3].

Dans sa lettre datée du 27 avril 1915, et envoyée aux dirigeants locaux de l'Église, Joseph F. Smith, président de l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, recommanda aux saints des derniers jours de consacrer une soirée par semaine spécialement à la famille. Ce devait être un moment consacré à enseigner, à lire les Écritures, à cultiver les talents, à traiter des affaires familiales. Ce ne devait pas être un moment pour assister à des manifestations sportives, ni rien de la sorte.

En 1970, le président Joseph Fielding Smith, fils de Joseph F. Smith, désigna le lundi soir comme moment à consacrer pour la Soirée familiale, et recommanda aux paroisses de l'Église de ne prévoir aucune réunion ou activité ce soir-là. Cette tradition se poursuit aujourd'hui.

Lors de la conférence générale d'octobre 2002, Gordon B. Hinckley, président de l'Église, demanda aux responsables des écoles publiques et aux autres personnes concernées de ne pas prévoir d'activités qui demandent du temps aux enfants le lundi soir.

But de cette tradition[modifier | modifier le code]

Plusieurs observateurs extérieurs à l'Église affirment que cette tradition a pour but de renforcer les liens familiaux.

Ainsi, le Centre de liaison et d'information concernant les minorités spirituelles (CLIMS) explique que cette tradition est prévue « pour promouvoir l'unité et l'amour dans la famille »[4] et que « cette soirée est réservée pour être ensemble, pour dialoguer, chanter et s'amuser en famille »[5]. De même, selon la BBC, la Soirée famille a pour but notamment d'aider des parents à préparer leurs enfants à mener une vie responsable[3].

L'UNADFI explique que la soirée familiale, qui a lieu « un soir par semaine (le lundi soir de préférence), [est] consacrée à l'échange et à l'instruction [et est] destinée à renforcer l'importance de la famille menacée par les conceptions de vie que l'on rencontre dans le "monde" et à compenser l'éparpillement familial provoqué par les nombreux "appels" de chacun de ses membres »[6].

Déroulement[modifier | modifier le code]

Le plus souvent, celle-ci est tenue au foyer par chaque famille et réunit les parents et les enfants.

D'une manière générale, la soirée se compose « de prières, hymnes et chansons, ainsi que des lectures des Saintes Écritures et (…) des discussions sur l'Évangile et sur l'éthique de la vie »[3]. Elle commence par un cantique et une prière faite par un membre de la famille, parent ou enfant. Puis un autre membre de la famille qui a préparé la leçon enseigne à sa façon un principe de l'Évangile. Généralement, les autres membres de la famille participent en ajoutant une idée ou en témoignant de leur propre expérience. Cette réunion est aussi l'occasion de traiter des problèmes de la famille, de prendre des décisions et de faire des projets ensemble. C'est l'occasion pour chacun d'exercer ses talents artistiques ou autres devant les autres membres de la famille. La soirée se poursuit par une activité récréative et une collation et se termine par une prière[7].

Massimo Introvigne, spécialiste des nouveaux mouvements religieux, explique qu'au cours de la soirée familiale, « le père, la mère et les enfants passent environ une heure et demie à prier, à s'instruire et à discuter ensemble de leur vie au sein de l'Église. Pour ce faire, les mormons utilisent souvent de nos jours des manuels et des subsides de l'Église, y compris des jeux de type pédagogiques »[8].

Ressources didactiques proposées par l'Église[modifier | modifier le code]

L'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours met à la disposition des familles divers matériels didactiques pour les aider à tenir leur soirée familiale, tels que le Recueil d'idées pour les soirées familiales (grand format, 379 pages). D'autres ressources sont disponibles sur le site web de l'Église (vidéos, etc.)[9]. Le magazine de l'Église Le Liahona propose régulièrement des idées pour la soirée familiale.

Le site web de l'Église précise en outre que la Soirée familiale doit commencer et se terminer par une prière, mais qu'il n'est pas attendu qu'elle prenne la forme d'un cours magistral. La Première Présidence de 1915 y est citée : « Le caractère cérémonieux ou solennel des Soirées familiales doit être soigneusement évité, et chaque membre de la famille doit pouvoir y participer ».

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Sherrie Johnson, Using the new family home evening resource book, Ensign 14, janvier 1984, : 6-9.
  • (en) Spencer W. Kimball, Home : the place to save society, Ensign 5, janvier 1975, : 3-10.
  • (en) Harold B. Lee, Priesthood correlation and the home evening, IE 67, décembre 1964, : 1077-81.
  • (en) Harold B. Lee, The home evening, IE 70, janvier 1967, : 22-23.
  • (en) Wayne B. Lynn, Better Home Evenings, Ensign 20, juin 1990, : 22-25.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]