Soft computing

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Soft computing est un terme appliqué à un champ dans l'informatique qui se caractérise par l'utilisation de solutions de calcul inexact, pour lesquels une solution exacte ne peut être dérivée en temps polynomial.

Introduction[modifier | modifier le code]

Soft Computing est devenue un domaine de recherche de Sciences informatiques; depuis les années 1990 . à l'epoque les approches de calcul informatique ne pouvaient attaquer que les probleme de simple complexité et les systèmes les plus complexes découlant de la biologie, la médecine, les sciences humaines, sciences de gestion, et des domaines similaires sont souvent restés irrésolus par les méthodes classiques de mathématiques et d'analyse. Soft Computing traite à l'imprécision, l'incertitude, la vérité partielle, et le rapprochement pour atteindre traçabilité, robustesse et coût de la solution faible.

les composants essentiels du SC[modifier | modifier le code]

Domaines d’application du SC[modifier | modifier le code]

  • Médecine: aide au diagnostic, …
  • Télécoms: compression, routage, sécurité, …
  • Industrie: supervision, contrôle qualité, …
  • Finance: prédiction, …
  • Commerce: data mining, …
  • Bioinformatique: analyse de séquences d’ADN,
  • Biométrie: Authentification par analyse d’iris,d’empreintes digitales de visages1. SC-Présentation-Généraled empreintes digitales, visages, …
  • Reconnaissance de formes: parole, écriture, images, …
  • Internet: classification et recherche d’informations

http://www.soft-computing.de/def.html

Homonymes[modifier | modifier le code]

Société Soft Computing