Sofía de Borbón y Ortiz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Sofía de Borbón Ortiz)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections « Sophie d’Espagne » redirige ici. Pour sa grand-mère, la reine d’Espagne, voir Sophie de Grèce (1938).

Sofía de Borbón y Ortiz

Biographie
Titulature Infante d’Espagne
Dynastie Maison de Bourbon
Nom de naissance Sofía de Todos los Santos de Borbón y Ortiz
Naissance (8 ans)
Madrid (Espagne)
Père Felipe VI d'Espagne
Mère Letizia Ortiz Rocasolano
Résidence Palais de La Zarzuela
Religion Catholicisme romain

Signature

Signature de Sofía de Borbón y Ortiz

Sofía de Todos los Santos de Borbón y Ortiz, infante d’Espagne[1],[2],[3],[N 1], née le à l’Hospital Ruber Internacional de Madrid, en Espagne, est la seconde fille du roi Felipe VI d'Espagne, et de son épouse Letizia Ortiz.

Biographie[modifier | modifier le code]

Doña Sofía de Todos los Santos de Borbón y Ortiz naît le à 14 heures 50 UTC (16 heures 50 à l’heure espagnole) à l’hôpital international Ruber ; elle est la seconde fille du roi Felipe VI , et de son épouse Letizia Ortiz Rocasolano . La famille royale annonce la naissance de l’infante à la presse par un SMS, comme pour la naissance de sa sœur l’infante Leonor d’Espagne, en 2005. Après sa sœur aînée, Sofía occupe la deuxième place dans l’ordre de succession au trône d’Espagne[1],[4],[5].

À l’occasion de son baptême dans les jardins du palais de La Zarzuela, le , l’infante reçoit le prénom de Sofía, en l’honneur de sa grand-mère, la reine Sophie d’Espagne, et celui de de Todos los Santos (en français, « de tous les saints »), une tradition chez les Bourbons d’Espagne. Baptisée par l’archevêque de Madrid avec l’eau du Jourdain, elle a pour parrain et marraine sa grand-mère maternelle, Paloma Rocasolano, et le prince Konstantin-Assen de Bulgarie (en), « prince de Vidin », ami intime du prince Felipe[4],[6],[7].

Titulature[modifier | modifier le code]

  • depuis le 29 avril 2007 : Son Altesse Royale Sofía de Borbón y Ortiz, infante d’Espagne

Sofía reçoit à la naissance le traitement d’infante d’Espagne, avec prédicat d’altesse royale, conformément à l’article 3 du décret royal du [8].

Ancêtres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le site officiel de la maison royale d’Espagne utilise le patronyme de Borbón y Ortiz.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (es) « El nacimiento de la infanta », sur El País,‎ (consulté le 14 janvier 2014)
  2. (en) « Sofía de Borbón y Ortiz », sur The Peerage,‎ (consulté le 14 janvier 2014)
  3. (es) Real Academia Matritense de Heráldica y Genealogía, Anales de la Real Academia Matritense de Heráldica y Genealogía, vol. XII, Madrid, La Academia,‎ 2009, 451 p. (ISSN 1133-1240), p. 382
  4. a et b (es) « La Reina: "No tenía ni idea de que fuera a llamarse Sofía" », sur El País,‎ (consulté le 16 janvier 2013)
  5. (es) « La segunda hija de los Príncipes se llama Sofía », sur El Mundo,‎ (consulté le 16 janvier 2014)
  6. (es) « El príncipe Felipe : ʻNuestra hija se llama Sofía’ », sur Hola,‎ (consulté le 16 janvier 2014)
  7. (es) « El bautizo de la Infanta Sofía », sur El País,‎ (consulté le 16 janvier 2014)
  8. (es) « Real Decreto 1368/1987, de 6 de noviembre, sobre régimen de títulos, tratamientos y honores de la Familia Real y de los Regentes », sur Boletín oficial del Estado,‎ (consulté le 16 janvier 2013)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]