Sociedade de Turismo e Diversões de Macau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sociedade de Turismo e Diversões de Macau

Création 1962
Dates clés 2002 : ouverture de la concurrence
Fondateurs Stanley Ho
Personnages clés Stanley Ho
Forme juridique société anonyme
Siège social Drapeau de Chine Macao (Chine)
Activité Jeu de hasard
Filiales SJM Holdings

La Sociedade de Turismo e Diversões de Macau, SA (chinois : 澳门 旅游 娱乐 股份有限公司; en français: Société de tourisme et de divertissement, SA; acronyme:STDM) est une société de Macao appartenant à Stanley Ho et à sa famille.

Pendant de nombreuses années, à l'époque de l'administration portugaise, la STDM avait le monopole de l'industrie du jeu à Macao, car elle était la seule entité autorisée à exploiter les casinos de la région. En 2002, après la rétrocession du territoire à la Chine, le gouvernement de Macao a publié plus de licences, cassant ainsi le monopole. Toutefois, sur les 33 casinos en exploitation à Macao en 2010, 17 sont encore détenus par Stanley Ho à travers la Sociedade de Jogos de Macau (SJM) Holdings.

En 2011, les actionnaires de la STDM sont[1]:

  • Lanceford Company Limited: 31,6 % (après le transfert de 4,8 % d'actions détenus par Stanley Ho personnellement en janvier 2011). Lanceford était elle-même détenue à 100 % par Stanley Ho mais aurait émis, le 27 décembre 2010, 9998 actions accordées à Action Winner Holdings Ltd (50,55 %), détenu par la troisième femme de Stanley Ho, et Ranillo Investments Ltd (49,45 %), détenu par les cinq enfants de sa deuxième femme, ne lui laissant que deux actions)
  • Shun Tak Holdings (dont le plus gros actionnaire est Hanika Realty détenu par la deuxième femme de Stanley Ho et leurs cinq enfants): 11,5 %
  • Winnie Ho Yuen-ki (sœur de Stanley Ho): 7 %
  • Autres 49,9 %

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Neil Gough, « Stanley Ho seeks answers from family members », South China Morning Post (Hong Kong),‎ 25 janvier 2011 (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]