Groupe socialiste (Assemblée nationale)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir SRC.
Groupe socialiste,
républicain et citoyen
Image illustrative de l'article Groupe socialiste (Assemblée nationale)
Chambre Assemblée nationale
Législature(s) Depuis la VIe de la IIIe République
Ancien(s) nom(s) Socialiste
FGDS
Socialiste, radical et citoyen
Socialiste, radical, citoyen et divers gauche
Partis membres Parti socialiste
Mouvement républicain et citoyen
Divers gauche
Président Bruno Le Roux
Député de Seine-Saint-Denis (1re)
Représentation
291 / 577
Site Web deputes.lessocialistes.fr

Le Groupe Socialiste, républicain et citoyen (SRC) est l'appellation sous la XIVe législature (cycle parlementaire ouvert depuis le 20 juin 2012) de l'Assemblée nationale française du groupe parlementaire constitué autour du Parti socialiste (PS). Il a eu d'autres noms par le passé, le plus fréquent étant « groupe socialiste » (SOC). Il est présidé par le député de la 1re circonscription de la Seine-Saint-Denis, Bruno Le Roux depuis le 26 juin 2012.

Historique[modifier | modifier le code]

Effectifs et dénominations[modifier | modifier le code]

Année Nom Nombre de députés Évolution Pourcentage
1958 Socialiste (SOC) 47 Decrease2.svg 47 8 %
1962 Socialiste (SOC) 66 Increase2.svg 19 14 %
1967 Fédération de la gauche démocrate et socialiste (FGDS) 121 Increase2.svg 55 25 %
1968 Fédération de la gauche démocrate et socialiste (FGDS) 57 Decrease2.svg 64 12 %
1973 Parti socialiste et des Radicaux de gauche (PSRG) 102 Increase2.svg 43 21 %
1978 Socialiste (SOC) 113 Increase2.svg 11 23 %
1981 Socialiste (SOC) 285 Increase2.svg 172 58 %
1986 Socialiste (SOC) 212 Decrease2.svg 73 37 %
1988 Socialiste (SOC) 275 Increase2.svg 63 47,7 %
1993 Socialiste (SOC) 57 Decrease2.svg 218 10 %
1997 Socialiste (SOC) 250 Increase2.svg 193 43 %
2002 Socialiste (SOC) 141 Decrease2.svg 109 24 %
2007 Socialiste, radical, citoyen et divers gauche (SRC) 204 Increase2.svg 63 35 %
2012 Socialiste, républicain et citoyen (SRC) 295 Increase2.svg 91 51 %

Liste des présidents du groupe sous la Ve République[modifier | modifier le code]

Composition[modifier | modifier le code]

Bureau actuel[modifier | modifier le code]

Liste des députés[modifier | modifier le code]

Il est le groupe le plus important de la XIVe législature et compte à sa création 295 députés (279 membres et 16 apparentés), soit la majorité absolue. En mai 2013, il compte 291 députés (275 membres et 16 apparentés).

Membres[modifier | modifier le code]

Pour la liste à jour des membres de ce groupe, voir le tableau triable de la Liste des députés de la XIVe législature

Apparentés[modifier | modifier le code]

Liste alphabétique des députés membres apparentés du groupe socialiste, républicain et citoyen au 2 août 2012 :

  1. M. Dominique Baert (DVG, ex-PS, 8e du Nord)
  2. M. Serge Bardy (DVG, PS diss., 6e de Maine-et-Loire)
  3. Mme Marie-Françoise Bechtel (MRC, 4e de l'Aisne)
  4. Mme Chantal Berthelot (AGEG, 2e de Guyane)
  5. M. Jean-Luc Bleunven (DVG, 3e du Finistère)
  6. M. Guy-Michel Chauveau (DVG, PS diss., 3e de la Sarthe)
  7. M. Yves Goasdoué (DVG, PS diss., 3e de l'Orne)
  8. Mme Edith Gueugneau (DVG, PS diss., 2e de Saône-et-Loire)
  9. M. Christian Hutin (MRC, 13e du Nord)
  10. M. Jean-Luc Laurent (MRC, 10e du Val-de-Marne)
  11. Mme Annie Le Houérou (DVG, PS diss., 4e des Côtes-d'Armor)
  12. M. Serge Letchimy (PPM, 3e de Martinique)
  13. Mme Gabrielle Louis-Carabin (DVG, ex-UMP, 2e de Guadeloupe)
  14. M. Hervé Pellois (DVG, PS diss., 1re du Morbihan)
  15. M. Boinali Saïd (DVG, 1re de Mayotte)

Personnalités issues du groupe pendant la XIVe législature[modifier | modifier le code]

Membres du gouvernement[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Gouvernement Jean-Marc Ayrault (2).

Vingt-trois députés du groupe socialiste élus ou réélus lors des élections législatives des 10 et 17 juin 2012 ont été nommés dans le deuxième gouvernement de Jean-Marc Ayrault :

Président de l'Assemblée nationale[modifier | modifier le code]

Claude Bartolone (9e de Seine-Saint-Denis) est désigné candidat du groupe socialiste à la présidence de l'Assemblée nationale par ses pairs, le 21 juin 2012, réunissant au premier tour 127 voix sur 261 votants contre 59 à Jean Glavany (1re des Hautes-Pyrénées), 50 à Élisabeth Guigou (6e de Seine-Saint-Denis) et 22 à Daniel Vaillant (17e de Paris). Jean Glavany s'étant ensuite retiré, il n'y a pas eu de deuxième tour[2].

Le 26 juin 2012, lors de la première session parlementaire de la XIVe législature au Palais Bourbon, il devient le 12e[3],[4] président de l'Assemblée nationale sous la Ve République à l'issue d'un seul tour de scrutin, face au président sortant Bernard Accoyer, candidat de l'UMP, l'emportant par 298 voix contre 185 (55 votes nuls et 2 autres voix se rapportant à un candidat non déclaré)[5],[6].

Par le passé sous la Cinquième République, quatre autres membres du groupe socialiste ont exercé la présidence de l'Assemblée nationale, durant trois législatures :

Membres du bureau de l'Assemblée nationale[modifier | modifier le code]

Parmi les 21 autres membres du bureau de l'Assemblée nationale, élus le 27 juin 2012 pour la session parlementaire 2012, 7 sont membres ou apparentés du groupe SRC, dont :

Présidents de commissions[modifier | modifier le code]

Depuis le début de la XIVe législature, sept des huit commissions de l'Assemblée nationale sont présidées par des membres du groupe SRC, soit la totalité des présidences détenues par la majorité :

Comme le veut désormais la tradition initiée par la majorité de droite durant la XIIIe législature, la présidence de la Commission des Finances, de l'Économie générale et du Contrôle budgétaire revient à un membre du principal groupe d'opposition, à savoir Gilles Carrez de l'UMP. Mais le poste de rapporteur général de cette commission revient pour sa part à un membre du groupe SRC, Christian Eckert (3e de Meurthe-et-Moselle)[14].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. France-politique.fr www.france-politique.fr
  2. I. VALERIO, « Claude Bartolone candidat du PS pour le Perchoir », Lelab.europe1.fr, 21/06/2012
  3. Le Parisien.fr "Claude Bartolone a été élu 12e président de l'Assemblée nationale sous la Ve République, consulté le 29/06/2012
  4. Blog de Claude Bartolone "Du fond du cœur, merci. Merci pour l’honneur, merci pour la charge que vous me confiez aujourd’hui en m’élisant 12e président de l’Assemblée nationale sous la Vème République", consulté le 29/06/2012
  5. Bartolone (PS) élu président de l'Assemblée avec 298 voix, Le Figaro, 26 juin 2012.
  6. L'élection de Bartolone ouvre la XIVe législature, Le Figaro, 26 juin 2012.
  7. « Commission des affaires culturelles et de l'éducation », sur www.assemblee-nationale.fr (consulté le 6 juillet 2012)
  8. « Commission des affaires économiques », sur www.assemblee-nationale.fr (consulté le 6 juillet 2012)
  9. « Commission des affaires étrangères », sur www.assemblee-nationale.fr (consulté le 6 juillet 2012)
  10. « Commission des affaires sociales », sur www.assemblee-nationale.fr (consulté le 6 juillet 2012)
  11. « Commission de la défense nationale et des forces armées », sur www.assemblee-nationale.fr (consulté le 6 juillet 2012)
  12. « Commission du développement durable et de l'aménagement du territoire », sur www.assemblee-nationale.fr (consulté le 6 juillet 2012)
  13. « Commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l'administration générale de la République », sur www.assemblee-nationale.fr (consulté le 6 juillet 2012)
  14. « Commission des finances, de l'économie générale et du contrôle budgétaire », sur www.assemblee-nationale.fr (consulté le 6 juillet 2012)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]