Société tunisienne de banque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Société tunisienne de banque

Création 18 janvier 1957
Dates clés 26 mars 1958 : ouverture de la première succursale
Fondateurs Abdelaziz Mathari
Personnages clés Abdelaziz Mathari
Forme juridique Société anonyme
Siège social Drapeau de Tunisie Tunis (Tunisie)
Direction Samira Ghribi
Actionnaires Secteur public et parapublic (52,5 %)
Secteur privé (36,2 %)
Acteurs étrangers (11,3 %)
Activité Banque
Site web http://www.stb.com.tn
Bilan comptable 5 065 245 (USD) en 2012[1]
Code banque (BIC) STBK
ISIN TN0002600955 (STB)

La Société tunisienne de banque (الشركة التونسية للبنك) ou STB est une banque tunisienne fondée le 18 janvier 1957. Elle ouvre sa première succursale le 26 mars 1958.

Il s'agit d'une société anonyme régie par la loi n°2001-65 relative aux établissements de crédits et dont le capital s'élève à 124,3 millions de dinars tunisiens. La participation au capital de la banque se répartit comme suit : secteur public et parapublic (52,5 %), secteur privé (36,2 %) et acteurs étrangers (11,3 %).

Part de marché[modifier | modifier le code]

En 2008, sa part de marché est estimée à 18 % et elle perpétue son rôle de pièce maîtresse de la politique économique de l'État en matière de financement des entreprises du secteur industriel[2].

Plus grand établissement du pays en total de bilan, en dépôts de clientèle (4 798,7 millions de dinars fin juin 2010[3]) et en crédit[2], il s'agit de la deuxième banque publique de Tunisie. En considérant le produit net bancaire de 207 millions de dinars en 2007[2], elle se classe derrière la Banque nationale agricole. La qualité de ses actifs et sa rentabilité se sont améliorées après les difficultés résultant de l'absorption de la Banque nationale de développement touristique et de la Banque nationale de développement économique de la Tunisie en 2001 même si son taux de créances impayées reste encore à 26,5 % à la fin 2007[2].

Direction[modifier | modifier le code]

Samira Ghribi est nommée PDG le 29 avril 2011[4] ; elle succède à Hédi Zar nommé le 17 février 2010 en remplacement d'Abou Hafs Omar Najaï, lui-même nommé le 3 septembre 2008 ; Najaï avait remplacé Laâroussi Bayoudh, ancien vice-gouverneur de la Banque centrale de Tunisie nommé PDG en 2004[2]. Abdelaziz Mathari avait le premier occupé cette fonction de 1958 à 1970. Le 5 août 2002, Nouri Zorgati avait été nommé président du directoire, à la place d'Ali Debaya[5].

La STB dispose d'environ 300 filiales et participations dont une cinquantaine d'importance. Parmi celles-ci, la Banque franco-tunisienne a fait l'objet d'un appel d'offres en vue de sa cession[2]. Son réseau est composé de 116 agences, 18 bureaux de change et 47 guichets automatiques de banque.

Codes BIC[modifier | modifier le code]

Siège de la STB à Tunis
Branche BIC
Tunis STBKTNTTXXX
Tunis STBKTNTT000
Sousse STBKTNTT930
Sfax STBKTNTT940
Monastir STBKTNTT017
Nabeul STBKTNTT925

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Les 50 premières banques d'Afrique du Nord en 2013 », Jeune Afrique, hors-série n°34 « Spécial finance », 2013, p. 53
  2. a, b, c, d, e et f Abdelaziz Barrouhi, « La STB redresse la tête », Jeune Afrique, 22 juin 2008, p. 92
  3. « STB : Des dépôts en hausse mais un Pnb presque stable », African Manager, 26 juillet 2010
  4. « Nouveaux PDG de banques : Mohamed Bechiou à la BNA, Samira Gheribi à la STB, Hafedh Gharbi à la BTS et Hédi Becheikh à la BFT », Leaders, 29 avril 2011
  5. Société tunisienne de banque (Tustex)

Lien externe[modifier | modifier le code]