Société pour les peuples menacés

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Société pour les peuples menacés (SPM) (en allemand: Gesellschaft für bedrohte Völker Schweiz (GfbV), en anglais: Society for Threatened Peoples), fondée en 1970, est une organisation humanitaire, basée à Göttingen en Allemagne.

Elle vise à susciter une prise de conscience afin de protéger les minorités et les peuples du monde qui sont menacés par des gouvernements oppressifs. Le groupe déclare sur son site Internet qu'il « lutte contre toutes les formes de génocide et d'ethnocide ». Il comporte des sections et des bureaux en Allemagne, Autriche, Suisse, Luxembourg, Italie, Bosnie-Herzégovine, Chili et Kurdistan irakien. La SPM édite de nombreux ouvrages concernant les droits humains ainsi que des journaux en plusieurs langues, dont un en français, publié en Suisse romande, intitulé Nouvelles de la Section romande de la Société pour les peuples menacés. Depuis sa fondation en 1970, elle adresse régulièrement aux Nations unies des déclarations concernant les violations des droits humains qu'elle recense[1], notamment au Conseil des droits de l'homme des Nations unies[2].

Quelques publications[modifier | modifier le code]

  • Nouvelles de la Section romande de la Société pour les peuples menacés. Yverdon-les-Bains : Société pour les peuples menacés, Section romande. ISSN 1661-4526 - (OCLC 173960036)
  • Sylvie Ehinger et Volkmar Ziegler, Peuples menacés : Yanomami La Chaux-de-Fonds : Société pour les peuples menacés, 1990. (OCLC 82571600)
  • Roger Graf, Bulldozer gegen Blasrohre : der Überlebenskampf der Penan in Sarawak-Malaysia, Bern : Gesellschaft für bedrohte Vö̈lker, 1989. (OCLC 66103754)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Liste des déclarations de la SPM adressées aux Nations Unie sur l'Online Computer Library Center
  2. China Attempts to Stifle NGO Statement on Tibet, Site de Phayul.com

Source[modifier | modifier le code]

  • (en) « Society for Threatened Peoples » dans Edward Lawson, Encyclopedia of Human Rights, New York : Taylor & Francis, 1991. (ISBN 9780800280031)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :