Société photographique japonaise (XIXe siècle)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Société photographique japonaise (日本写真会[1], Nihon Shashinkai?) était une organisation fondée en 1889 et ayant son siège à Tokyo. Elle ferma tout à la fin du XIXe siècle.

La SPJ fut la première organisation japonaise de photographes amateurs, bien que des professionnels l'ont plus tard rejoint. Parmi les cinquante-six membres fondateurs, vingt-quatre étaient étrangers, dont le Britannique William Kinnimond Burton qui en était secrétaire.

La SPJ organisait différentes activités autour de la photographie : critiques, modélisation de séances, expositions, etc. Les travaux des membres étaient publiés dans le magazine Shashin Shinpō.

La société semble avoir décliné à un certain moment, juste après 1896, à cause de la faillite de son principal sponsor Kajima Seibei.

Une organisation du même nom fondée en 1924 n'a rien à voir avec elle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Avec l'orthographe de l'époque, 日本寫眞會.
  • Matsuda Takako. “Major Photography Clubs and Associations.” In Anne Wilkes Tucker, et al., The History of Japanese Photography. New Haven: Yale University Press, 2003. ISBN 0-300-09925-8. Pages.372-3.