Société du parler français au Canada

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La société du parler français au Canada (SPFC) est une société savante qui œuvre à l'étude de la langue française au Canada au courant du XXe siècle. Fondée le 18 février 1902[1] par Adjutor Rivard et Stanislas-Alfred Lortie[2], deux professeurs de l'Université Laval, elle a fait d'importantes contributions à la lexicographie au Québec et au Canada.

Les travaux de la SPFC se sont poursuivis jusqu'en 1962. En 2002, l'Université Laval, l'Université du Québec à Chicoutimi et l'Université de Sherbrooke ont célébré le centième anniversaire de sa fondation dans un colloque présidé par Bernard Quemada au Musée de la civilisation. L'histoire de l'organisation a fait l'objet d'un livre du linguiste Louis Mercier.

Membres fondateurs[modifier | modifier le code]

Les membres fondateurs de la SPFC, au nombre de 24, comprenaient huit professeurs de l'Université Laval et neuf membres du clergé catholique[3] :

Plan d'études[modifier | modifier le code]

À sa fondation, la SPFC se donne un plan d'études qu'elle publie dans son premier bulletin :

  • L'étude de la philologie française, et particulièrement l'étude de la langue française au Canada dans son histoire, son caractère et ses conditions d'existence;
  • L'examen des dangers qui menacent le parler français au Canada : influence du milieu, contact habituel et nécessaire avec des idiomes étrangers, déformation graduelle du langage populaire laissé à lui-même, tendances décadentes de la langue dans la littérature, le commerce et l'industrie modernes, et goût trop prononcé pour quelques formes vieillies;
  • La recherche des meilleurs moyens de défendre la langue de ces dangers divers, de lui restituer ce qu'elle a perdu, et de restaurer ses expressions déjà déformées, tout en lui conservant son caractère particulier;
  • Les œuvres propres à faire du parler français au Canada un langage qui réponde à la fois au progrès naturel de l'idiome et au respect de la tradition, aux exigences de conditions sociales nouvelles et au génie de la langue française;
  • La publication et la propagande d'ouvrages, d'études et de bulletins assortis à ce dessein.

Activités[modifier | modifier le code]

Elle publie un bulletin de sa fondation en 1902 jusqu'en 1918 et met sur pied deux des trois Congrès de la langue française au Canada (1912, 1937 et 1952).

En 1930, la Société publie le Glossaire du parler français au Canada, fruit de ses recherches de quelque trente années. Le glossaire est encore aujourd'hui une référence pour les chercheurs.

Présidents[modifier | modifier le code]

Les personnes suivantes ont exercé la présidence de la Société[4] :

Nom Portrait Mandat
Adélard Turgeon Adélard Turgeon.png 1902-1903
Pierre Boucher de la Bruère Boucher de la Bruère.png 1903-1906
Camille Roy Camille Roy.png 1906-1908
Joseph-Évariste Prince 1908-1910
Paul-Eugène Roy Paul-Eugène Roy.png 1910-1912
Adjutor Rivard Adjutor Rivard.png 1912-1914
P.-Calixte Dagneau 1914-1916
Antonio Huot 1916-1918
Arthur Vallée 1918-1920
Adolphe Garneau 1920-1922
Cyrille-Fraser Delâge Cyrille-Fraser Delâge.png 1922-1924
Arthur Maheux 1924-1926
Adjutor Rivard 1926-1927
Antonio Langlais 1927-1928
Aimé Labrie 1928-1930
P.-Calixte Dagneau 1930-1931
Cyrille Gagnon 1931-1933
A. Morisset 1933-1935
R. Benoît 1935-1936
Camille Roy 1936-1937
Arthur Vallée 1937-1939
Antonio Langlais 1939-1940
Aimé Labrie 1940-1942
Adrien Pouliot 1942-1944
Arthur Maheux 1944-1947
Antonio Langlais 1947-1948
Luc Lacourcière 1948-1949
L. Talbot 1949-1951
Félix-Antoine Savard 1952-1955
Gaston Dulong 1955-1961
Jean-Denis Gendron 1961-1962

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Bulletin, Vol. II, No 2, p. 33
  2. LexiQué. « Adjutor Rivard (1868-1945) », dans le site du Laboratoire de lexicologie et lexicographie québécoises, consulté le 14 juin, 2008
  3. Louis Mercier, La Société du parler français au Canada et la mise en valeur du patrimoine linguistique québécois (1902-1962), p. 4
  4. Louis Mercier, La Société du parler français au Canada et la mise en valeur du patrimoine linguistique québécois (1902-1962), p. 401-402

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • LexiQué. « La Société du parler français au Canada (1902-1962) », dans le site du Laboratoire de lexicologie et lexicographie québécoises, 6 juin 2007
  • Claude Verreault. « Adjutor Rivard (1868-1945) », dans le site du Laboratoire de lexicologie et lexicographie québécoises, 6 juin 2007
  • SALIC. « (1930) Glossaire du parler français au Canada. Société du parler français au Canada », dans le Site de l’aménagement linguistique au Canada, 2006
  • Claude Verreault, Louis Mercier et Thomas Lavoie (dir). 1902-2002, la Société du parler français au Canada cent ans après sa fondation : mise en valeur d'un patrimoine culturel, Sainte-Foy : Presses de l'Université Laval, 2006, 242 p. (ISBN 2-7637-8255-8) (aperçu)
  • Louis Mercier. La Société du parler français au Canada et la mise en valeur du patrimoine linguistique québécois (1902-1962) : histoire de son enquête et genèse de son glossaire, Québec : Presses de l'Université Laval, 2002, 507 p. (ISBN 2-7637-7927-1) (aperçu)
  • Alfred Baudrillart. Vingt-cinquième anniversaire de la Société du Parler français au Canada : Discours prononcé à Québec, le 28 avril 1927, Paris : Firmin-Didot, 1927
  • SPFC. Glossaire du parler français au Canada, Québec : l'Action sociale, 1930, 709 p. (en ligne, HTML)
  • Arthur Maheux. « L'oeuvre de la société du parler français au Canada de 1902 à 1927 », dans Le Canada-français, Québec, vol. 14, no. 9 (mai 1927), p. 608-621
  • Adjutor Rivard. Études sur les parlers de France au Canada, Québec : J.-P. Garneau, 1914, 280 p. (en ligne : PDF)
  • SPFC. Bulletin du parler français au Canada (1902-1918) (en ligne : vol. 2 à 16)
  • SPFC. Société du parler français au Canada, fondée le 18 février 1902 : statuts (adoptés le 22 mars 1906), Québec : Société du parler français au Canada, 1906 15 p.
  • SPFC. Société du parler français au Canada : plan d'études, méthode de travail, méthode d'observation, Québec : Société du parler français au Canada], 1902, 24 p.