Société des télécommunications du Mali

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Société des télécommunications du Mali (SOTELMA) est une entreprise malienne créé en 1989, suite au démantèlement de l’Office des postes et des télécommunications entre d’un côté la SOTELMA et de l’autre de l’Office national des postes. Initialement entreprise publique, la SOTELMA est actuellement en cours de privatisation. Depuis le 7 juillet 2009, Maroc Telecom (Groupe Vivendi) détient 51 % du capital, l'État malien garde les 49 % restant[1].

Malitel, filiale de la Sotelma est depuis 2000 le premier réseau de téléphonie mobile au Mali. Son réseau couvre une dizaine de villes (Bamako, Ségou, Koulikoro, Bla, San, Mopti, Djenné, Kayes, Sadiola, Yatéla, Koutiala, Sikasso) et les axes routiers Bamako – Ségou, Koulikoro – Mafé – Sirakoroba – Banamba, Mafé – Tioribougou – Koulikoro, Ségou – Bla – San – Mopti – Djenné – Kanbaba, Bla – Koutiala –Sikasso, Bamako – Koulikoro.

Elle dispose d'une connexion haut débit par liaison spécialisée filaire ou par boucle locale radio et de l'ADSL qui couvre Bamako, Kayes, Sikasso, et Ségou. L'ADSL est limité à 128Kbits/s pour les particuliers.

Malitel est en concurrence avec Ikatel désormais Orange Mali.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Communiqué du conseil des ministres du 29 juillet 2009 [1]

Lien externe[modifier | modifier le code]