Société des Avions Bernard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Société des Avions Bernard

Description de l'image Avions Bernard licence Hubert.jpg.
Création 1917
Disparition 1936
Fondateurs Adolphe Bernard
Personnages clés Jean Hubert
Siège social Drapeau de France La Courneuve (France)

La Société des Avions Bernard est une entreprise française de constructions d'avions qui élabora plusieurs modèles d'appareils destinés à battre des records dans les années 1920-1930.

En 1917, Adolphe Bernard fondait les Établissements Adolphe Bernard, pour construire sous licence des chasseurs SPAD. En 1922, la société devient la Société industrielle des Métaux et du Bois (SIMB). En 1927, l'entreprise fait faillite et Adolphe Bernard la reconvertit en Société des Avions Bernard, qui produit divers types d'appareils, pendant un temps très bref, avant que l'industrie aéronautique française ne soit nationalisée en 1935 et que l'entreprise ne fasse faillite en 1936. Bernard construit des avions de records, de raid (l'Oiseau Canari), de vitesse, dont des hydravions destinés à la coupe Schneider. Mettant au point des techniques très en avance sur son époque (ce qui est une des causes de son échec), Bernard propose des constructions tout métal, des éléments modulaires.

Production[modifier | modifier le code]

Laulhé (pilote), Hubert (Directeur technique), Tarascon (pilote) et Bernard (PDG), devant le Bernard-Hubert 18T "Oiseau Tango"
L'Oiseau Canari, Bernard 191 GR, Musée de l'Air et de l'Espace

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Liron, Les Avions Bernard, Paris, Larivière

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :