Société de transports de l'agglomération stéphanoise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Société de transports de l'agglomération stéphanoise

Description de l'image  Logo STAS.png.
Création 1er avril 2000
Forme juridique Société anonyme
Siège social Drapeau de France Saint-Priest-en-Jarez, Loire (France)
Actionnaires Veolia Transdev
Activité Transport de voyageurs
Exploitation
Gestion d'infrastructures
Produits Tramway, Trolleybus, Bus
Site web http://www.reseau-stas.fr/

La Société de transport de l'agglomération stéphanoise (STAS) (nom juridique : TPAS) est une entreprise de transport en commun, chargée de la desserte des 43 communes de la communauté d'agglomération Saint-Étienne Métropole.

Filiale de Veolia Transdev, son siège social est situé à Saint-Priest-en-Jarez, avenue Pierre Mendès France.

Organisation[modifier | modifier le code]

Plan du réseau de transport.

Organisé et financé par Saint-Étienne Métropole, la communauté d'agglomération a la responsabilité des transports en commun pour les 43 communes. Le réseau est structuré autour des 3 lignes de tramways, d'une ligne de trolleybus (ligne 3 ) et de 69 lignes de bus qui parcourent l'agglomération de 4h05 à minuit.

Le réseau est organisé en 2 zones :

L'agglomération de Saint-Étienne est séparée en deux zones.
  • Grand Saint-Étienne : Composée des lignes T1 à T3, 1 à 9, 10 à 19, 20 à 29, 30 à 35, 70 à 76.
  • Grand Gier : Composée des lignes 40 à 49, 77 à 83.

Ces deux zones sont reliées par les lignes 5, 29, 45 et par l'étoile TER qui s'organise autour de l'agglomération (accessible avec un pass Oùra combiant le TER dans l'agglomération et la STAS).

Historique[modifier | modifier le code]

Logo de la STAS jusqu'au printemps 2009.

Le réseau stéphanois est connu pour avoir gardé son tramway électrique (la seule en France avec Lille et Marseille) depuis sa création. Il est aussi, avec Lyon et Limoges, l'un des rares réseaux français à avoir conservé des lignes de trolleybus.

Le tram stéphanois[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Tramway de Saint-Étienne.

Les grandes modifications du réseau depuis les années 90[modifier | modifier le code]

Nouveau plan de circulation, 1er septembre 1998[modifier | modifier le code]

Suite à un changement du plan de circulation en centre-ville, de nombreuses lignes ont subi d'importants changements d'itinéraires :

  • Carnot (9,27,51) : passage par la rue Ampère en direction du centre-ville.
  • Rue de la Paix (ligne 5) : passage par Michel Rondet et Augustin Dupré en direction de Michon et passage par les rues Augustin Dupré et Georges Tessier au retour comme actuellement à la place des rues Aristide Briand (direction Hôtel de ville). Nouveau terminus au sud de la place de l'Hôtel de ville. Itinéraire mis en place le 7 août 1998.
  • Montaud (ancienne 12, Portail Rouge / Bel Air) : boulevard urbain puis itinéraire normal au niveau de l'église de Montaud en direction de Bel Air et Rue Borie en direction du Portail Rouge.
  • Jacquard (16, ancienne lignes 61,62) : en direction de l'Ouest, passage par les rues Duchamps et H. de Balzac (anciennement Buisson et Praire) et en direction du Grand Clos, passage par la rue Buisson (auparavant Duchamps). La ligne 38 rejoint la rue des Tilleuls par le Boulevard Urbain.
  • Blanqui (ancienne ligne 37 Libération / Crêt de Roc) terminus Av. de la Libération (avant Dorian) et passage par la rue Blanqui au lieu de l'avenue de la Libération et rue du Jeu de l'Arc.
  • Centre ville (Lignes 37,38,39,40): terminus av. de la Libération
  • Prolongement de la ligne 52 de la Bertrandière jusqu’à l'hôpital Nord.

Trolleybus[modifier | modifier le code]

Un Cristalis ETB12 sur la ligne 3 à Saint-Étienne

Historiquement le nombre de lignes de trolleybus était de 7 (1,3,5,6,7,8,10). Aujourd’hui il n'en reste que 1 (ligne 3).

  • La ligne 1 (Bellevue - Firminy) a perdu ses trolleybus (en 1999) suite aux travaux persistants sur son parcours puis à la volonté esthétique des maires des communes traversés (le Chambon-Feugerolles notamment).
  • La ligne 3 (Michon - Terrenoire) (diamétrale) actuelle correspond aux lignes 3 et 5 (radiales) historiques (Dorian - Terrenoire et Hôtel de Ville - Michon).
  • La ligne 6 (Dorian - Métare) a été interrompue avec l'arrivée des Agora L (plus modernes que les anciens trolleys articulés devenus vétustes). Mais cette ligne pourrait dans les prochaines années être à nouveau équipée en trolleybus (ligne forte TCSP qui ne peut recevoir facilement un tramway à cause d'une pente importante sur une partie de son parcours).
  • La ligne 7 (Châteaucreux - Bellevue) a été fusionnée avec la ligne 8 (Dorian - La Rivière), puis depuis octobre 2006(arrivée de la seconde ligne de tramway) avec la ligne 12 sud, perdant ainsi sa liaison gare - centre-ville.
  • La ligne 10 (Soleil - Centre Ville - Cotonne) n'est conservée que dans sa partie sud-ouest et partiellement reprise dans sa partie nord-est par la deuxième ligne de (Tram 5) et la ligne 9.

Le nouveau réseau (octobre 2006)[modifier | modifier le code]

Les travaux[modifier | modifier le code]

Mise en place de la seconde ligne de tramway sur la place du peuple
Bus 4b (remplaçant le tram) quittant la place de l'Hôtel de Ville

Les travaux liés à la construction de la seconde ligne de tram, compliqués par l'impressionnant chantier d'assainissement du Furan qui traverse en souterrain le centre ville ont réorganisé le réseau de surface.

Tram 4 : En parallèle des travaux de la ligne Tram 5 (tronçon Peuple/Châteaucreux), la ligne Tram 4 a été modifiée au niveau du Cours Victor Hugo/Rue Gambetta et Rue du 11 novembre.

Les travaux ont débuté cours Victor-Hugo (janvier 2004/mai 2005). Les trams l'emprunteront un an (septembre 2005/mai 2006) dans les deux sens (avec un évitement central place Albert Thomas) pendant la restructuration de la rue Gambetta (avril 2005/mars 2006). Les poses d'aiguillage et les basculements ont été réalisées durant les mois de juin, juillet et août 2005 et 2006 où les trams ont été remplacés par des bus (ligne scindée en 2 en 2005 puis parcours continu en 2006).

Trolleybus (Ligne 3,10) : Les travaux de la ligne Tram 5 (av. de la Libération et Fourneyron) ont empêché l'utilisation des lignes 3 (Terrenoire) et 10 (Soleil) en trolley. Pour garder une ligne de trolley (notamment par manque de bus), les lignes sont scindées en deux. la provisoire ligne 10 (exploitée en trolley) reprend les itinéraires ouest (Michon et Cotonne) tandis que la provisoire ligne 3 reprend, en bus, les parties ouest (Terrenoire et Soleil)

Bus:

  • Ligne 9 : Depuis Montreynaud, la ligne effectue une boucle par Carnot (correspondance tram) puis dessert Châteaucreux pour retrouver son itinéraire au niveau du lycée Fauriel afin d'éviter la place du Peuple et l'avenue de la Libération.
  • Ligne 12  : Emprunte le même itinéraire que la ligne 9 à partir de Carnot en direction du Portail Rouge la première année (travaux place du Peuple) et l'année suivante dans les deux sens (travaux avenue de la Libération)
  • Ligne 6 : Les travaux avenue de la Libération ne permettent plus de desservir la place Dorian : terminus Square Violette (ancien arrêt Poste de la Ligne 19)
  • Ligne 7 : Ne passe plus par Dorian en venant de Châteaucreux mais par l'avenue Étienne Mimard (mise à double sens).
  • Lignes 3,11,16,26 : Passe par la rue de la République (comme toutes les anciennes lignes qui desservaient l'avenue de la Libération : Lignes 3, 16, 26) pour rejoindre Dorian.
  • Lignes 16, 26: Empruntent les rues Elisée Reclus et Michel Rondet depuis l'ouest pour rejoindre Dorian.
  • Lignes 108, 109 : Terminus à l'ancien arrêt Marcelin Allard de la ligne 12 suite aux travaux de la Place Chavanelle (construction d'un parking souterrain).

Arrivée de la seconde ligne de tram : le nouveau réseau[modifier | modifier le code]

  • Firminy:
Citaro de la ligne 26 stationné au pôle multimodal de la gare de Firminy
Ligne 11B, à la gare de Saint-Étienne Châteaucreux
Ligne 17 à Saint-Priest-en-Jarez
Un Agora S de la ligne 16 dans le centre-ville de Saint-Étienne

L'arrivée du TER nouvellement électrifié (décembre 2005) et de la gamme Oùra (TER + transport urbain) relie Firminy à Bellevue en 15 minutes. La ligne 15 (Bellevue Firminy par autoroute) a donc été supprimée. Le pôle multimodal (bus+ter) est créé devant la gare de Firminy, terminus des lignes 2, 20, 21 et 26 (regroupement des terminus de l'avenue de la Gare et de Pont Chaney). La ligne 1 est prolongée à l'Église Le Corbusier s'approchant de Firminy-Vert avec un essai de fréquence de 15' (afin de privilégier le TER au bus), redevenu à 10' quelques mois après. Les lignes 23,24,28 ont leur terminus près de l'Hôpital (au sud de la place du Breuil). Seule la ligne 71 voit son offre augmenter. Elle est limitée au Pertuiset (correspondance assurée avec la ligne 2) en heures creuses et est prolongée à Firminy uniquement en heures de pointe.

  • Saint Chamond et la vallée du Gier

Le nouveau terminus de la ligne 3 est au Crêt de l'Œillet Haut tous les jours et pour tous les services. La création de la ligne 79 (ligne à 3 antennes avec rabattement à Rive-de-Gier) desservant La Cula / Saint-Martin-la-Plaine et Saint Joseph. Cette ligne est exploitée par les compagnies Bluma et Chazot pour le compte de Saint Étienne Métropole.

  • Saint Étienne (ligne de tram 4 et 5)

Déplacement d'arrêt : Place Carnot, Manufacture d'Armes et Peuple avec ses 3 nouveaux arrêts

Nouvelle terminologie: Manufacture d'Armes → Cité du Design, Albert Thomas → Victor Hugo

Suppressions d'arrêt : Gare Carnot, Rue des Creuses, Camille Colard

Nouveaux arrêts : Terminus ligne 5 à Bellevue (création d'un nouveau quai), Square Violette (ancien arrêt de bus Hôtel des Postes), Jean Moulin, Fourneyron, Dalgabio et Châteaucreux.

  • Saint Étienne (trolley)

La ligne 3 retrouve sa configuration d'avant travaux (Michon Terrenoire) et est exploitée en trolleybus. La ligne 10 est scindée et seul sa partie Ouest (Cotonne Hôtel de Ville) est conservée, et exploitée en trolleybus.

  • Saint Étienne (bus)

6 : terminus à Jean Moulin (boucle par la rue Barbusse)

7 (fusion avec l'ex ligne 12) : itinéraire de l'ancienne ligne 7 jusqu’à Jean Moulin puis de l'ancienne ligne 12 sud (Portail rouge)

9 : Après Châteaucreux, dessert le Soleil (ex 10) et rejoint Montreynaud sans passer par Carnot

11A : Terminus à Jean Moulin. Prolongé au CHPL et au Parc de l'Europe

11B (fusion avec l'ex ligne 12 nord : Remplace l'ancienne 12 nord (Bel Air) Terminus à Châteaucreux

16 : Ligne prolongée en heures de pointe à Villars (30 allers retours quotidien)

25 (fusion avec l'ex ligne 52 : La ligne 25 reprend l'itinéraire de l'ex ligne 52 entre la Bargette et l'Hôpital nord (exploité par la SRT pour Saint Étienne Métropole)

41 : Après Montreynaud, reprend l'itinéraire de l'ancienne 9 jusqu’à Carnot

27/51 : Ligne 27 passe par Châteaucreux le dimanche uniquement et la ligne 51 y effectue son terminus.

37 (fusion avec l'ex ligne 38 : À partir de Fourneyron, itinéraire de l'ex ligne 37 puis retour à Carnot pour desservir le Crêt de Montaud (ex 38). Au retour, Carnot/Fourneyron direct par rue Desjoyaux.

108/109 : nouveau terminus des lignes de la Vallée du Gier à Châteaucreux

33 : ligne créée en septembre 2007 afin d'améliorer l'acceccibilité du quartier du Soleil et de renforcer la ligne 27. Elle relie le quartier du Soleil à la place Jean Jaurès avec un bus toutes les 30 minutes entre 6h et 20h, du lundi au samedi.

L'extension du réseau dans la vallée du Gier et les Monts du Jarez[modifier | modifier le code]

Après seulement 2 années d'existence, le réseau STAS se réorganise et s'agrandit dans la zone GRAND GIER à partir de l'année 2008:
- La ligne 79 avec anciennement 3 branches est scindée en 2 : ligne 78 (Rive de Gier / St Martin la Plaine / St Joseph) et ligne 79 (Rive de Gier / Génilac)
- Les lignes 78 et 79 voient leur desserte amplifiée par l'ajout des lignes de desserte scolaire (collèges et lycées)
- Ces mêmes lignes circulent également le samedi en horaire vacances scolaire.
- Nouvelle desserte pour la ligne 78 par le Grand Bief (commune de Saint-Joseph) et certains services sont prolongés à Saint-Chamond.
- Création de lignes dans la moyenne vallée du Gier (communes de CELLIEU, CHAGNON et VALFLEURY pour la ligne 90 et LORETTE et FARNAY pour la ligne 91)
- Prolongement des lignes 51 vers FONTANES, ST CHRISTO EN JAREZ et MARCENOD et 27 vers VALFLEURY.

Autres activités[modifier | modifier le code]

  • Elle gère aussi la location de vélos avec un premier emplacement sur le parvis de la gare de Châteaucreux et depuis le 26 juin 2010, les vélocations Vélivert : 400 vélos en location longue durée et 300 vélos en location libre service répartis sur 30 stations à travers les communes stéphanoises: Saint-Étienne reçoit 200 Vélivert (sur 20 stations essentiellement réparties en centre-ville) Firminy 24 (3 stations), Saint-Chamond 32 (4 stations) et Rive-de-Gier 24 vélos (3 stations).

Réseau[modifier | modifier le code]

Tramway[modifier | modifier le code]

Un tramway de la ligne T1, à Solaure
Mercedes articulé O405N dans le centre-ville

Il existe trois lignes de tram qui circulent sur les communes de St Étienne et Saint-Priest-en-Jarez. À elles trois, les lignes assurent près de 50 % du trafic. Véritable épine dorsale du réseau, le tram stéphanois arpente la grand rue (ligne T1) sur près de 8 km.

Trolleybus[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Trolleybus de Saint-Étienne.

Au début du siècle dernier, 7 lignes de tram ont été transformés en ligne de trolley-bus. Aujourd'hui, il en subsiste 1.

Bus[modifier | modifier le code]

Bus à la demande (Mon bus)[modifier | modifier le code]

Depuis le 12 novembre 2007, un système de bus à la demande viens renforcer la desserte de territoires ruraux. Cette desserte concerne trois secteurs :

  • Châteauneuf (liaison avec Rive de Gier et lignes 5, 46 et 47)
  • Saint-Joseph - Dargoire - Tartaras (liaison lignes 5 et 46)
  • Condamine - St Victor - Bécizieux (liaison lignes 2 et 26)

Le service MonBus est accessible avec tous les titres de transports STAS. Les arrêts, matérialisés par des potelets permettent de relier les lignes régulières de la STAS.

TER uniquement dans la zone Saint-Étienne Métropole[modifier | modifier le code]

Les quatre lignes de TER gérées par la région Rhône-Alpes peuvent être empruntées par les voyageurs munis d'un pass Oùra (tarification Oùra suivant les 2 zones Grand St Étienne et Grand Gier). Les lignes sont :

Lignes affrétées[modifier | modifier le code]

La STAS, bien qu'exploitant du réseau de Saint Étienne Métropole affrête certaines de ses lignes. Elles sont au nombre de 18 et répartient selon les entreprises suivantes :

  • SRT : 10, 13, 14, 15 et 17 le dimanche
  • Trans'Roche (filiale de la SRT) : 2( partiellement), 73
  • Flouret : 2( partiellement), 26, 34, 75
  • Chazot : 45, 71 et 80
  • Car Rouge (filiale de Chazot) : 5, 29
  • Bluma : 46, 47
  • Taxi Gagnaire : 65, 66
  • Taxi-bus Saint Étienne : Taxi 1, Taxi 2, Taxi 4
  • Taxi-bus Bois : 28 et 81
  • Thevenet : 78
  • Despinasse : Taxi 3
  • Philibert : 79 et 82
  • Cars de la Vallée : 48 et 49

Pôles multimodaux[modifier | modifier le code]

Il existe huit principaux centres d'échanges dans l'agglomération stéphanoise.

Pôle multimodal Place Jean-Moulin
Pôle multimodal Gare de Châteaucreux
Pôle multimodal Place et Gare Bellevue
  • Centre Ville (arrêts Hôtel de Ville, Dorian)

T1, T2, 2, 3, 7, 16, 24, 25 + S3, S6, S7, S9 (lignes de soirée)

  • Jean Moulin

T2, T3, 2, 3, 6, 7, 9, 11, 16, 18, 70 + S3, S6, S9 (lignes de soirée)

T2, T3, 4, 5, 9, 12, 14, 29, 70, TER (toutes directions), TGV

T1, T2, 8, 15, 17, 27, 45, TER (vers Châteaucreux, Clermond-Ferrand et Roanne)

T1, T3, 1, 4, 7, 22, 23, 80, TER (vers Firminy, Le Puy-en-Velay et Lyon)

T1, T2, 8, 10, 12, 21, TER (vers Firminy, Le Puy en Velay et Lyon)

2, 30, 31, 32, 34, TER (vers le Puy-en-Velay et Lyon), 1 à 100 m.

5, 29, 40, 41, 42, 43, 44, 45, 77, 81, TER (vers Firminy et Lyon)

Dépôts[modifier | modifier le code]

Transpôle à Saint-Priest-en-Jarez.
Renault ER 100

La STAS maintient ses matériels de transport dans quatre lieux :

  • Dépôt de Transpôle à Saint-Priest-en-Jarez (siège social de la compagnie, 9 hectares, bus et tramways)
  • Dépôt de Transparc à Saint-Étienne (2 hectares)
  • Dépôt de Pont Chaney à Firminy (3 300 m²)
  • Dépôt de Saint-Chamond (remisage des bus uniquement)

Parc relais (P+R)[modifier | modifier le code]

Il existe différents parc relais dans l'agglomération stéphanoise :

  • Parking Escale (100 places) : (arrêt T1 Clinique du Parc) qui permet aux personnes quittant l'A72 de rejoindre le centre ville stéphanois en moins de 15 minutes
  • Parking Bellevue/Egalerie (150 places) : (arrêt T1, T3, 1, 23, 80, TIL Bellevue ou 4 et 22 Lycées) est un parking gardienné de 150 places qui permet aux abonnés STAS de rejoindre le centre ville en moins de 10 minutes depuis le sud et l'Ouest Stéphanois.
  • Parking Firminy (arrêt 2, 30, 31, 32, 34 Gare Firminy) au pied de la Gare de Firminy (côté Tour de Varan), le parking offre aux habitants de l'Ondaine un accès à St Étienne en 10 minutes par le TER où le centre ville en moins de 25 minutes.
  • Parking Châteaucreux (400 places) : parking relais gratuit pour les titulaire d'un abonnement STAS. Au cœur du quartier de Châteaucreux, le parking permet de relier le centre ville de St Étienne en 6 minutes
  • Parking Villars / Jean Marc (120 places) : dernier parking relais situé en face du parc Jean Marc (Parc de Villars), il permet de se connecter au tram (arrêt T1 et 17 Lycée Simone Weil) et de rejoindre le centre ville en moins de 15 minutes

Flotte[modifier | modifier le code]

La STAS possède une flotte diverse, dont:

Tramway[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Tramway de Saint-Étienne.
  • 35 Alsthom/Vevey/Düwag ALV 900 (901 à 935) mis en service en 1991-1992 et 1998.

Trolleybus[modifier | modifier le code]

  • 11 Irisbus Cristalis ETB 12 (111 à 121) mis en service entre 2003 et 2004.

Autobus articulés[modifier | modifier le code]

  • 2 Mercedes O.405GN (761 et 762) mis en service en 1998 ;
  • 9 Renault Agora L (771, 773 à 780) mis en service en 2000. n°772 HS suite à un incendie moteur ;
  • 18 Irisbus Citélis 18 (781 à 798) mis en service entre 2011 et 2012.

Autobus standards[modifier | modifier le code]

  • 29 Renault Agora S (251, 252, 254 à 280) mis en service entre 1998 et 1999, le n°253 a été détruit par un incendie criminel en 2005 ;
  • 11 Irisbus Renault Agora S (281 à 291) mis en service en 2003 ;
  • 13 Mercedes Citaro C1 (301 à 303 et 305 à 314) mis en service en 2000 (n°304 Hors Service) ;
  • 33 Mercedes Citaro C1 Facelift (315 à 333 et 335 à 348) mis en service entre 2008 et 2009 ;
  • 12 Irisbus Citelis 12 (351 à 362) mis en service en 2012 ;
  • 2 Renault Agora S (507 et 509) mis en service 1999. Véhicules issus de l'ancien réseau des Transports de la vallée du Gier. Version 2 portes.

Midibus[modifier | modifier le code]

  • 2 Heuliez GX 117 (621 et 622) mis en service en 2000 ;
  • 5 Heuliez GX 127 (623 à 627) mis en service en 2010.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]