Société de transports de l'agglomération stéphanoise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Transports publics de l'agglomération stéphanoise

alt=Description de l'image Logo STAS.png.
Création 1er avril 2000
Forme juridique Société anonyme
Siège social Drapeau de France Saint-Priest-en-Jarez, Loire (France)
Actionnaires Transdev
Activité Transport de voyageurs
Exploitation
Gestion d'infrastructures
Produits Tramway, Trolleybus, Bus
Site web http://www.reseau-stas.fr/

La Société de transport de l'agglomération stéphanoise (STAS, nom juridique : TPAS) est une entreprise de transport en commun, chargée de la desserte des 45 communes de la communauté d'agglomération Saint-Étienne Métropole.

Filiale de Transdev, son siège social est situé à Saint-Priest-en-Jarez, avenue Pierre Mendès France.

Historique[modifier | modifier le code]

Logo de la STAS jusqu'au printemps 2009.

Le réseau stéphanois est connu pour avoir gardé son tramway électrique (la seule en France avec Lille et Marseille) depuis sa création. Il est aussi, avec Lyon et Limoges, l'un des rares réseaux français à avoir conservé des lignes de trolleybus.

Avant la STAS[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Tramway de Saint-Étienne.

Les CFVE ont exploités le réseau dans sa grande majorité après le rachat des compagnies concurrentes.

La STAS remplace les CFVE[modifier | modifier le code]

En 1980, le SIOTAS (Syndicat intercommunal pour l'organisation des transports de l'agglomération stéphanoise) est crée et est chargé d'organiser les transports en commun de l'agglomération stéphanoise sur son périmètre. Le 1er janvier 1981, les CFVE disparaissent au profit de la STAS qui exploite le réseau pour le compte du SIOTAS jusqu'en 1986 ou la STAS est remplacée par les TRAS (Transports urbains de l'agglomération stéphanoise) suite à la non-reconduction de la délégation de service public avec le groupe Transexel au profit de Transcet. Les TRAS décident de conserver le nom STAS qui devient le nom commercial du réseau. Depuis les années 2000, les TRAS sont devenus les TPAS suite au changement d'actionnaire de la société au profit de Veolia Transport, aujourd'hui fusionné avec Transdev, tandis que le SIOTAS à laissé place à Saint-Étienne Métropole.

En 2006, le réseau TVG (Transports de la vallée du Gier) de Saint-Chamond est définitivement intégré au réseau STAS, ainsi que les lignes départementales se retrouvant entièrement dans le nouveau périmètre.

Réseau[modifier | modifier le code]

Plan du réseau de transport.

Organisé et financé par Saint-Étienne Métropole, la communauté d'agglomération a la responsabilité des transports en commun pour les 43 communes. Le réseau est structuré autour des 3 lignes de tramways, d'une ligne de trolleybus (ligne 3 ) et de 69 lignes de bus qui parcourent l'agglomération de 4h05 à minuit.

Le réseau est organisé en 2 zones :

L'agglomération de Saint-Étienne est séparée en deux zones.
  • Grand Saint-Étienne : Composée des lignes T1 à T3, 1 à 9, 10 à 19, 20 à 29, 30 à 35, 70 à 76.
  • Grand Gier : Composée des lignes 40 à 49, 77 à 83.

Ces deux zones sont reliées par les lignes 5, 29, 45 et par l'étoile TER qui s'organise autour de l'agglomération (accessible avec un pass Oùra combiant le TER dans l'agglomération et la STAS).

Tramway[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Tramway de Saint-Étienne.
Un tramway de la ligne T1, à Solaure

Le réseau de tramway de Saint-Étienne se compose de trois lignes desservant Saint-Étienne et Saint-Priest-en-Jarez avec un réseau organisé principalement sur un axe nord-sud et possédant quasi-uniquement des tronc communs. À elles trois, les lignes assurent près de 50 % du trafic. Véritable épine dorsale du réseau, le tram stéphanois arpente la grand rue sur près de 8 km.

Trolleybus[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Trolleybus de Saint-Étienne.
Un Cristalis ETB12 sur la ligne 3 à Saint-Étienne

Le réseau de trolleybus stéphanois compta jusqu'à sept lignes (1, 3, 5, 6, 7, 8 et 10), il fut progressivement démantelé au fil des années et il ne reste depuis 2010 q'une seule ligne, partiellement exploitée en autobus, la ligne 3.

Autobus[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Autobus de Saint-Étienne.
Mercedes articulé O405N dans le centre-ville

Autres activités[modifier | modifier le code]

  • Elle gère aussi la location de vélos avec un premier emplacement sur le parvis de la gare de Châteaucreux et depuis le 26 juin 2010, les vélocations Vélivert : 400 vélos en location longue durée et 300 vélos en location libre service répartis sur 30 stations à travers les communes stéphanoises: Saint-Étienne reçoit 200 Vélivert (sur 20 stations essentiellement réparties en centre-ville) Firminy 24 (3 stations), Saint-Chamond 32 (4 stations) et Rive-de-Gier 24 vélos (3 stations).

Accessibilité[modifier | modifier le code]

Tarification[modifier | modifier le code]

Points de vente[modifier | modifier le code]

Agences commerciales[modifier | modifier le code]

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Pôles multimodaux[modifier | modifier le code]

Il existe huit principaux centres d'échanges dans l'agglomération stéphanoise.

Pôle multimodal Place Jean-Moulin
Pôle multimodal Gare de Châteaucreux
Pôle multimodal Place et Gare Bellevue
  • Centre Ville (arrêts Hôtel de Ville, Dorian)

T1, T2, 2, 3, 7, 16, 24, 25 + S3, S6, S7, S9 (lignes de soirée)

  • Jean Moulin

T2, T3, 2, 3, 6, 7, 9, 11, 16, 18, 70 + S3, S6, S9 (lignes de soirée)

T2, T3, 4, 5, 9, 12, 14, 29, 70, TER (toutes directions), TGV

T1, T2, 8, 15, 17, 27, 45, TER (vers Châteaucreux, Clermond-Ferrand et Roanne)

T1, T3, 1, 4, 7, 22, 23, 80, TER (vers Firminy, Le Puy-en-Velay et Lyon)

T1, T2, 8, 10, 12, 21, TER (vers Firminy, Le Puy en Velay et Lyon)

2, 30, 31, 32, 34, TER (vers le Puy-en-Velay et Lyon), 1 à 100 m.

5, 29, 40, 41, 42, 43, 44, 45, 77, 81, TER (vers Firminy et Lyon)

Parc relais[modifier | modifier le code]

Il existe différents parc relais dans l'agglomération stéphanoise :

  • Parking Escale (100 places) : (arrêt T1 Clinique du Parc) qui permet aux personnes quittant l'A72 de rejoindre le centre ville stéphanois en moins de 15 minutes
  • Parking Bellevue/Egalerie (150 places) : (arrêt T1, T3, 1, 23, 80, TIL Bellevue ou 4 et 22 Lycées) est un parking gardienné de 150 places qui permet aux abonnés STAS de rejoindre le centre ville en moins de 10 minutes depuis le sud et l'Ouest Stéphanois.
  • Parking Firminy (arrêt 2, 30, 31, 32, 34 Gare Firminy) au pied de la Gare de Firminy (côté Tour de Varan), le parking offre aux habitants de l'Ondaine un accès à St Étienne en 10 minutes par le TER où le centre ville en moins de 25 minutes.
  • Parking Châteaucreux (400 places) : parking relais gratuit pour les titulaire d'un abonnement STAS. Au cœur du quartier de Châteaucreux, le parking permet de relier le centre ville de St Étienne en 6 minutes
  • Parking Villars / Jean Marc (120 places) : dernier parking relais situé en face du parc Jean Marc (Parc de Villars), il permet de se connecter au tram (arrêt T1 et 17 Lycée Simone Weil) et de rejoindre le centre ville en moins de 15 minutes

TER (uniquement dans la zone tarifaire de St Étienne métropole)[modifier | modifier le code]

Carte des zones saint etienne métropole.jpg

Les quatre lignes de TER gérées par la région Rhône-Alpes peuvent être empruntées par les voyageurs munis d'un pass Oùra (tarification Oùra suivant les 2 zones Grand St Étienne et Grand Gier).

Les lignes sont :


Ligne depuis Terminus zone Saint Étienne Métropole Gares desservies Terminus zone Grand Saint Étienne vers
10 (le Puy en Velay) Firminy
STAS :  230313234
Le Chambon Feugerolles
STAS :  13035
La Ricamarie
STAS :  1
Bellevue
STAS :  T1T3147222380
Le Clapier
STAS :  37
Carnot
STAS :  T1T289101221
Châteaucreux
STAS :  T2T3459121429
Saint Chamond
STAS :  5294041424344457781
Rive de Gier
STAS :  54647-MonBUS "Chateauneuf"
(Lyon)
11 Châteaucreux
STAS :  T2T3459121429
La Terrasse
STAS :  T1T2815172745
(Montbrison)
(Clermont-Ferrand)
12 Châteaucreux
STAS :  T2T3459121429
La Terrasse
STAS :  T1T2815172745
(Roanne)

Données financières[modifier | modifier le code]

Chiffre d’affaires[modifier | modifier le code]

Rentabilité[modifier | modifier le code]

Endettement[modifier | modifier le code]

Notes, source et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]