Société africaine de plantations d'hévéas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Société africaine de plantations d'hévéas (SAPH) a été créée le 29 décembre 1956. Son activité principale est la production et l'usinage de caoutchouc naturel sous forme de granulé compact et de latex centrifugé.

Historique[modifier | modifier le code]

Au début de l'année 1955[1], bénéficiant d'une longue expérience de la culture de l'hévéa au Vietnam et au Cambodge, des sociétés françaises, à l'initiative de la société Indochinoise de Plantations d'Hévéas (SIPH), prospectent la Côte d'Ivoire afin d'identifier des sites favoranble à la culture de l'hévéa. Les premières pépinières réalisées dès 1955 à partir de trois millions de graines transportées par avion du Vietnam en Côte d'Ivoire, donnent naissance aux premières plantations de la SAPH. En juillet 1999 les sociétés OMNIPAR et SIPH filiales du Groupe SIFCA, reprennent la SAPH.

Dispositif technique[modifier | modifier le code]

Le dispositif technique de la SAPH s'articule autour de cinq principaux complexes agro-industriels disposant chacun de plantations et d 'usines de traitement : Toupah, Bongo, Yacoli, Bettié et Rapides Grah. Pour optimiser au mieux ses capacités de productions, la SAPH couvre environ 60 % de ses besoins en matière première par des achats effectués auprès de milliers de planteurs indépendants[2]. Leader de l'hévéaculture en Côte d'Ivoire avec 70 % de parts de marché[3], la SAPH demeure pour de nombreux planteurs indépendants, un partenaire privilégié qui offre un double dispositif comprenant la collecte de la production et l'encadrement technique des hévéaculteurs, disponible sur l'ensemble des bassins hévéicoles du pays.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « La Société africaine de plantations d'hévéas(SAPH) » (consulté le 11 septembre 2008)
  2. (fr) « SAPH » (consulté en 11septembre 2008)
  3. (fr) « Relance de la filière hévéa,Côte d'Ivoire »,‎ 14 janvier 2008 (consulté le 11 septembre 2008)